Il est frais notre poisson calendrier de l'avent ! Venez vous y inscrire !

Partagez | 

 [ANNIVERSAIRE - TC]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet : [ANNIVERSAIRE - TC]    Jeu 29 Nov - 14:44
avatar
Alto Sisters
c'est bien les hommes ça, toujours
à maquiller vos trouilles en vertu.

posts : 512
points : 713
feat : Charlie Hunnam.
crédits : Morrigan.
Âge : 39


Après un sms de Rio, Alto s'est retrouvé à devoir enfourcher sa bécane pour se rendre au Saloon qu'il avait décidé de déserter pour la soirée. Le coeur gorgé de colère à l'idée de devoir faire face à des flics suite à une bagarre plus violente que les autres, le cow-boy grille des feux rouges, s'énerve un peu sur un vieillard qui roule trop doucement à son goût avant de se garer sur le petit parking de la casa. Son regard se plante sur la porte d'entrée où l'atmosphère semble plus apaisée qu'il ne le pensait. Il ne voit rien, même pas une voiture de patrouille et fronce les sourcils, son casque sous le bras et les cheveux en bataille. Dans sa chemise à carreaux légendaire et son vieux jean, Alto entre d'un pas lent. Sisters n'a pas le temps de cligner des yeux que déjà un groupe de colosses lui fonce dessus en beuglant un joyeux anniversaire qui manque de le faire trébucher. Pris dans une mêlée affective, sa mauvaise humeur redescend bien vite alors qu'il balance au hasard quelques baignes amicales jusqu'à ce que leur étreinte le relâche. Là, il remarque des habitués l'attendent avec un grand sourire et des bières à la main. On lui en tend une, lui demande ce que cela fait d'avoir 39 ans ce à quoi il lâche un simple soupir. Les filles sont là elles aussi pour l'occasion ainsi que certains de ses amis de longue date. Rapidement, la musique et l'ambiance western reprennent le dessus. Plus léger, Alto ne tarde pas à rejoindre la table principale pour commencer à picoler. Ce soir, il a pour objectif de s'enfiler le plus de bières possible, pisser toutes les deux minutes et accepter à sa façon de vieillir un peu plus. Tout ça dans l'ambiance décalée du Saloon le plus vieux du Bronx.

Spoiler:
 


he's a badass with a good heart.
SOFT, BUT STRONG. UNAPOLOGETIC AND HONEST. HE'S THE TYPE OF MAN YOU GO TO WAR BESIDE -
not against.


quand t'acceptes pas de renoncer à tes origines de cow-boy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Jeu 29 Nov - 20:30
avatar
Rio Sisters

posts : 366
points : 192
feat : Jack O'Connell
crédits : morrigan (ava), bat'phanie (signa)


C’est unanimement que Rio a été désigné pour envoyer le sms de code rouge à Alto, certainement parce qu’il est de loin le plus innocent des Sisters et le moins à même d’éveiller la méfiance du plus âgé à son égard. Le code rouge, celui-là même qu’ils utilisent pour alerter le grand patron d’un problème d’ordre urgent qui ne peut pas se passer de sa présence au Saloon. C’est maussade et loin de se douter du traquenard dans lequel il s’apprêtait à tomber que le blond finit par se pointer au bistrot où un comité d’accueil façon Sisters lui saute sur la couenne dans une effusion de joie et de brutalité qui leur est propre. C’est définitivement dans ce genre de moment que Rio peut sentir son cœur se gonfler de fierté pour avoir le privilège d'appartenir à la famille la plus soudée du Bronx. Une fois le troupeau de frères dissous au quatre coins du saloon, le jeune Sisters s’échoue derrière le comptoir pour attraper une bière dans le réfrigérateur et la lever en direction d’Alto, bien décidé à la boire à sa santé. Du coin de l'oeil, il remarque bien que Judy ne sait plus où donner de la tête à force d'être sollicité par tous les soiffards qui se sont dépêchés au bar non seulement pour célébrer Alto mais également pour profiter des tournées gratuites à foison qui s'annonçaient. C'est le sourire greffé aux lèvres que Rio finit par poser sa main sur l'épaule du bouclé et se pencher en avant pour se rapprocher de son oreille et se faire entendre par-dessus le brouhaha ambiant. Va-en profiter un peu, je te remplace. Après tout, il n'y avait aucune raison pour que ça soit Riggins qui se coltine le service tout seul pour la soirée alors qu'il faisait autant partie de la famille que les autres.



MACADAM COWBOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Ven 30 Nov - 9:43
avatar
Judy Riggins
- administrateur -
posts : 104
points : 171
feat : Noah Centineo
crédits : moi même (ava + sign)
Âge : 21


Derrière le comptoir, s’affairant à servir des bières et des whiskies pour les uns et les autres, Judy s’immobilise pour observer le spectacle de la tribu des Sisters se jettent sur Alto lorsqu’il passe la porte d’entrée. Il ne peut s’empêcher de rire, le brun, à les voir s’en coller une ou deux, juste pour le plaisir, en riant trop forts. Définitivement, les Sisters ont un truc attachant, même si Judy est parfois a des années lumières de leur façon de penser, il n’en reste pas moins le plus jeune de la famille. Une famille de coeur qui comble le vide laissé par ses deux parents.
Mais l’accalmie est de courte durée, puisque ce soir, le saloon affiche bien plus de monde que d’ordinaire. Ici, les amis d’Alto se sont données rendez-vous, en plus des habitués qui le connaissent bien et aussi des filles. Un joyeux brouhaha qui ne laisse pas le temps à Judy de souffler, entre deux pintes servi dans un sourire. Il a l’habitude de travailler dur, mais ce soir, il doit redoubler d’effort. Sauf que c’est pour la bonne cause et étant déjà d’un naturel plutôt souriant, son côté prince charmant ressort deux fois plus, dés lors que l’ambiance est à la fête. Il sursaute presque, lorsque la main de Rio se pose sur son épaule, tournant la tête vers lui tout en servant un whisky, avant de sourire. « T’en fais pas, ça ne me gêne pas, mais je dis pas non à un coup de main par contre » Lance t-il en accordant un clin d’oeil au cowboy, toujours proche de lui, avant de se pencher légèrement en avant pour donner le verre le whisky au client le lui ayant commandé.


I see you layin' there with me like my missing puzzle piece
Dreaming of what we could be, we couldn't make you up
Did you follow your, follow your fire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t546-judicael-riggins-noah-cent
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Ven 30 Nov - 9:52
avatar
Hermès Bartolotti
- administrateur -
Poudre aux yeux nez

posts : 1125
points : 1154
feat : Joel Kinnaman
crédits : odistole (ava) moi même (sign)
Âge : 34
logement : Partagé entre le #502 Old Lady et le #602 Homewrecker.


Un peu surpris de l’invitation, d’abord, Hermès n’a finalement pas pu refuser, taquinant et provoquant un peu Alto au passage. Autant, l’italien arbore souvent un caractère un peu froid, autant par message, il se lâche plus naturellement. La barrière du téléphone l’aidant à sortir un peu de sa carapace. Pourtant, il est étonnamment de bonne humeur, lorsqu’il revêt une chemise, un pantalon et de costume et un blazer par dessus. L’allure de ses beaux jours, puisqu’il a gardé l’apparence de lorsqu’il était chirurgien, en haut de la société. Il a appris qu’Ario doit lui aussi se pointer au saloon, mais ne compte pas l’attendre. Il préfère largement être dans les premiers et pouvoir déjà picoler à l’oeil. Hermès ne perd aucune occasion de faire la tête, puis, puisque Sam est lui même occupé de son coté, il n’a aucun remord a avoir.
Arrivant finalement au saloon après avoir garé son imposant SUV non loin, c’est un sourire flottant sur le visage qu’il pénètre dans le lieu qui sent déjà la clope et la bière, tandis que sur de la musique western, les conversations vont bon train. « Il est où le vieux ? » Beugle t-il presque, un air suffisant et taquin sur le visage, alors qu’il s’avance pour finalement apercevoir Alto avec quelques uns de ses frères. « C’est une soirée costumé ? » Lance t-il, s’attirant rapidement des regards réprobateurs, avant de rire. Peut être est-ce que le rail de coke qu’il s’est enfilé avant de partir, quoi qu’il en soit, Hermès est étonnamment de bonne humeur, tranchant avec sa froideur et son détachement habituel. « Ça va faites pas cette tête je plaisante ! » Les frères s’éloignent, prétextant aller chercher à boire, tandis que l’italien pose son regard sur Alto. Alto a qui il aurait pu casser la gueule, ou en tout cas, se battre allègrement contre, l’autre fois, mais qui s’est excusé avant, lui laissant entrevoir bien plus d’humanité et d’humilité qu’il le pensait. « Joyeux anniversaire cowboy » Dans un sourire, en posant une main sur son épaule.  


I broke all my rules for you. My veins are boiling for everything you're waking up in me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t61-hermes-bartolotti-joel-kinn
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Sam 1 Déc - 22:58
avatar
Alto Sisters
c'est bien les hommes ça, toujours
à maquiller vos trouilles en vertu.

posts : 512
points : 713
feat : Charlie Hunnam.
crédits : Morrigan.
Âge : 39


Alto a l'habitude de ces grandes fêtes organisées au Saloon. Avec sept frères, sans compter l'anniversaire de Judy, la Casa connaît ces soirées interminables et pleine de conneries. S'il est encore calme, le cow-boy sait très bien qu'il ne terminera pas la soirée indemne, qu'une fois complètement saoul, certaines de ses barrières se casseront la figure et le pousseront à faire quelques conneries sans conséquences. Il a pas vraiment l'alcool mauvais, sauf avec l'effet de meute. Les Sisters sont des clébards qui s'excitent entre eux et s'énervent plus vite que la moyenne. Alors, forcément, lorsque Hermès se ramène avec son humour d'Italien, la plupart des brutes lui lancent un regard noir jusqu'à ce qu'Alto apaise les tensions et donne le ton en approchant Bartolotti contre lui dans une étreinte virile. Sa main lui tape délicatement dans le dos comme s'il ne s'était jamais passé leur altercation au Moine. En réalité, le cow-boy est déjà passé dessus et se fiche pas mal de leurs insultes échangées. T'as besoin de parler, c'est quoi c'te dégaine ? Bien propre sur lui alors que le plupart sont vêtus de leurs vestes en jean ou bien de cuir tandis qu'Alto a opté pour sa vieille chemise à carreaux et un pantalon tellement usé qu'il serait difficile de connaître sa couleur initiale. Alors, j'te sers quoi ? Parce qu'il sait qu'aucun Sisters ici n'acceptera de servir un Bartolotti si le blond ne l'ordonne pas de lui-même. Leur hiérarchie est une manœuvre délicate à laquelle personne ne doit interférer. Il n'y a que de cette façon que les frères peuvent subsister sans se détruire. Ton frère devrait pas tarder aussi. Fin, s'il arrive enfin à quitter son trou à rats. Son sourcil se redresse, un peu perplexe alors qu'il porte à ses lèvres son propre verre. Réunir les deux Bartolotti au Saloon est une première. D'habitude, Alto évite pour ne pas déclencher des tensions inutiles mais ce soir, il prend le risque, persuadé que les choses devraient bien se passer.
Dans le pire des cas, il est ici sur son territoire, encerclé de ses frères ; il a forcément le dessus.


he's a badass with a good heart.
SOFT, BUT STRONG. UNAPOLOGETIC AND HONEST. HE'S THE TYPE OF MAN YOU GO TO WAR BESIDE -
not against.


quand t'acceptes pas de renoncer à tes origines de cow-boy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Dim 2 Déc - 18:25
avatar
Ten Waterford
posts : 31
points : 90
feat : josephine skriver
crédits : morrigan (a.)
logement : #604, The Homewrecker


S'assagir est une chose, devenir digne d'entrer dans les ordres en est une autre et Ten n'est pas tout à fait prête à dédier sa vie au petit Jésus et à sa vierge de mère. Alors, même si elle est censée se préparer pour un examen qui aura lieu la semaine suivante, Ten coupe le volume de sa raison et n'écoute que ses envies, abandonnant bien vite livres et ordinateur au profit d'un jean qui épouse ses longues jambes et d'un haut noir. Ce n'est pas franchement une saison pour se promener à moitié à poil mais elle ne complète sa tenue qu'avec un perfecto. Pas besoin de chaleur vestimentaire pour l'endroit où elle a l'intention de se rendre. L'ambiance du saloon nommé La Casa del Capel suffit pour réchauffer tous les épidermes qui soient, même les plus glaciaux. Elle y a passé du temps assez régulièrement, ces derniers mois, Ten. Pourtant, on ne peut pas dire qu'elle soit une habituée non plus. Disons qu'elle fait partie de ces gens un peu curieux qui passent la porte de l'établissement lorsqu'ils sont à la recherche d'un bon remontant. Alors, quand elle fait son entrée, elle est loin de se douter que c'est l'anniversaire d'un des Sisters. Qui plus est, l'ambiance semble être la même qu'à l'accoutumée : bruyante et arrosée de bière et de whisky. Du moins, si elle se fie aux quelques fois où elle a mis les pieds dans les parages. Alors, rien de particulier ne lui saute aux pieds. Et puis, en réalité, si tel avait le cas, rien ne certifiait qu'elle aurait réagi. Tout ce qu'elle veut, Ten, ce soir, c'est un verre de whisky et la possibilité de se détacher de sa vie estudiantine le temps de plusieurs heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t673-ten-waterford-josephine-sk
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Dim 2 Déc - 21:38
avatar
Ebbe Bartolotti
posts : 955
points : 665
feat : Barbara Palvin
crédits : Ava : cranberries / sign : anesidora
Âge : 18
logement : #602, Homewrecker


Giulia parlait et argumentait. Elle disait que sortir ne me ferait qu’un grand bien. Elle indiquait que l’alcool allait être un excellent remède à ma mélancolie des derniers jours et que la boisson sera sûrement gratuite. Qu’au pire, jolies comme nous sommes, certains nous en offrirons.

Giulia m’enlaçait et me bousculait. Elle insistait pour souligner que c’était un anniversaire, que je ne peux pas porter ma tenue habituelle – trop large, trop garçonne – et qu’il est temps de faire des efforts. Contrairement à d’habitude, je n’objecte pas – trop lasse -, la laisse prendre la décision - un jean moulant, un t-shirt bleu nuit et des bottines noires – comme me coiffer.

Giulia cherchait à m’amuser, ou à m’effrayer. Elle parlait de papa, qu’il n’en saura rien. Qu’elles iront là-bas en un coup de vent, et reviendront avant deux heures du matin – l’heure du retour du paternel. Giulia ne craignait pas les colères de notre père, contrairement à moi, et d’ordinaire ce qu’elle venait de dire était sa réponse à mes objections ou peurs. Réponse qu’elle avait donnée encore ce soir, alors que j’étais murée au silence.

Cependant, qu’importe ses efforts, à l’image des glaciers du Pôle Nord – ou Pôle Sud –, je suivais le courant, silencieuse, solide et froide. Un glacier qu’elle espère voir fondre à la folle ambiance qui régnait dans le saloon. Dès notre entrée, nous sommes assaillis par beaucoup de bruit, de lumière, d’alcool et de bonne humeur. Aussitôt, je me sens traîner jusqu’au bar.

- Salut Judy, juste une bière, indiquais-je. Je sentais le regard désapprobateur de ma sœur. Elle devait s’attendre à ce que j’attends qu’un type m’offre quelque chose. Je n’étais pas d’humeur à tenter de jouer son jeu ou d’argumenter avec.  

Je récupère la bouteille en verre pour aussitôt la porter à mes lèvres. J’observe autour, remarquant quelques têtes. Rio, à qui je fais un petit salut de la tête – souriant même – ainsi que le type à la prothèse plus loin – la star de la soirée que je me promettais d’éviter de croiser. D'ailleurs pour cette dernière mission, je me retourne avant qu'il ne me voit, n'offrant que la vision de mon dos.




Ebbe, elle fait quoi? :
 


† And I need a friend, oh, I need a friend
To make me happy, not stand there on my own Wonderful Life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t475-ebbe-bartolotti-barbara-pa
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Dim 2 Déc - 22:21
avatar
Sarah Malone
The girl with the broken smile
posts : 20
points : 39
feat : Taylor Hill
crédits : bazzart (effet mer.)
logement : La Casa de Papel


Habituellement, je prenais la poudre d’escampette pour fuir loin d’ici dès que l’occasion s’offrait à moi. D’ailleurs, même sans occasion, je pouvais prendre la fuite en toute discrétion pour une expédition en solo ou pour retrouver Alto. C’est d’ailleurs sa personne qui m’amène ici ce soir. Mais pour une fois, ce n’est pas en tant qu’employée, bien que je soit chez moi au milieu de ma famille ici.  Pour l’occasion, je me suis offert une petite folie. Quand je suis au bar, je porte mon costume de scène, et en dehors des murs de la casa, je suis souvent vêtue d’un jean, d’un teeshirt et de mon éternel perfecto en cuir noir. Mais ce soir, je porte une robe noir très élégante, son tissu fluide et léger épouse mon corps de gamine longiligne, deux bretelles fines ornement mes épaules et le décolleté certainement trop osé pour une fille de mon âge est orné de dentelle fine et noir.

Je me tiens près du bar au côté de Judy, discutant avec mon collègue, attendant l’arrivée du roi de la soirée qui ne tarde d’ailleurs pas. Du fond de la salle, j’observe cette effusion de testostérone joyeuse et désordonnée, un sourire aux lèvres. Je crois intercepter le regard d’Alto entre deux accolades masculines. Je lance un clin d’œil à Rio qui nous rejoint près du bar et propose son aide à Judy. J’observe le reste des Sisters et leurs amis s’installer à table en brayant. J’attend que le brouhaha se dissipe légèrement pour aller les rejoindre très discrètement. Je me glisse derrière la chaise d’Alto avant de me pêcher pour lui offrir une étreinte en entourant ses épaules de mon bras. Lèvres au creux de son oreille, je murmure d’un ton neutre. « Joyeux anniversaire patron. » Un rire léger s’échappe de mes lèvres. « J’ai un petit cadeau pour toi, mais je te l’offrirais quand on ne sera que tout les deux... » Une promesse pleine de mystère qui pouvait avoir une connotation pour le moins ambigu, or ce n’était pas le cas. J’avais juste du mal à partager Alto. Nous avions une relation très particulière et indéfinissable , intense et fusionnel. Je ne le voulais que pour moi. « Profites bien de ta soirée. Je ne serai pas loin. Je ne le suis jamais...» Je dépose un baiser sur sa tempe avant de me relever et de m’éloigner de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Mar 4 Déc - 14:30
avatar
Leo Adani
- administrateur -
posts : 70
points : 154
feat : Alicia Vikander
crédits : moi même (ava+sign)
Âge : 26
logement : #301 Old Lady, avec ses deux colocs.


La bonne excuse de prouver aux Sisters que les italiens ont une bonne descente. Du moins, c’est comme ça qu’Ario lui vend la soirée d’anniversaire où il propose à Leo de l’accompagner. Perplexe, d’abord, elle finit par soupirer, acceptant juste pour l’idée de quelques verres gratuits avant de, elle le sait, finir par se caler dans un coin. Avec un peu de chance, Rio sera là et pourra servir d’allié si elle se retrouve à devoir faire face aux regards carnassiers des autres frères. Leo sait se défendre, n’a pas sa langue dans sa poche, en matière de joute verbale, mais n’est pas sure d’être à l’aise au milieu du saloon. Quoi qu’il en soit, elle se met en route accompagné d’Ario. L’imposante stature de l’italien a quelque chose de rassurant, alors qu’ils arpentent les rues du Bronx jusqu’à parvenir enfin au Saloon.
À peine entré, c’est un brouhaha de rire et de bonne humeur qui les frappe de plein fouet. Les prunelles sombres de Leo détaillent l’assemblée. C’est là qu’elle remarque Judy et Rio derrière le bar, avant de détailler aussi Hermès déjà en grande conversation avec Alto, tranchant au milieu des cowboys. Quelques visages connu, encore, Ebbe, la fille d’Ario qu’elle connait surtout de vue, les Mariposa, qui se pavane en terrain conquis et bien sur, toute la fratrie Sisters dont certains posant déjà des regards un peu trop appuyé sur sa silhouette. Bien trop connue pour être une des filles du Moine, au milieu des employés à temps partiel d’Ario.
L’italien et elle s’approchent alors finalement d’Alto, alors que ce dernier sert un verre à Hermès. Leo ne compte pas dire grand chose, ni même trop se manifester. À vrai dire, elle ne se sent pas franchement à l’aise. Aussi, elle laisse Ario les annoncer et entamer les hostilités.  

@Ario Bartolotti

Citation :
- Ario et Leo arrivent ensembles au Saloon et se dirigent jusqu'à Alto


You, me, I wanted everything that wasn't meant to be.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t736-eleonor-adani-alicia-vikan
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Mar 4 Déc - 20:42
avatar
Alto Sisters
c'est bien les hommes ça, toujours
à maquiller vos trouilles en vertu.

posts : 512
points : 713
feat : Charlie Hunnam.
crédits : Morrigan.
Âge : 39


La présence de Sarah est toujours aussi magnétique et attendrissante, qu'importe que la gamine soit plus provocante que la moyenne, Alto se refuse à avoir un quelconque comportement hostile à son encontre et pose délicatement sa main dans son dos lorsque celle-ci vient lui souhaiter à sa façon un joyeux anniversaire. Merci. Sa voix est basse, toujours un peu froide pour rester dans le contrôle total de la situation jusqu'à la laisser se libérer de son emprise. Il sait que la gamine passera le voir une fois que le Saloon sera vide et ne s'en fait pas de la voir s'éloigner. C'est une vipère qui pourrait les empoisonner, tous, un à un. Son visage d'ange n'est qu'un leurre cachant derrière ses traits une âme bien plus sombre et inaccessible. C'est aussi sa présence qui lui fait remarquer que Kasia n'est pas là. Un peu contrarié, le cow-boy se concentre sur Hermès pour camoufler ses questionnements.

Il remarque immédiatement la fille d'Ario et nièce d'Hermès entre les murs du Saloon. Alto se doute bien que les choses vont mal se finir mais fait mine de rien, pensant un peu naïvement que les Italiens sont encore capable de laisser vivre les filles. Alors que des types lui parlent, son regard reste fixé sur Ebbe et sa jumelle jusqu'à ce qu'Ario n'entre à son tour dans la pièce  principale du bar. Ses sourcils se froncent en remarquant qu'il est accompagné. Une de ses putes, le cow-boy le sait pour l'avoir croisé quelques fois en allant remplacer ses frères ou en récupérer après leurs services. Sarcastique, Alto a le doit de l'être : ici le blond est le maître des lieux en plus du roi de la journée. Il ne peut s'empêcher de prendre sa brune de haut, incapable du moindre respect lorsqu'il ne s'agit pas de ses filles à lui, ses Mariposa qu'il protège tel un lion. Tu t'ramènes avec tes putes maintenant ? Son regard est plus froid lorsqu'il s'adresse à Ario avant de lancer un dernier regard à Hermès. J'vais vous chercher à boire. Et de traverser la foule pour rejoindre le bar où ses pupilles se posent sur une gamine qu'il a déjà croisé quelques fois dans le coin. Ce soir, il s'accorde le droit de lui adresser la parole. Bière ? Et de se rapprocher du bar sans la lâcher du regard. Un sourire un peu charmeur aux lèvres, Alto se veut simplement chaleureux sachant qu'il avait déjà commencé à boire seul dans son appartement pour fêter son anniversaire en solitaire. Lorsque Ebbe entre dans son champs de vision, un soupir traverse ses lèvres. Si t'as besoin qu'on te cache j'te conseille d'aller derrière le bar, avec le jeu de lumière ton père d'vrait rien remarquer. Etre de son côté, certainement qu'il le regrettera. Ça t'dérange pas d'aller servir les italiens ? Adressé à Judy à qui il offre un regard bienveillant. Alto se voit mal demander une telle tâche à Rio en sachant qu'il a formé son petit frère à en vouloir aux Italiens. Il ne peut d'ailleurs s'empêcher d'adresser un clin d’œil discret au jeune cow-boy parce qu'il a bien vu qu'Ebbe ne le laissait pas insensible. Impossible pour lui de ne pas taquiner le petit dernier à ce sujet là.

Spoiler:
 


he's a badass with a good heart.
SOFT, BUT STRONG. UNAPOLOGETIC AND HONEST. HE'S THE TYPE OF MAN YOU GO TO WAR BESIDE -
not against.


quand t'acceptes pas de renoncer à tes origines de cow-boy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Mar 4 Déc - 21:30
avatar
Ten Waterford
posts : 31
points : 90
feat : josephine skriver
crédits : morrigan (a.)
logement : #604, The Homewrecker


Elle hésite un instant, Ten. Elle ne sait pas vraiment où se poser. Première étape : le bar. Mais après ? Elle n'en sait rien. Les mains dans les poches, elle regarde autour d'elle quelques secondes, avant qu'une silhouette baraquée ne se profile près d'elle et lui adresse la parole. Il ne lui faut pas longtemps pour qu'elle le reconnaisse. Alto, celui qu'elle a toujours considéré comme le chef des lieux sans pour autant lui avoir déjà adressé la parole. Tout le monde le connaît, ce type, de toute façon. Elle, elle connaît davantage Rio, pour l'avoir soigné à plusieurs reprises lorsqu'il est venu à l'hôpital. C'est même à lui qu'elle comptait demander à boire, puisqu'elle l'a rapidement remarqué derrière le bar. Mais son frère devance les intentions de Ten et finalement, c'est un sourire qui étire ses lèvres quand elle se tourne vers le barbu. « Si j'avais voulu une bière, je serais restée chez moi. », qu'elle réplique alors qu'elle s'avance pour rejoindre le bar, elle aussi. « Un whisky, ce serait mieux. » Quitte à placer la soirée sous le signe de l'alcool, autant faire les choses convenablement. Elle n'a rien contre la bière, Ten, mais elle a une préférence pour les alcools forts. Et si la vodka a généralement sa préférence, l'ambiance du bar a plutôt tendance à la pousser dans la consommation du liquide ambré si adoré par les cowboys. Ce sont les mots d'Alto qui ramènent finalement son attention sur les alentours et plus précisément sur la nana brune qui se situe tout près. Ten l'a déjà vue. Elle vit dans son immeuble. Dans son étage, même. « Se cacher ? », elle répète alors que ses pupilles passent du grand baraqué à la jolie brune. « Faut pas. Ce serait con de faire de la route pour finir la soirée planquée. »

what's going on ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t673-ten-waterford-josephine-sk
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Mer 5 Déc - 18:45
avatar
Ario Bartolotti

posts : 491
points : 606
feat : Tom Hardy
crédits : Vainglorious
Âge : 35
logement : #602, Homewrecker


T’arrives en grand seigneur, même si ce n’est pas chez toi. Bordel, t’es un italien, t’es plutôt baraqué et t’as de quoi répondre si on décide de te foutre à la porte, t’as déjà fait de la taule et t’es con. Un cocktail parfait pour jouer au grand prince au milieu de la racaille.
Même si dans le fond, tu l’aimes bien, cette racaille-là : c’est celle de ton univers, des amis pour certains, des connaissances importantes et toujours utiles. C’est votre microcosme à vous tous où tu te contentes de parader pour la bonne cause. Dans le fond, t’en as bien le droit : sont pas nombreux à pouvoir prétendre avoir fait de la taule comme toi. Ni d’avoir autant d’ambitions et de s’en donner les moyens.
Alors tu t’avances, ta Leo au bras, pour te diriger vers la table où est censé siéger le maître des lieux, et l’invité d’honneur. 39 piges, ça passe vite. Y a encore trois ans, le Moine n’était rien et toi, ton nom avait presque été balayé de la scène du Bronx. Vous en avez fait du chemin et tu sais que tu peux lui en être reconnaissant, parce que les Sisters ont toujours été à vos côtés.
T’as juste le temps d’apercevoir Hermès déjà assis que le blond te balance une de ses piques : tu ne prends pas la mouche et te contente de lui sourire doucement.
- Tu sais ce qu’on dit, si on veut de la qualité, surtout ici, faut venir avec sa propre marchandise…
Tu défroisseras l’ego de Leo plus tard, quand elle sera encline à te pardonner. Là tu sais qu’elle va se faire toute petite, parce que ce genre d’ambiance n’est pas son fort.
Tu prends place aux côtés d’Hermès que tu salues en lui serrant franchement la main : ton regard vient machinalement agresser le sien, à la recherche d’iris embrumées ou de prunelles floues. Y a trop de tentations ici mais heureusement, t’es arrivé à temps.
Tu prends tes aises, désignant la place à côté de toi pour Leo, avant de ricaner :
- Ils ont fait ça en grand. Mais y a bien que les cow-boys pour fêter un anniversaire dans un saloon bordel. La mama aurait pêté un câble pour nous.
Les boissons arrivent et tu observes le gamin qui vient vous les apporter :
- Hé, c’quoi ton nom déjà à toi ? T’es pas un Sisters, que j’m’souvienne…



résumé:
 


....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Dim 9 Déc - 0:08
avatar
Ebbe Bartolotti
posts : 955
points : 665
feat : Barbara Palvin
crédits : Ava : cranberries / sign : anesidora
Âge : 18
logement : #602, Homewrecker



Une voix familière m’interpelle, m’arrachant une grimace de désapprobation. Ravalant toutes ces émotions négatives qui affluent en moi – la colère, l’incompréhension et l’appréhension –, je me retourne vers lui pour acquiescer machinalement, et promettre mille et une précautions en tant que fille Bartolotti. Sauf que ses paroles ont le don d’ébranler toutes ces bonnes résolutions : Papa était là.

- Merci, soufflais-je et sans plus tarder, je saisis mon téléphone pour envoyer un message à ma jumelle.

Sa réponse est nullement surprenante : « Et alors ? Zio est là, il nous couvrira ». Ma réaction se résume à une moue dubitative : notre oncle est différent, et je ne le connaissais pas assez. Je n’avais aucune garantie de ce qu’avançait ma jumelle, un tantinet plus aveugle que moi quand il était question d’Hermès.

S’il y avait une réserve, je ne dirais pas non mais je préférerais d’abord que mon père se pose et se bourre un tantinet la gueule, promesse que ses instincts paternels seront engourdis. Car oui, ce maudit instinct existait : il guidait les pas ou le regard du père pile là où le gamin était, à faire une bêtise ou non.

- Car mon père est derrière et que je suis supposée être à la maison, et pas ici …
soufflais-je à la brunette qui m’avait parlé. Elle me disait vaguement quelque chose. Peut-être une femme de notre immeuble que j’avais croisé…

J’arrête Judy d’une main ferme dans sa course.

- Judy, juste dis-moi ce que tu sers à mon père, ok ?


Ce que papa boit, en quelle quantité et à quelle rapidité, des détails qui vont m’aider à déterminer à quel point il était ivre. Je n’étais pas très fière de moi à cet instant mais qu’importe. Je ne désirais pas que cette fête s’envenime car mon père est incapable d’accepter de me voir grandir – un concept qui lui semblait plus naturel à assimiler quand il était question de ma jumelle, étrangement.

- Rio, vous avez une réserve ou un endroit où se cacher et pas trop loin, si jamais mon père approche ? lui demandais-je, lançant un regard désespéré. D'ailleurs, si jamais je me casse vite, y a moyen de donner ça à ton frère ? Cadeau d'anniv.

Je tends le petit pot métallique, attendant qu'il l'attrape et le mette en lieu sûr. S'il acceptait, évidemment.


Ebbe fait quoi? :
 


† And I need a friend, oh, I need a friend
To make me happy, not stand there on my own Wonderful Life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t475-ebbe-bartolotti-barbara-pa
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Lun 10 Déc - 23:02
avatar
Alto Sisters
c'est bien les hommes ça, toujours
à maquiller vos trouilles en vertu.

posts : 512
points : 713
feat : Charlie Hunnam.
crédits : Morrigan.
Âge : 39


La gamine ne tarde pas à répliquer et demander du whisky là où Alto ne peut s'empêcher d'avoir un léger sourire. Son regard se pose un instant sur Ebbe. Il serait presque surpris de l'entendre le remercier mais préfère ne pas relever. Cette gosse a le don de le foutre dans un état bizarre, toujours un peu sur la défensive. Alors que Judy se contente de faire son job, Alto attrape un verre, plante son regard vers celle dont il ne connaît pas le nom et continue d'une voix toujours plus chaleureuse. J'te conseille de me suivre si tu veux pas mourir d'ennui. Le bar, Rio, Judy, Ebbe, la population que le cowboy convoquerait pour se faire une soirée loup-garou et non pas pour se bourrer la gueule à son anniversaire. Son regard devient plus sombre tandis qu'il laisse une place à côté de lui pour la môme à la table principale. Là où les italiens et ses frères président déjà. Il ne peut s'empêcher de lancer un regard noir à Leo, comprenant mal comment la brune puisse s'exhiber ce soir au bras de son proxénète sans ressentir la moindre honte. Il considère sa présence comme un affront mais fait le choix de l'ignorer en premier lieu. Il a de toute façon glissé à Rio de la foutre à la porte une fois qu'Ario serait suffisamment saoul pour ne rien comprendre à la vie. Hors de question de faire subir à Gabriel une présence douloureuse un soir de fête. Il attrape alors son chapeau, le pose sur le crâne d'Hermès et adresse un regard plus détendu aux frères. Ce soir vous s'rez de corvée country. Pensez pas qu'vous échapperez à une danse. C'est une tradition chez les Sisters, danser en ligne, bras dessus bras dessous sans que cela ne ressemble réellement à grand chose. Généralement le parquet vibre comme si un troupeau de chevaux saute dessus et tout le monde termine par se marrer. En attendant, Alto lève son verre tandis que les invités font de même en balançant l'un de ces cris propres au cowboy. Dans quelques minutes, Aris ouvrira la grande porte menant sous la scène pour ramener le taureau mécanique et balancer quelques paris sur qui restera le plus longtemps campé dessus. Orion reste le plus fort à ce jeu là depuis trois années déjà.

Citation :
- Demande à Rio de virer Leo lorsque Ario sera assez saoul pour pas emmerder le monde Arrow
- Propose à Ten de lui tenir compagnie
- Prépare psychologiquement les italiens à la danse country Laughing


he's a badass with a good heart.
SOFT, BUT STRONG. UNAPOLOGETIC AND HONEST. HE'S THE TYPE OF MAN YOU GO TO WAR BESIDE -
not against.


quand t'acceptes pas de renoncer à tes origines de cow-boy:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Lun 10 Déc - 23:27
avatar
Judy Riggins
- administrateur -
posts : 104
points : 171
feat : Noah Centineo
crédits : moi même (ava + sign)
Âge : 21


Judy s’affaire derrière le comptoir, parce qu’au delà du fait que ça soit son job et qu’il aime le travail bien fait, il veut qu’Alto puisse profiter au maximum sans se soucier de quoi que ce soit. Après tout, c’est lui le héros de la soirée. Dévoué et bienveillant, Judy a tendance à se plier en quatre pour ceux auxquels il tient. Que cela soit sa soeur, pour qui il assure souvent le rôle du père qu’il n’est pas et ne sera jamais, comme pour les Sisters, Ebbe ou même encore fraichement Zelde, qu’il a sorti d’un mauvais pas. Judy pour s’assimiler à un chevalier en armure, luttant pour la veuve et l’orphelin. Mais peut être plutôt un chevalier solitaire, qui n’a plus grand chose d’autre que sa vertu et son honneur. Gamin laissé sur le côté qui a su se trouver une deuxième famille. Celle pour laquelle il est prêt a beaucoup de choses, dont être un barman et serveur parfait ce soir. « Non pas de soucis » Lâche t-il à Alto, lorsque ce dernier lui demande de servir les italiens et que déjà, le voilà qui s’agite à préparer des verres pour les leur amener. « Je sers juste de la bière, rassure toi » Dit-il à Ebbe en la gratifiant d’un clin d’oeil. Ce n’est pas lui qui foutra le bordel ce soir. Pas plus qu’il ne cherchera à faire le malin face à eux.
Il ne les connait pas tellement, de vue, rapidement. De noms, pour le père d’Ebbe. Croisés au détour d’une interaction avec Alto ou d’un passage au Saloon. Quand bien même, il préfère s’en tenir loin. C’est de notoriété publique qu’ils trainent dans des affaires illégales, bien que personne ne soit assez con pour les accuser publiquement. Le plus âgé, Ario de ce qu’il sait, l’alpague dés qu’il pose les verres devant eux. Les yeux noisettes de Judy se redresse jusqu’au barbu. « Judicaël et non j’suis pas un Sisters, j’pense que j’ai pas le petit air de famille » Lâche t-il accompagné d’un petit sourire en coin. Plutôt discret, sans être timide, Judy est ici en terrain conquis.

Résumé a écrit:
- Accepte de servir les italiens
- Rassure Ebbe en lui exprimant qu'il sert de la bière à Ario
- Répond poliment à Ario qu'il n'est pas un Sisters


I see you layin' there with me like my missing puzzle piece
Dreaming of what we could be, we couldn't make you up
Did you follow your, follow your fire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t546-judicael-riggins-noah-cent
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Lun 10 Déc - 23:40
avatar
Hermès Bartolotti
- administrateur -
Poudre aux yeux nez

posts : 1125
points : 1154
feat : Joel Kinnaman
crédits : odistole (ava) moi même (sign)
Âge : 34
logement : Partagé entre le #502 Old Lady et le #602 Homewrecker.


Il n’y a pas de tension ce soir. Pas plus qu’il n’y a de rivalité, entre les cowboys et les italiens. Tous sont au moins d’accord sur un pied, la neutralité est de mise, pour une interlude où chacun peut profiter d’une bonne soirée. Hermès le premier, peut enclin aux conflits de groupe. Son échange électrique avec Alto s’étant bien terminer, la dernière fois au Moine, l’italien n’a aucune raison de foutre le bordel et accepte volontiers la brève accolade amicale pour le remercier d’être là et de lui souhaiter un bon anniversaire. Son ainé ne tarde pas à faire irruption à son tour, du haut de sa haute stature et de cette sale gueule reconnaissable. Pas dans un mauvais sens, les Bartolotti ont du chien, un air de famille inratable et un charisme reconnaissable. En plus de parler avec les mains, chose qui trahi largement leurs origines. « Ah bah tu vois, il s’est pas fait attendre longtemps » Lâche Hermès dans un sourire en coin, adressant un air doux à Leo également. Il ne sait pas trop pourquoi Ario l’a invité, mais ne s’en offusque pas. À vrai dire, Hermès ne s’offusque pas de grand chose, bien trop préoccupé par ses propres affaires que celles des autres. Un tolérant, en tous points.

Alto partant leur chercher à boire, Hermès serre la main de son frère et entre eux, un instant de flottement, un regard plus dur, plus agressif, de même que sa poigne. Il le sait, Ario guette la moindre trace de cocaïne et de pupille dilatée par la drogue. Mais ce soir, Hermès n’a rien pris. Il est sobre, avec juste un peu trop de tabac dans les poumons. « Ah bah c’est sur qu’ils sont uniques » Glousse t-il presque en observant le saloon. « T’inquiète pas que la mama nous laisserait pas jouer au con, j’pense pas que ce soir, ça va rester sage bien longtemps, si tu veux mon avis » Lâche Hermès à son frère, un sourire sur le visage, alors qu’il prend place à table, lorsque le petit barman leur ramène des verres. Des bières, pour commencer en douceur. Hermès n’est pas un grand buveur de bière, plutôt de vin, mais il a appris, en revenant dans le Bronx, à calmer ses gouts de luxe. L’argent sale peut tout acheter, dans une certaine mesure.

Alto revenant rapidement vers eux, alors qu’Hermès lève son verre avant de s’en enfiler une gorgée, il ne peut s’empêcher de rire lorsque le cowboy évoque la country en calant son chapeau sur la tête de l’italien, qui l’ajuste pour ne pas se le prendre dans les yeux. « Alors autant, avec un peu d’alcool, j’peux faire pas mal de choses, autant si tu fais danser Ario, j’veux quelqu’un qui filme ! » Lâche t-il, enjoué. Hermès est souvent bien trop sérieux, bien trop froid, mais lorsqu’il en vient à faire la fête, il se transforme en un être plus léger, plus désinvolte. Ne pas penser au lendemain. Ne pas penser au futur. Se concentrer sur l’instant présent et en profiter, l’user, jusqu’à la corde.  

Hermès fait quoi ? a écrit:
- Accepte volontiers le verre d'Alto
- S'installe à la table avec les italiens
- S'adresse à son frère, puis à Alto qui revient vers eux


I broke all my rules for you. My veins are boiling for everything you're waking up in me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t61-hermes-bartolotti-joel-kinn
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Lun 10 Déc - 23:48
avatar
Leo Adani
- administrateur -
posts : 70
points : 154
feat : Alicia Vikander
crédits : moi même (ava+sign)
Âge : 26
logement : #301 Old Lady, avec ses deux colocs.


Elle est terriblement mal à l’aise, Leo. Pourtant, lorsque tout a foiré, avec Gabriel, à l’époque, elle s’entendait bien avec la majorité des frères. Au fond, elle espérait une certaine compassion, un quelque chose qui aurait subsister, étant donné que le blond n’a rien trouvé de mieux que de lever la main sur elle, avant que leur histoire se brise pour de bon. Pourtant, entre ces murs, à voir les regards qui se posent sur elle, elle comprend que malgré les quatre années qui se sont écoulées, rien n’a changé. Qu’elle demeure une paria dans un saloon où elle se sentait si bien. Protégé et accueilli, alors que sa vie professionnelle partait en vrille et ses rêves avec. Les réflexions d’Alto et d’Ario n’arrangent rien, alors qu’elle suit, sans rien dire. Qu’elle suit, sagement, comme un animal docile. Ario lui indique la chaise à côté de lui pour qu’elle prenne place, mais il suffit que les yeux de maître de la soirée se pose sur elle, pour qu’elle comprenne qu’elle n’est pas la bienvenue. Un regard à Gabriel, au loin, suffit à lui faire comprendre que là encore, elle a merdé. Pourquoi diable a t-elle accepté de venir ? Au fond, elle rêvait d’une ambiance douce, d’une soirée de rire et de bons moments. Elle rêvait d’autre chose, là où son coeur se serre en sentant cette ambiance pesante. Elle imaginait, naïvement, que l’eau aurait coulé sous les ponts.

A peine assise, à peine les verres servi et le retour d’Alto, Leo se tourne vers Ario, pendant qu’Hermès s’exprime avec entrain. « Je vais fumer une cigarette » Dit-elle, s’excuse t-elle, avant de se lever, récupérant son sac pour se diriger vers la sortie, où fume quelques clients qu’elle ne connait pas. Les mains tremblantes, elle parvient tout de même à récupérer une cigarette, la cale entre ses lèvres et l’allume rapidement. Un regard à l’intérieur, par une des larges vitres, suffit à lui faire réaliser qu’ils ne veulent pas d’elle. Qu’ils n’ont pas besoin d’elle. Le coeur au bord des lèvres, elle expire la première bouffée de fumée. Elle le sait, la meilleure chose à faire est d’envoyer un sms à Ario en prétextant qu’elle a dû rentrer, pour une raison ou pour une autre. Disparaitre, n’est plus qu’une énième ombre dans une nuit trop sombre plutôt que de s’imposer là où on ne voudra plus jamais d’elle.

résumé a écrit:
- Léo s'installe avec les italiens, mais se sent vite mal à l'aise
- Elle prétexte aller fumer une cigarette et sort
- Songe (et va certainement), partir


You, me, I wanted everything that wasn't meant to be.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t736-eleonor-adani-alicia-vikan
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Mar 11 Déc - 0:47
avatar
Rio Sisters

posts : 366
points : 192
feat : Jack O'Connell
crédits : morrigan (ava), bat'phanie (signa)


Rio esquisse un sourire lorsque Judy lui avoue ne pas cracher sur un peu de renfort pour s’assurer qu’aucun verre ne se retrouve vide. Je suis là pour ça. Machinal, il sert les têtes qu’il connaît toutes sans exception sans même prendre la peine de leur demander ce qu’ils boivent, les trois quart étant des habitués dont les commandes ne varient jamais. Lorsque la porte du Saloon s’ouvre sur un Bartolotti puis un autre, le cowboy peut sentir ses muscles se crisper légèrement. Il ne peut pas s’empêcher de lever les yeux au ciel lorsqu’Hermès se permet de la ramener alors qu’il est lui-même fringué comme s’il revenait de la messe. Il se retient de justesse d’aller leur dire de prendre leurs emmerdes sous leurs bras et de tailler leur route lorsqu’il aperçoit Alto les saluer chaleureusement. Ca l’enchante pas vraiment de savoir que les Italiens faisaient partie de la liste des invités mais loin de lui l’idée d’aller s’en plaindre à son frère à l’honneur qui avait autre chose à penser, ce soir. Légèrement plus détendu, son attention retourne aux personnes attablées au comptoir devant lui. Il cligne des yeux pour s’assurer qu’il ne rêve pas lorsqu’il surprend Ebbe en pleine discussion avec Judy. Il ne s’attendait pas franchement à croiser son visage au milieu de tous ces ivrognes au souffle alcoolisé alors que son père se trouvait actuellement dans la même pièce. Il remarque d’ailleurs rapidement qu’elle n’est pas plus à l’aise que lui avec ce fait. Après avoir fait glisser un second verre de whisky jusqu’à Ten – il lui doit bien ça pour l’avoir rafistolé maintes fois lorsqu’il s’était retrouvé en pièces détachées – avant qu’elle se décide ou pas à suivre Alto au cœur de l’action, il finit par tendre une bouteille de bière à Ebbe que Judy semble avoir oublié. Rustre, il n’a même pas la décence de lui proposer un verre. Un rire s’échappe de ses lèvres lorsqu’elle lui demande l’asile politique au cas où son père venait à être averti de sa présence. D’un mouvement de la tête, il désigne la porte située derrière lui, celle de la réserve, où personne en dehors des Sisters ne devrait théoriquement venir la chercher. On dirait bien que je suis destiné à te sauver la mise hein ? Qu’il lâche dans un rire avant d’attraper le cadeau qu’elle lui tend et de le secouer près de son oreille pour tenter de deviner au bruit ce que peut bien contenir la boite métallique, sans penser une seule seconde que cela puisse être fragile. Il donne rapidement sa langue au chat et s’apprête à lui demander ce que c’est lorsqu’il se fait interpeller par Alto qui lui glisse quelques mots à l’oreille au sujet d’une présence indésirable : Leo.  Alto qui disparaît aussitôt sans lui laisser l’occasion de lui transmettre le cadeau en question. Lorsqu’il voit Adani s’isoler du reste du groupe avec lequel elle était arrivée, Rio offre un regard désolé à Ebbe et saute sur l’occasion pour mener sa mission à bien. J’reviens. Qu’il déclare avant de rejoindre l’Israélienne à l’extérieur d’un pas pressé. Il l’attrape par le bras, juste de quoi être certain d’obtenir pleinement son attention. T’es plus à ta place ici Leo, qu’est ce qu’il y a de si difficile à comprendre là-dedans ? Il pensait pourtant que les Sisters s’étaient montrés très clairs à ce sujet mais la présence de l’ex de Gabriel à la Casa venait tout juste de lui prouver le contraire. Un petit rappel ne fait jamais de mal.



MACADAM COWBOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Mar 11 Déc - 1:16
avatar
Sam Kavanagh

posts : 614
points : 768
feat : garrett hedlund.
crédits : Hermèssito.
Âge : 34
logement : old lady.


Il sait très bien que les Sisters font une fête tout simplement parce que Sam est courant de tout. Comme à son habitude, l'Irlandais arrive à la bourre, un chapeau de cowboy à trois sous sur la tête, il se doute bien qu'il est en train de faire un véritable affront à toute la culture western mais ne s'en préoccupe pas. Défoncé jusqu'à la moelle, on peut le voir arriver dans toute sa splendeur devant le saloon, quittant l'énorme bagnole d'un ami. Une décapotable où il se relève sur le siège de cuir pour sauter par dessus la portière et balancer un mouvement de main en guise d'au revoir. Ce qui est horrible à dire, c'est qu'il a de l'allure ce con, dans sa chemise en flanelle, son jean délavé et ses pompes hors de prix qui font fausse note. Il remarque immédiatement Rio, se souvient à peine de leur entrevue plus que tendu à la laverie et pose sa main sur l'épaule du Sisters. Sam est bien trop dans son monde et son besoin d'attention pour remarquer que la discussion est sérieuse et plante son regard sur la brune. Te fatigue pas avec lui, il est gay comme un phoque. Avant de lâcher un rire et lui pincer la fesse droite. Ce qu'il capte de suite par contre, c'est le regard triste, limite constipé de la nana. Qu'est-ce que vous foutez dehors à c't'heure-ci, ça caille ! Et il n'hésite pas à se saisir de la main de l'inconnue et de celle de Rio pour les embarquer avec lui dans la soirée. Kavanagh sait bien qu'il n'est pas le bienvenue mais n'a pas prévu de rester longtemps. Il est là seulement pour se choper quelques verres gratuits et rentrer chez lui pour câliner son chat en emmerdant encore un peu Dante au passage. Maël dégage une telle énergie qu'il est toujours difficile de lui refuser quoi que ce soit. Il connaît les lieux, se dirige de suite vers le bar sans faire attention aux autres. Vu le monde, il passe facilement inaperçu et se plante derrière le bar avec ses partenaires de soirée. Son regard s'illumine en apercevant Ebbe. A moins que ce ne soit l'autre, Giulia ? Dans le doute, il enlève son chapeau, le plaque contre son torse afin de la saluer pour finalement se saisir de sa main et y déposer un baiser. Principessa Bartolotti. Pas de risques de bourdes. Il ne sait même pas si le mot est bon et se doute bien que son accent italien est horrible mais qu'importe, l'attention est belle. En se redressant légèrement, il adresse un regard sévère à Rio. Offre à cette beauté de quoi lui rendre le sourire. Sois gentleman, merde. Le sourire solaire qu'il apporte à la brune est sincère.

Citation :
- S'incruste entre Rio et Leo, les fait rentrer dans le saloon pour aller vers le bar des mal aimés Laughing
- Salue Ebbe EUH ?!!
- Demande à boire pour Leo



Toutes mes déclarations d'amour
arrivent soit trop tôt, soit trop tard.
Parce que je ne dis je t'aime que
pour séduire ou rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t117-sam-kavanagh-garrett-hedlu
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    Mar 11 Déc - 11:56
avatar
Ten Waterford
posts : 31
points : 90
feat : josephine skriver
crédits : morrigan (a.)
logement : #604, The Homewrecker


Elle n'a jamais été du genre à se cacher, Ten. Il faut dire qu'entre la danse et le théâtre, c'est difficile d'être introvertie. Mais elle comprend surtout que la question est d'un tout autre ordre, loin de dépendre d'une certaine timidité, quand la brune à côté d'elle révèle vouloir se cacher car elle a fait le mur.  Presque malgré elle, Ten affiche un sourire. Pas toujours facile la vie chez papa. Elle n'a pas vraiment connu le concept de l'autorité parentale, Ten, mais ça ne l'empêche en rien de compatir. « Ça, ça craint. », qu'elle se contente de commenter, sûre qu'avec Rio et le deuxième barman qui répond visiblement au nom de Judy, la demoiselle est en sécurité malgré la présence de son père dans les parages. Son attention se porte malgré tout sur Alto alors qu'il lui propose de l'accompagner vers la table principale. Elle reste silencieuse une demi-seconde, soutient le regard qu'il pose sur elle avant qu'un sourire n'apparaisse au coin de ses lèvres. « Je suppose que ce serait malvenu de refuser l'invitation du chef de la maison. » Pas sûre qu'elle serait morte d'ennui en restant dans les parages, ceci dit, mais après tout, la table principale a l'air bien garnie et elle n'y voit qu'un potentiel amusement, Ten. Alors elle se penche pour récupérer le verre que Rio fait glisser vers elle et lui adresse, cette fois-ci, un large sourire, contente de voir qu'il ne porte pas sur son visage les nouvelles marques d'une bagarre encore trop sauvage. Reste à savoir si le reste de la soirée l'épargnera. Dans le pire des cas, son infirmière attitrée ne serait pas loin. Pas loin mais peut-être plus en mesure de faire le moindre point de suture, puisqu'elle rejoint la table principale d'un pas décidé et se glisse aux côtés d'Alto. Malgré son mètre soixante-dix-neuf, Ten se sent relativement petite au sein de cette assemblée masculine aux visages parfois connus. Et encore plus minuscule lorsque l'une des rares demoiselles assises là se sauve, prétextant avoir besoin d'une cigarette. Cela ne l'empêche néanmoins pas de se sentir à son aise, Ten. L'ambiance est bonne, elle a de l'alcool entre les mains et elle lâche même un rire en imaginant le grand blond qui porte désormais le chapeau d'Alto en train de danser. « Je filmerai volontiers. », elle propose sans dissimuler son amusement alors qu'elle se joint aux autres et lève son verre pour trinquer.

what's going on ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t673-ten-waterford-josephine-sk
MessageSujet : Re: [ANNIVERSAIRE - TC]    

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» BON ANNIVERSAIRE SAVOYARD
» REPAS ITALIEN - 12/09.2010 - Joyeux Anniversaire le fofo !!!
» Bon anniversaire Alain33
» 30ème ANNIVERSAIRE DU GOLE
» 65ème anniversaire... les livres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETON ARME :: LA VIE, LA VRAIE :: Le Bronx-
Sauter vers: