Il est frais notre poisson calendrier de l'avent ! Venez vous y inscrire !

Partagez | 

 our father would have hated you. | Rio.

MessageSujet : our father would have hated you. | Rio.   Sam 8 Déc - 23:30
avatar
Alto Sisters
c'est bien les hommes ça, toujours
à maquiller vos trouilles en vertu.

posts : 512
points : 713
feat : Charlie Hunnam.
crédits : Morrigan.
Âge : 39


L'appartement vide. Le salon est un aquarium de fumée, embrumé par son cigare alors que son verre de whisky vide reste prostré entre ses doigts. Alto ne mesure pas encore totalement l'ampleur de sa colère ni même la portée qu'elle aura tout autour de lui mais il imagine une onde de choc si forte qu'elle ne laissera personne insensible. Enfoncé dans son canapé, terré dans son silence, son regard ne cesse de divaguer sur cette lettre qu'il a reçu. Elle le hante déjà, lui empoisonne la tête et lui fait perdre tout ce self control accumulé au fil des années. Le danger Sisters renaît de ses cendres, phoenix poisseux au passé sombre. Son regard mouillé met l'accent sur sa colère. Pupilles dilatées, échine redressée. La porte claque, un peu trop fort à son goût, celle de l'entrée, sans toquer. Un de ses frères, sa victime. Il attendait inconsciemment que quelqu'un se ramène pour déverser toute sa rage sur un autre et ne plus porter ce monstre terrible en lui. Rio lui fait face tandis qu'il tourne à peine le visage pour le regarder. Le plus jeune, son souffre douleur d'autrefois, le pestiféré ; cet assassin innocent. T Rex l'avait condamné en le privant de son amour fraternel, pire sentence pour un Sisters. Alto brouille entre ses doigts le morceau de papier mais le garde bien contre sa paume pour se remémorer chaque mot de chaque ligne. Des souvenirs le font trembler de colère, l'ébranlent jusqu'au plus profond de son existence mise de côté depuis trop longtemps. Tandis qu'il se penche pour poser son verre au sol, son regard se redresse vers Rio. Le chapeau ne fait que durcir ses traits, lui donner ce rang de grand-frère charismatique, à qui on ne veut rien dire, même pas qu'il est saoul comme il l'a rarement été depuis longtemps. T Rex ressemble à son père, l'évidence lui saute aux yeux lorsqu'il est obligé de se racler la gorge pour donner de l'élan à ses cordes vocales.

Alors ça y est, tu t'es rappelé l'adresse de ton vieux frère. Sa voix est froide, plus tranchante que la lame d'un couteau que son père utilisait pour dépecer les animaux qu'il ramenait de la chasse et qu'il vidait dans leur garage. Les gosses étaient toujours là, à trier les boyaux, vider les bassines ; tous en sortaient complètement puants alors que Rio n'était même pas encore né. Heureusement, il est bien trop bourré pour se rendre compte qu'en vouloir à quelqu'un d'être né trop tard est irréel. Cela lui semble normal, installé dans l'horreur de sa colère, bien confortable dans ses tourments qu'il sent petit à petit reprendre en énergie. Et s'il devenait lui aussi un pauvre alcoolo incapable de prendre soin de lui ?
Fin non, de lui, il n'en a rien à faire.
Lorsqu'il regarde Rio, que ses yeux bleus brouillés par la rancœur rencontrent les siens, il se demande un instant ce que tous deviendraient sans lui. Au delà de se donner une importance qu'il n'a pas, sa pensée est réellement inquiète. Il y a même une certaine humilité dans cette question ; celle d'avoir peur de laisser des êtres que l'on aime, pour qui on sacrifierait tout et finalement échouer simplement en mourant. Ou bien en les protégeant mal.
Pas besoin d'atteindre Alto pour le détruire, le charme réside dans la souffrance de sa fratrie. Sept autre parties de lui, bien distinctes, extérieurs à son âme, visibles, portant chacune un visage. Tous sont sa continuité.
Sept fois plus de chance de le ruiner lui.


he's a badass with a good heart.
SOFT, BUT STRONG. UNAPOLOGETIC AND HONEST. HE'S THE TYPE OF MAN YOU GO TO WAR BESIDE -
not against.


quand t'acceptes pas de renoncer à tes origines de cow-boy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: our father would have hated you. | Rio.   Dim 9 Déc - 1:11
avatar
Rio Sisters

posts : 366
points : 192
feat : Jack O'Connell
crédits : morrigan (ava), bat'phanie (signa)


L’appartement d’Alto, fief des Sisters. Rio n’a pas eu besoin de réfléchir plus de dix secondes pour savoir où il allait atterrir après sa dure journée de labeur. Il a passé l’après-midi entière à se saigner aux quatre veines pour exaucer les désirs de leur vieille tante qui ne manquait jamais d’imagination pour lui trouver une nouvelle tâche à accomplir dès qu’il finissait d’en mener une à bien. Il a naturellement profité de l’aubaine qui s'est présentée à lui lorsque la doyenne Sisters est tombée endormie pour s’éclipser discrètement avant qu’elle ne revienne à elle. Complètement sur les genoux, le plus jeune estime qu’il a bien mérité de s’octroyer un petit remontant pour requinquer ses batteries vides et quoi de mieux pour cela que de s’échouer entre les murs de leur alpha pour se réunir en famille autour d’un bon verre, loin des obligations sociales en tout genre qu’ils rencontraient au saloon ? Il suffit de voir l’assurance avec laquelle Rio enfonce presque la porte du 405 pour confirmer cette légère tendance qu’ont les Sisters à confondre la vie réelle avec un film de Clint Eastwood. Il est assez surpris de trouver l’appartement vide de son petit monde habituel et Alto seul avec lui-même, là où abondent d’ordinaire les chapeaux de cowboy et les verres de whisky délaissés un peu partout. Si se retrouver seul à seul avec son aîné lui aurait autrefois causé un profond sentiment de malaise, aujourd’hui Rio se sent suffisamment à sa place dans la fratrie pour saluer le plus vieux d’un signe de la tête et se laisser tomber sur une chaise qu’il tire sous lui dans un raclement assez sonore pour faire grincer des dents les voisins du dessous. Il faut les connaître depuis suffisamment longtemps pour deviner que la bonne entente entre les deux hommes n’est en réalité que très récente, uniquement parce qu’Alto s’était finalement décidé à reconnaître les efforts de Rio qui s’était toujours battu pour mériter une place -n’importe laquelle- dans son estime, au même titre que ses frères. Le plus jeune ne s’était jamais senti aussi bien que depuis que leur chef de meute avait renoncé au déni qui l’avait longtemps projeté tout en bas de la hiérarchie fraternelle. Embarrassé par la réflexion piquante de son grand frère, Rio passe une main dans ses cheveux emmêlés. Je serais passé plus tôt si ça n'avait tenu qu’à moi mais j’ai eu Marlene sur le dos tout l’après-midi. Tu sais bien comment elle est. Marlene, ce petit bout de femme restée sans enfant jusqu’à la fleur de l’âge qui s’était retrouvée du jour au lendemain à mener une armée de marmots à la baguette. Si les frères étaient déjà parvenus à endormir ses exigences en s’alliant à plusieurs contre elle, un Rio tout seul n’était pas vraiment en mesure de remplir l’exploit d’aller à l’encontre de sa volonté. L’air bougon d’Alto ne lui ayant pas échappé, le plus jeune ne manque pas de donner un coup de tête en direction du bout de papier froissé qu’il serre de son poing. Encore des factures ? Les factures, le seul ennemi que les Sisters n’étaient pas encore apte à intimider et qui n’avaient de cesse d’essayer de les affaiblir en flambant leur argent comme une brindille au soleil.



MACADAM COWBOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: our father would have hated you. | Rio.   Mar 11 Déc - 0:44
avatar
Alto Sisters
c'est bien les hommes ça, toujours
à maquiller vos trouilles en vertu.

posts : 512
points : 713
feat : Charlie Hunnam.
crédits : Morrigan.
Âge : 39


Alto redresse sévèrement la tête lorsque Rio se met à pester contre leur tante. Jeune, il ne devait pas être mieux mais l'âge l'a rendu plus sage. L'imposant Sisters se redresse, s'approche du meuble télé pour caresser du bout des doigts la photo de leurs parents avant de se tourner vers son petit frère, l'air plus dur que jamais. Il ressemble à leur père lorsqu'il le regarde de cette manière. Ce n'est pas une façon de parler de Marlène. C'est grâce à elle qu'nous en sommes tous là aujourd'hui. T'es un homme, plus un gamin. Alto se retient de lui dire qu'ils auraient pu être placés dans différents foyers et se voir seulement quelques heures par semaine. Sans Marlène qui avait eu la force de huit mères pour les éduquer, dieu sait où il serait aujourd'hui. Le cowboy s'avance de quelques pas, pose son verre sur la table basse et le remplit d'un fond de whisky pour le tendre à Rio. Impossible pour Alto d'être impressionné par son petit frère quand le souvenir qu'il garde de lui sont les nombreuses fois à lui torcher les fesses avec Angus parce que leur père était trop saoul pour s'occuper de lui. Pendant ces longs mois, les Sisters se relayaient pour être le père d'un gosse qui avait tué leur propre mère.

Lorsque le plus jeune lui demande ce qu'il tient entre les mains, Alto lâche un soupir et hausse les épaules. Minimiser le problème lui semble l'unique solution. Pas tant qu'il n'en sait pas plus là-dessus. Sa main enfonce la lettre dans sa poche avant de prendre place sur le rocking chair du chef. Personne n'ose jamais le lui voler même s'il se doute qu'à chaque fois qu'il quitte l'appartement, un de ses cons de frère pose son cul dessus. Bwarf, rien. Le chaise craque sous son poids alors qu'il se balance doucement. C'est évident que Alto est ailleurs lorsqu'il pose une question dont il sait déjà la réponse à Rio puisqu'il lui a déjà posé la veille. Son cerveau est simplement court circuité par tellement d'infos qu'il peine à faire la part des choses malgré son mental de plomb. C'est demain que t'accompagnes Marlène à l'ophtalmo ? Alors qu'il n'était pas là ce matin au Saloon et toute la journée justement pour passer la journée avec leur tante comme cela arrive parfois. Le regard vide, il fixe son frère sans vraiment le faire.


he's a badass with a good heart.
SOFT, BUT STRONG. UNAPOLOGETIC AND HONEST. HE'S THE TYPE OF MAN YOU GO TO WAR BESIDE -
not against.


quand t'acceptes pas de renoncer à tes origines de cow-boy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: our father would have hated you. | Rio.   

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE ROMAN DE VICTOIRE - " The Father", un thriller historique à la sicilienne
» (ethan) my father will hear about this !
» (M) Tyler Hoechlin ⊱ My husband, the father of my daughter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETON ARME :: LA VIE, LA VRAIE :: The Old Lady :: Les Appartements-
Sauter vers: