Il est frais notre poisson calendrier de l'avent ! Venez vous y inscrire !
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 

 Damn this traffic jam | ft.Leo

MessageSujet : Damn this traffic jam | ft.Leo   Dim 25 Nov - 14:16
avatar
Stevie Mullins

posts : 116
points : 72
feat : Sky Ferreira
crédits : RennaCo/Rogers
Âge : 25
logement : The Homewrecker, #101
I will not even bother to fight.

  • Stevie
  • & you ?
Damn this traffic jam
Je déteste prendre le bus, mais j’ai pas le choix. Là d’où je viens, ce n’est pas important ; là où je vais, c’est chez moi, avec une grosse envie de bière et d’enfiler ces chaussons à la con qui ont l’avantage de tenir chaud. Le chauffeur fait la gueule, moi aussi du coup. Évidemment, c’est bondé et je balance mon regard de droite à gauche pour trouver une place. J’évite le regard vindicatif des petites vieilles ainsi que celui de ces grosses putes enceintes. Elles ont une place, elles sont heureuses et prétentieuses, elles me regardent d’en bas avec une certaine satisfaction qui me donne doucement envie de les poignarder au niveau du ventre. Et tout d’un coup, qu’aperçois-je au loin ? Une oasis ! Le Saint-Graal peut-être même : une place de libre, à côté de quelqu’un collé à la vitre. « J’peux ? » avais-je demandé sans attendre sa réponse pour m’installer.

Je m’assois en faisant du bruit, en râlant, en prenant de la place : désormais, c’est mon accoudoir, plus le sien, cette personne a déjà la vitre, elle peut pas tout avoir non plus, merde. Je branche mes écouteurs et mets la musique à fond : j’espère qu’elle apprécie The Undertones, de toute façon, elle n’a pas son mot à dire. En fait, je ne l’entendrais même pas. Pourquoi on n’avance pas ? Voilà pourquoi j’aime pas le bus ni cet horaire, toujours un chauffeur un peu trop fragile qu’ose pas avancer par peur de gêner la circulation ou même de griller une priorité. Qu’est-ce qu’on s’en fout bordel, c’est le Bronx ! Faut s’imposer sur la route ! Les gens commencent à se poser des questions, et moi je gueule. « Putain, faut qu’je sorte pour pousser ou merde ? » Le chauffeur me demande de me calmer, je lui fais un doigt d’honneur.

Et merde, si j’avais pas payé mon billet, j’serais redescendu aussitôt quitte à faire le chemin à pied. Mais là, j’étais comme prisonnière de cette boite de conserve conduite par un homme-sardine. Il en avait l’odeur en tout cas. Plus de batterie, comme si j’avais besoin de ça ! « ‘Chier, bordel… » dis-je en enlevant mes écouteurs d’un geste énervé. Je croise les bras, je soupire et me tourne vers la personne qui doit me supporter : y’a du temps à tuer, autant le tuer, parce qu’à ce rythme-là, on risquait pas d'arriver de sitôt. « Vous allez où, vous ? » Je me suis forcée pour être polie, j’espère que cette personne sera assez cool pour bien vouloir faire la causette le temps de cet interminable trajet.
Libre


Nobody Asked Me (If I Was Okay)
Right now it hurts that I want you to stay, nobody asked me if I was okay. In six seconds I count 10 reasons to go, every day people tell me something else that I know. Yeah, nobody asked me what I wanted, nobody asked me.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t685-stevie-mullins-sky-ferreir
MessageSujet : Re: Damn this traffic jam | ft.Leo   Mar 4 Déc - 14:43
avatar
Leo Adani
- administrateur -
posts : 70
points : 154
feat : Alicia Vikander
crédits : moi même (ava+sign)
Âge : 26
logement : #301 Old Lady, avec ses deux colocs.


Assise dans le bus, collée à la fenêtre, Leo se rend au studio de danse pour son entrainement habituel du mardi. Sac de sport entre ses pieds, écouteurs sur les oreilles, c’est un morceau de Sia qui résonne dans ses oreilles, alors qu’elle observe le paysage et les rues grisonnantes qui défilent sous ses yeux. Sortant son téléphone, elle avise un message d’un de ses colocataires qui lui demande de ramener du lait lorsqu’elle rentrera. Soupir qui s’échappe de ses lèvres alors qu’elle lui répond à la positive avant de ranger son cellulaire. C’est là qu’une fille s’approche, demande si la place est libre. Leo acquiesce d’un signe de tête, se pousse un peu et laisse la blonde s’installer. Froncement de sourcils en la sentant s’agiter et s’imposer, mais il y a longtemps que l’israélienne ne prête plus trop attentions aux comportements dans les transports en communs, passive.

Le bus ne semble pas redémarrer et la brune lève la tête pour voir ce qu’il se passe, mais ne réagit pas outre mesure. Sa voisine, par contre, le fait pour elle. Malgré ses écouteurs, elle peut allègrement l’entendre beugler contre le chauffeur et surtout, la voir brandir son majeur en signe de protestation. Certaines personnes sont définitivement trop impatiente. Elle n’est pas franchement patiente non plus, mais certaines situations lui passe complètement au dessus de la tête. Qui plus est, la musique l’aide à passer le temps, se perdre dans ses pensées.

Tournant de nouveau son attention vers la vitre, elle est sortie de ses rêveries par sa voisine qui une fois de plus, fait des siennes. À pester toute seule. Elle peut l’entendre, car Leo n’a pas le son de son iPod à fond, toujours attentive à ce qu’il se passe autour d’elle. Comme une façon de se protéger. Tournant la tête vers la jeune femme, qui lui pose une question, elle retire un écouteur pour lui accorder son attention. « Pas très loin, j’vais à mon cours de danse » Lâche t-elle, puisqu’apparemment, cette fille souhaite faire un brin de conversation. Il y a certaines personnes qu’elle aurait totalement ignoré, en temps normal, mais cette fois-ci, Leo accepte d’être moins sauvage, plus sociable et d’accorder un peu de son temps à cette fille là. « Et vous ? Non parce que le chauffeur a pas l’air super réactif, donc j’espère pour vos nerfs que vous ne traversez pas la ville » Renchérit-elle, avec un petit sourire en coin, un brin taquin.


You, me, I wanted everything that wasn't meant to be.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t736-eleonor-adani-alicia-vikan
MessageSujet : Re: Damn this traffic jam | ft.Leo   Mer 5 Déc - 14:00
avatar
Stevie Mullins

posts : 116
points : 72
feat : Sky Ferreira
crédits : RennaCo/Rogers
Âge : 25
logement : The Homewrecker, #101
I will not even bother to fight.

  • Stevie
  • & Leo
Damn this traffic jam
Mais putain, le bus c’est censé être un service public, n’est-ce pas ? Pourquoi ça rend service à personne alors. Je me jure de demander le nom du chauffeur en sortant afin d’aller me plaindre à la compagnie, mairie ou que sais-je et pourquoi pas demander son licenciement aussi. Pas d’action sans ce bus bondé, même pas un petit scénario à la Speed, sauf que là, ça serait l’inverse : s’il accélère trop, le bus explose. Si j’avais un instrument de musique avec moi, j’aurais mis un peu d’ambiance, quelque chose dans le genre. Non, il ne me restait plus que ma voisine pour me distraire, et heureusement, elle avait l’air encline à répondre à ma question : restait à savoir si elle me répondait pour qu’j’la laisse tranquille. Un cours de danse hein ? J’acquiesce en silence, sans savoir quoi répondre sur le moment.

J’ai ma réponse à mon interrogation précédente : elle me renvoie ma question, sans doute est-elle prête à échanger plus d’une phrase avec moi, j’apprécie l’intention, je décide donc de ne pas la détester tout de suite. « J’vais chez moi, sur Eastchester Road. J’entends d’ici la bière qui m’appelle… dis-je en pouffant de dire. Donc ouais, en quelque sorte, je traverse la ville… J’suis sûre que je pourrais prendre sa place, j’suis sûre que je pourrais conduire ce bus… » dis-je pensive en regardant tout autour de moi, considérant réellement ce que je venais d’avancer. Ça devait pas être si difficile que ça, si ? Ok, c’était juste un peu plus gros qu’une voiture et plus long aussi. Mais avec moi sur le fauteuil, je vous assure qu’on serait déjà arrivés. Peut-être pas tous en vie, mais on serait arrivés quand même.

J’analyse ma camarade voyageuse : plutôt jeune, vraiment jolie malgré cet air sévère qui se balade sur sa tronche, c’est d’ailleurs ce qui m’empêche de lui donner un âge précis. Mais dans ma tête, elle était suffisamment jeune pour que j’arrête de la vouvoyer. Qui danse encore à notre époque ? Qui prenait des cours de danse d’ailleurs ?  Payer pour danser, mais merde, moi j’ai appris sur le tas, sans l’aide de personne. Comment ça le pogo c’est pas une danse ? Instinctivement, j’essaye de tapoter  sur mon téléphone en sachant très bien que c’était peine perdue. J’en profite pour tendre l’oreille et essayer de trouver ce qu’elle écoute. C’est pas très fort, ça ressemble à d’la pop, c’est tout ce que je peux deviner. « Et donc… danseuse ? Tu danses quoi ? Et où ? »  J’en avais plein d’autres des questions, mais j’en réservai quelques-uns pour plus tard, autrement, j’arriverais trop vite à court de choses à lui demander et je m’ennuierai.


Nobody Asked Me (If I Was Okay)
Right now it hurts that I want you to stay, nobody asked me if I was okay. In six seconds I count 10 reasons to go, every day people tell me something else that I know. Yeah, nobody asked me what I wanted, nobody asked me.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t685-stevie-mullins-sky-ferreir
MessageSujet : Re: Damn this traffic jam | ft.Leo   

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» arche des âmes damnées maison
» ARMES ,TRAFIC et RAISON D'ETAT
» Cherbourg et le charbon.
» Suivi du méthanier METHANIA
» Suivi du porte-conteneurs CMA CGM MARCO POLO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETON ARME :: LA VIE, LA VRAIE :: Le Bronx-
Sauter vers: