Partagez | 

 BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub

MessageSujet : BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Dim 2 Sep - 21:05

Invité
Invité

Ché Badilón Hijodealgofeat. Micky Ayoub
Oupelaï - Alexe - 25 ans
( Ton personnage est...? ) Inventé
( Comment est-ce que tu as trouvé le forum ? ) DC1
( Pourquoi avoir choisi de t'inscrire ? )  ROBERT47cm
( Quelles sont tes disponibilités ? ) Vis la nuit, bois du sang, ce genre de trucs.
( Si tu devais définir ton style, quel genre de joueur es-tu ? ) Speedy-rpgiste en son genre.
( C'est quoi ton dinosaure préféré ? ) Dinosaure.  PERV
( Un dernier petit mot ? ) Mais...  GNOE
Carte d'identité
Âge et date de naissance : 22 départs. Né un 13 mai 1996 (mais on peut me faire la fête tout les jours (un peu))
Lieu de naissance : La Havane, Cuba, mais oui, on s'en fout.
Origine et nationalité : Mexicano-cubain. Nouvellement américain, officiellement. Carte verte et tout. Tu penses en un savant mélange d'espagno-anglais.
Job ou occupation : Revendeur de drogue et nouvellement apprenti-boucher, pour faire genre que t'as un boulot.
Orientation sexuelle : C'est compliqué. Sexuellement fluide.
Mensurations : Taille ; 6'0" - Poids ; 67 kg - Pointure ; 9.5 US
Son de sa voix : Léger accent latino, ne rap pas très bien. LIEN
Statut civil : Un peu en couple, marié y'a un mois.
Crédits : Tumblr/miserunt

Caractère : Inconstant, Tenace, Fragile, Masochiste, Addict, Fêtard, Orgueilleux, Drama Queen, Illettré, Impulsif, Possessif, Passionnel, Facile, Agressif, Rancunier, Sensible, Simplet, Têtu.  



je suis un voisin
insupportable
je possède un appartement plus ou moins rangé dans le homewrecker


Raconte ta vie
un cubanito-mexicano Perdu entre cubain et mexicain. Plus ou moins adopté par les états-unis. Une maman oubliée derrière. Prier pendant des semaines. Se cacher. Merder. C'est ton enfance tout ça. Avec un père sévère. Un père tordu. Un père duquel t'as tout fait pour te séparer. Le centre de détention, la prison, n'importe quoi, mais pas vivre avec lui. Chaque fois que t'as croisé ton père, depuis le jour où vous vous êtes séparés, ce fût la merde. C'est lui qui t'a obligé à partir la dernière fois. Cette fois où t'avais promis que tu ne partirais plus. Il t'as fait mentir. T'as fait tout perdre, encore. Sauf que si maman était vraiment morte, là-bas, à cuba, tu pouvais pas perdre la chance de la revoir une dernière fois. T'as laissé les États-Unis derrière toi, sans savoir si tu pourrais revenir. T'avais trop mal pour y réfléchir, de toutes façons. Tu t'es enfuis, encore. dos amigos para la vida Frère, amant, mais jamais amour. Ah non, jamais, c'est pas pour toi ses conneries, hein ? C'est trop bien pour toi, d'être aimé sincèrement en retour. Vous étiez amis, vous étiez frère, vous avez tout gâché, encore et encore. Surtout toi, qu'il disait. Fuck off. Toujours ta faute. Il reste plus que l'amertume, la rancoeur, les promesses sadiques. Si tu te répètes assez souvent que t'es pas revenu pour lui, que tu t'en fous, que ça te fait rien, que t'es bien, que t'as pas besoin de lui, peut-être que tu finiras par y croire, toi aussi. tres amores T'as été amoureux trois fois. Jamais deux sans trois. Amoureux d'un violent Coma qui a fini par te sortir du tiens. Amoureux du mal qu'il pouvait te faire, de la rancoeur qu'il provoquait en toi. Amoureux de l'adrénaline de l'avoir volé à un autre. Tout ça pour mieux tomber dans les bras de celui qui fallait pas, celui qui t'aimais pas, t'aimerais jamais comme ça. Jamais. Le mot qui s'avale pas. Ne se brise pas. T'aurais pu te tuer tellement t'étais amoureux de lui. Sain, sain, sain tout ça. C'est un peu pour ça que t'es partis. Tu ne supportait pas le ''Jamais'' qu'on t'enfonçais bien profond dans la gorge. Et maintenant, t'en serais à la troisième fois. Tu compares pas, parce que c'est différent. Parce qu'elle a toujours été la seule fille à qui tu pouvais pas dire non. Est-ce que tu serais assez conne pour m'épouser ? Et elle a dit oui. cuatro cabròn Ils étaient quatre cons puis un s'est barré et a niqué les trois autres. Quand tu les as laissés derrière, tu savais que tu les perdrais tous. Tout ses cons avec qui tu t'étais enfermé en colocation. Tant pis. Il restait déjà pas grand chose pour toi. Le coeur trop défoncé pour continuer et s'accrocher. Et heureusement que tu t'es barré, parce qu'avec ce qui s'est passé, tu sais pas si tu serais arrivé à t'accrocher. À trouver une raison de vivre, comme celle que t'as retrouvée dans les bas-fonds du cuba. cinco de mayo Une fête qui a toujours été spéciale. Plus que la st-valentin. Même si t'es plus fier de ton sang de cubain que du mexicain de l'accent de padre, c'est une bonne raison pour se défoncer la gueule a la tequila et bien se torcher, pour s'en remettre juste à temps pour ton anniversaire. Tant pis si on t'oublies le treize, tu te fête toujours le cinq mai. Une année de survécu de plus. seis vuelo T'es bon pour te barrer, te trouver des emmerdes, des raisons de tout gâcher, des raisons de pas s'attacher à toi. Sauf qu'à force de disparaître, on ne te cherche plus. Te planquer, ici et là, jouer le mort, jouer le fantôme, un wanted de tatoué dans le front. Tu fais ton intéressant, à te barrer tout le temps sans rien dire. Tu reviens tout le temps. Même quand tu fais tout pour pas revenir, tes pas t'y ramènent toujours. Putain de Bronx. Y'as pas d'autres place pour ton cadavre. siete engaño Merder. C'est ton sport préféré. Foutre tout en l'air. Courir loin des flics. Briser. Te briser. Tu cumules les conneries et te surprend de voir jusqu'où tu t'en tires. Jusqu'à quel point tu peux vendre de la merde avant de te faire buter pour de bon. Jusqu'à quel point tu peux te cramer de l'intérieur sans imploser. C'est pire qu'avant, les merdes que tu prends, que tu fais. T'as peut-être un boulot-couverture à peu près respectable de décarcasseur de bêtes, mais t'es pas devenu quelqu'un de bien. Rien que quelqu'un de pire. De plus amer, plus destructeur. ocho adios Bye maman. Maman dans la terre et plus rien d'autre qui ne compte. Elle était rendue vieille, vieille jusqu'à ne pas la reconnaître. Mais toujours aussi belle. Toujours aussi tragique. Tout Cuba pleurait. La Havane en deuil, mais toi plus fort que les autres. Depuis qu'elle est plus là, y'a plus rien que compte, plus rien qui en vaille la peine, ou presque. nueve alegría Lola. Tu pensais pas la retrouver là, tu pensais pas qu'elle viendrait. Lola et sa peste, Lola et ses hanches, Lola est ses bras qui consolent tout sur leur passage. Lola qui disparaît aussitôt qu'elle est amoureuse. Et peut-être que cette fois, c'est de toi. Tu l'as enfermée, la libertine, celle qui courre encore et que tu laisses courir comme un cheval sauvage. Sauf qu'elle t'appartient, maintenant, c'est écrit sur vos annuaires. Et même si c'était qu'une connerie à la base, qu'une façon de te faire revenir, vous vous y êtes un peu attachés. Vous vous êtes mariés sur une plage cubaine, une petite cérémonie qui ferait de toi un américain, désormais marié à la belle italienne dans tout ce joyeux bordel. diez razón porqué Vous auriez pu rester à Cuba toute la vie. Le rhum, la plage, la pauvreté. Avoir des mômes à qui vous cacheriez vos aventures, comme des vrais adultes. Sauf que non. Elle t'a convaincu, elle t'a tordu un bras, pour revenir en Amérique. Pire, revenir dans le Bronx. Heureusement, pas dans le même immeuble qu'avant, celui trop plein de souvenirs. Non, l'immeuble en face, l'immeuble ennemi. L'immeuble un peu plus cher, mais pas tant quand on a un vrai boulot et qu'on s'entassent à trop de mômes au mètre carré.
( C'est comment, chez toi ? ) Trop plein de gens. Trop petit. Trop le bordel. Décoré n'importe comment. Trop de fêtes. C'est juste trop. On y dort jamais vraiment tranquille. ( L'immeuble d'en face, la rivalité tout ça, tu en penses quoi ? ) C'est pas trop de leur faute, en face, si ce sont des connards. Ils sont nés comme ça, c'est pas de leur faute. Trop occupés à se prélasser dans leurs merdes de branleurs. Toi et the old lady, c'est fini, pour toujours. ( Tu penses finir ta vie ici ? ) Jusqu'à la prochaine fugue, oui. Finir entre les cuisses de Lola, ça semble pas être une fin si tragique. Mieux que c qui t'étais destiné.

En bref, ça donne quoi ?
gif
Si tu devais résumer le personnage en quelques mots ? Petite merde latine, un peu tapette sur les bords, fragile qui se prend pour un gros dur. Roi du déni. Revendeur et gros consommateur de merde en tout genre.


Béton armé

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Dim 2 Sep - 21:08
avatar
Al Kelley
- administrateur -
ROI DES BRANLEURS

posts : 523
points : 884
feat : Callum Wilson
crédits : loudsilence. (ava) ASTRA (sign)
Âge : 17
logement : #101 (TOL)


Badz, il va adorer le cadeau de bienvenue que lui réserve Al !
ça tombe bien, il est apprenti boucher, il sera pas dépaysé ! SIFFLE

Bienvenue sur cette nouvelle page ! PEDO


ENFANT DU BRONX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t59-al-kelley-callum-wilson
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Dim 2 Sep - 21:19

Invité
Invité

Cadeau entre les deux yeux, ouesh. Rolling Eyes
Il peut venir faire un tour à la boucherie quand il veut. PEDO
Merci PLOP
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Dim 2 Sep - 22:22
avatar
Hermès Bartolotti
- administrateur -
Poudre aux yeux nez

posts : 827
points : 871
feat : Joel Kinnaman
crédits : moi même (ava + sign)
Âge : 33
logement : The Homewrecker #602 avec Ario et ses deux nièces


Bienvenue sur cette nouvelle aventure ! I love you I love you LOVE héhé
Tu ne seras pas dépaysé par ici, ça c'est sur, comme l'a dit Al, même si c'est pas pour la même raison, j'me permet EUH ?!!


I will come running when you call my name
Even a broken heart can beat again
Forget about the one who caused you pain
I swear I'll love you in a different way
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t61-hermes-bartolotti-joel-kinn
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Dim 2 Sep - 22:24

Invité
Invité

Cette nouvelle gueule me dépayse un peu, mais j'vais vite m'habituer papy t'inquiètes. héhé
Merci. PEDO
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Dim 2 Sep - 22:31
avatar
Clint Goodnight
PUCEAU DU CUL

posts : 244
points : 442
feat : Shia Labeouf
crédits : rusty nail (avatar) astra (signature)
logement : #204 à l'Old Lady


PEDO


❝ wild beasts wearing human skins❞ Love never dies a natural death. It dies because we don't know how to replenish its source. It dies of blindness and errors and betrayals. It dies of illness and wounds; it dies of weariness, of witherings, of tarnishings.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t81-clint-goodnight-shia-labeou
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Dim 2 Sep - 22:33

Invité
Invité

HOT
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Dim 2 Sep - 22:59

Invité
Invité

Sympa la trogne. Le perso aussi. J'aime. héhé
Félicitations aux jeunes mariés du coup Exclamation
Hellcome FESSE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Dim 2 Sep - 23:09
avatar
Ario Bartolotti
posts : 358
points : 254
feat : Tom Hardy
crédits : Wiise
Âge : 35
logement : #602, Homewrecker


Le petit Badz !!!! I love you Ravi de te revoir ici !


....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Dim 2 Sep - 23:11

Invité
Invité

Bartholomeus Wellington a écrit:
Sympa la trogne. Le perso aussi. J'aime. héhé
Félicitations aux jeunes mariés du coup Exclamation
Hellcome FESSE

Ouais, faut encore trouver la chanceuse, n'empêche. GRAOU
Merci blblblblb FESSE


Tonton Ario, toujours une sale gueule hein ? ROBERT47cm N'EST CE PAS ??
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Dim 2 Sep - 23:12
avatar
Ario Bartolotti
posts : 358
points : 254
feat : Tom Hardy
crédits : Wiise
Âge : 35
logement : #602, Homewrecker


Toujours ! Mais la plus belle sale gueule du quartier, petiot, prends-en de la graine ! Cool


....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Dim 2 Sep - 23:16

Invité
Invité

Ta graine ? #pascompris. NIARK PEDO
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   Lun 3 Sep - 0:17
avatar
Al Kelley
- administrateur -
ROI DES BRANLEURS

posts : 523
points : 884
feat : Callum Wilson
crédits : loudsilence. (ava) ASTRA (sign)
Âge : 17
logement : #101 (TOL)


OMG t'es validé(e) !prêt à tout donner ?

Au fait, les connards d'en face ils t'enc...merdent ! ALLEZ LA BISE HEIN

Bien joué, tu fais enfin parti des heureux habitants de l'Eastchester Road ! C'est un truc de malade, non ? Enfin, cache ta joie quand même. Bref tu peux désormais courir t'inscrire sur le registre des métiers et des appartements et si tu as encore assez de souffle, va te faire des potes via les fiches de lien et surtout, t'afficher dans les réputations. Sur ces bons conseils, on te souhaite encore la bienvenue parmi nous et en cas de souci, n'hésite surtout pas à nous MP, on est là pour ça !





ENFANT DU BRONX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t59-al-kelley-callum-wilson
MessageSujet : Re: BADZ HIJODEALGO ▸ Micky Ayoub   

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» presentation de mon sacri :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETON ARME :: LES VIEUX SOUVENIRS :: Les Archives :: Les Fiches Abandonnées-
Sauter vers: