Partagez | 

 TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver

MessageSujet : TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Sam 10 Nov 2018 - 18:20
En ligne
avatar
Ten Waterford
posts : 7
points : 12
feat : josephine skriver
crédits : midnight blues (a.)


Athena "Ten" Waterfordfeat. josephine skriver
silver lioness - anaïs - 22
( Ton personnage est...? ) Inventé
( Comment est-ce que tu as trouvé le forum ? ) Ça fait un moment mais sur bazzart, sûrement !
( Pourquoi avoir choisi de t'inscrire ? ) Ce n'est pas la première fois que je viens dans les parages et maintenant que j'ai plus de temps, here I am.
( Quelles sont tes disponibilités ? ) Tout dépend de ce qu'on attend de moi à la fac mais souvent, je suis là le soir et le week-end.
( Si tu devais définir ton style, quel genre de joueur es-tu ? ) Plutôt le genre tranquille. Je vais vers les autres sans difficulté et je réponds à mon rythme.
( C'est quoi ton dinosaure préféré ? ) C'est là que je me dis que j'aurais mieux fait de regarder les Jurassic Park avec un peu plus d'attention...
( Un dernier petit mot ? ) On s'boit un mojito ?
Carte d'identité
Âge et date de naissance : Ten, elle a vingt-cinq ans et des traits juvéniles que la vie n'a pas encore marqué. Elle est née le vingt-deux août, bercée par les sons de l'été 1993 que personne n'aime jamais vraiment.
Lieu de naissance : Détroit. Ten a grandi parmi les squelettes de béton, parmi ces bâtisses désertées.
Origine et nationalité : Américaine. Elle a peut-être de lointaines origines canadiennes mais elle n'en est pas certaine.
Job ou occupation : Ten, c'est une ancienne prostituée. Peut-être pas si ancienne que ça, en réalité, parce qu'un bon montant la poussera toujours à t'accueillir au creux de ses reins. Mais elle se donne bonne conscience, elle garde les jambes fermées plus souvent et elle étudie pour devenir infirmière.
Orientation sexuelle : Ses préférences vont vers les hommes mais elle trouve la douce bouche des femmes réconfortante, parfois.
Mensurations : On la remarque, Ten. Grande, svelte... Du haut de son mètre quatre-vingt, elle aurait pu hanter les podiums.
Son de sa voix : Sa voix est légèrement cassée, une tessiture à laquelle se mêle des notes enfantines.
Statut civil : Il y a des corps dans la vie de Ten, mais il n'y a pas de cœur. Il n'y a que le sien, le seul dont elle se préoccupe réellement, le seul auquel elle reste fidèle.
Crédits : merenwen (avatar)

Caractère : Elle a un côté beau-parleur, Ten. Elle te fera croire monts et merveilles pour obtenir ce qu'elle veut. Elle est maligne et agile. Elle se sortirait de n'importe quelle situation par les mots ou par ces coups de reins qu'elle n'accepte plus aussi souvent qu'avant. Elle a confiance en elle, confiance en son corps. D'apparence, en tout cas, car au fond, sa confiance s'est ébranlée depuis ses échecs artistiques. Mais elle a gardé ce masque et elle-même se berce d'illusions. L'illusion qu'elle pourra atteindre son rêve un jour alors qu'elle moisit dans le Bronx. L'illusion qu'elle n'a plus envie, plus besoin d'écarter les cuisses. L'illusion qu'une vie meilleure l'attend. C'est une solitaire qui rêve, voilà ce qu'elle est sans jamais se l'avouer.



je suis un voisin
paisible
je possède un appartement plus ou moins rangé dans le ( the homewrecker )


Raconte ta vie
(DETROIT) Ville de sa naissance, mais certainement pas ville de son cœur. Ville de destruction et de pauvreté, ville qui te donne envie de passer du mauvais côté de la vie pour survivre. Mais Ten n'a pas succombé. Jamais. Pas là-bas, pas parmi ces bâtiments en ruines et ces maisons laissées à l'abandon. Elle habitait près de l'une d'elles, pourtant, lorsque elle était gamine. Seuls rescapés d'un quartier abandonné, les Waterford étaient entourés de ces spectres en béton. Elle rêvait de se casser de là, Ten. La petite fille s'y sentait à l'étroit, enfermée, enclavée. Mais l'argent fait la loi et l'argent, c'était bien ce qui lui manquait.

(DANSER) Ado, Ten a dû trouver une manière d'échapper à son quotidien pourri. La danse et le théâtre se sont imposés comme la solution miracle. Grâce à la première, c'est son esprit qui pouvait s'échapper. Chaque mouvement, chaque pas étaient une ouverture vers le reste du monde, un pont vers l'au-delà de Détroit, un voyage dans un monde qui n'appartenait qu'à elle. Quant au théâtre, c'était l'occasion d'être quelqu'un d'autre le temps d'une minute, d'une heure. Le temps d'une pièce ou d'un simple dialogue. Des activités qui ont fait grandir, chez Ten, les pousses de la confiance en soi et des belles paroles. Avec des mots justes et bien déclamés, on peut faire des miracles. Et cela, Ten l'a bien compris.

(TEN) Elle a grandi dans une famille de solitaires, Ten. Ils étaient trois. Un père, une mère, une fille. Et si certaines familles sont proches, les Waterford, eux, étaient plutôt trois âmes perdues, regroupées sous un même toit. Pourtant, ce surnom, c'est à eux qu'elle le doit. Ten. Dix. Dix pas de danse qu'elle répétait sans cesse. Dix pas, toujours les mêmes. Dix pas, un chemin tout tracé dont elle ne se lassait jamais. Ten. Plus Ten qu'Athena, désormais.

(RÊVE AMÉRICAIN) Avant de venir à New York, Ten a travaillé en tant que serveuse. Ce n'était pas le pire métier du monde, ce n'était pas le meilleur non plus. Glanant billet après billet, elle a économisé jusqu'à s'offrir ce qui lui était le plus cher : un billet, direction la Grosse Pomme. Le rêve américain. Tout ce qu'elle désirait. Le succès, une vie dorée, la pauvreté dans un tiroir à tout jamais fermé. New York, c'était un miroir. Le miroir de toutes ses espérances.

(DÉSILLUSION) La réalité a brisé le miroir sous ses yeux. Enchaînements de castings. Enchaînements d'échec. Elle danse bien, Ten, elle est en sûre. Elle n'est pas mauvaise comédienne non plus. Mais rien. Rien ne vient, tout s'échappe. Les directeurs la trouvent tantôt trop jeune, tantôt trop mince, tantôt trop inexpérimentée. A chaque casting se révèle une nouvelle tare. Elle ferme les yeux, Ten. Elle nie, rejette leurs propos, garde espoir, persuadée qu'un jour, l'un d'eux verra son potentiel. Des illusions qui la bercent jusqu'à ce que les billets verts économisés ne s'épuisent, emportant avec eux des bribes de rêves qui deviennent hors de portée.

(BRONX) De la thune, il lui en restait peu. Assez pour payer un premier loyer dans cet immeuble du Bronx que les gens appellent The Homewrecker. Elle a le sentiment d'être revenue à la case départ, Ten. Le quartier lui rappelle Détroit. Les rues lui rappellent les boyaux malfamés qu'elle évitait, dans son quartier natal. C'est tout ce qu'elle peut se permettre. A croire que c'est tout ce qu'elle vaut. Elle a vingt-trois ans et voilà qu'elle pourrit déjà dans un appartement aux murs coloriés. On est loin de ses rêves et de ses grandes ambitions. Loin de ce qu'elle poursuit. Elle n'est qu'une ratée de plus, dans un immeuble de ratés. Une ratée qui doit payer son loyer.

(CORPS) Elle pourrait presque dire que c'est à cause du hasard, si son corps est devenu la propriété des autres. Il y a eu ce bar et cet homme auprès duquel elle s'est assise. Cet homme qui l'a prise pour une autre. Cet homme dont la main s'est abattue sur sa cuisse, remontant peu à peu contre son épiderme, prenant possession d'elle, lui rappelant le prix qu'il lui avait promis, glissant la moitié du dû contre son sein. La récompense d'une autre. La récompense qui fut celle de Ten qui, sans scrupule, joua ce rôle qui n'était pas le sien. Ce rôle qui devint le sien. Son corps contre des billets. Elle ne valait peut-être plus rien mais son corps, lui, avait un prix. Un montant qui la faisait survivre. Une voie facile vers les billets verts. Une spirale de dollars, de chair, de peau dénudée.

(KATARINA) C'est elle qui a changé sa vie. Poupée russe trop frêle pour ce monde de brutes. Poupée russe fragile et perdue, blonde candide pas assez maligne. Le désespoir dans un seul corps. C'est à elle qu'elle s'est identifiée, Ten, le jour où elle s'est retrouvée auprès d'elle, face à un client trop gourmand. A ce désespoir qu'elle avait connu une année plus tôt, à cette candeur qui n'était plus la sienne depuis que tant de mains s'étaient glissées sur sa peau. Pourtant solitaire, l'envie de protéger la gamine est venue naturellement. Elle n'avait que dix-sept ans. Elle méritait mieux que ça. Alors, elle s'est ouverte à une autre, Ten. Elle a poussé Katarina à venir vivre chez elle, l'a poussée à retourner dans le lycée dans le coin, à être une adolescente normale tandis qu'elle s'engageait à les nourrir toutes les deux. Mais elle a échoué, Ten. Elle ne pouvait pas vaincre les démons de Katarina. Elle ne pouvait pas lutter contre le souffle froid d'une mort trop précoce. Pourtant, les regrets la rongent. Si elle n'avait pas été dans les draps d'un autre, elle serait rentrée plus tôt. Si elle avait eu le moindre réflexe médical, elle aurait pu réagir. Elle aurait pu empêcher cette overdose, empêcher Atropos la Moire de couper le fil.

(CHANGER) C'est grâce à Katarina que Ten a réagi. C'est grâce à elle qu'elle s'est décidée à retrouver un chemin plus traditionnel. La prostitution était un chemin facile, mais la prostitution avait tué une gamine. Alors, comme elle sait si bien le faire, Ten s'est à nouveau bercée d'illusions. Elle a délaissé cet argent facile au profit d'une formation pour devenir infirmière, délaissé les corps au profit des livres et des mannequins à recoudre, à soigner. C'était le bon chemin pour devenir une meilleure personne. La voie pour se donner bonne conscience. Une voie dans laquelle les plaisirs de la chair ont pourtant encore leur place.

( C'est comment, chez toi ? ) décrire son appart, son mode de vie, comment ça se passe avec la famille C'est plutôt rangé, chez Ten. Et propre. Il y a des plantes un peu partout, ces plans de verdure qu'elle maltraite parfois en omettant de les arroser. Il y a aussi des dessins à même les murs, ceux qu'elle n'a pas dessiné mais que d'autres ont laissé là avant elle. Ce ne sont pas les siens, elle ne les comprend pas tous mais elle ne les a jamais repeints. Pour quoi faire, de toute façon ? Elle n'a rien à y accrocher, ni cadre, ni photos de famille. ( L'immeuble d'en face, la rivalité tout ça, tu en penses quoi ? ) décrire son avis sur les histoires de voisinage Elle s'en fiche un peu, Ten. A ses yeux, il y a des tarés dans son immeuble comme dans celui d'en face. La seule différence, ce sont les murs, le squelette d'en face étant plus pourri que le sien. Mais elle évite d'y mettre les pieds, consciente que ce serait comme se jeter dans la gueule du lion. ( Tu penses finir ta vie ici ? ) comment s'imagine finir ton personnage ?Oh, non. Elle prétend qu'elle apprécie la vie qu'elle mène, que vivre dans ce quartier ne la dérange pas mais au fond, elle aspire à une autre vie. Ce qu'elle veut, c'est danser. Danser, s'exalter, vivre dans les beaux quartiers. S'échapper du Bronx comme elle s'est échappée de Détroit.

En bref, ça donne quoi ?
gif
Si tu devais résumer le personnage en quelques mots ? Ten, c'est la confiance et la fragilité. C'est le sentiment d'être assez tout en souhaitant plus. C'est une ancienne prostituée qui se rachète, une conscience qui se veut bonne, des illusions qui bercent.


Béton armé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Sam 10 Nov 2018 - 18:23
En ligne
avatar
Aaliya Abelson
posts : 128
points : 298
feat : Priyanka Chopra.
crédits : Carole71 (avatar), anaëlle (signature).
logement : The Old Lady -F2, n°803, 8ème étage. ça paye pas de mine, mais c'est son chez elle.
YOU CANNOT CATCH HER IN HER DREAMS.

Le profil envoyait déjà du lourd, hâte d'en savoir plus sur ta belle et de découvrir ta plume. CUTE I love you Ce sneak peek donne envie. DEAD
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fichette ! Exclamation
(si tu as besoin que je bouge mon message pour l'histoire n'hésite pas I love you )



--- who am i ?
Sometimes, I think you run away just so someone will come looking for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t106-aaliya-abelson-priyanka-ch
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Sam 10 Nov 2018 - 18:47
avatar
Siam Romaldi
posts : 54
points : 125
feat : d. rieder
crédits : balaclava
Âge : 25
logement : The Homewrecker, 204.


et elle arrive quand Eleven ? Arrow
Laughing on me pardonne la vanne hein ?


well, en effet ça m'intrigue ton profil et ce début, j'ai envie d'en lire plus !
bienvenue sur le forum NIARK NIARK


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system —————.
they say that all good things must end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Sam 10 Nov 2018 - 19:20
En ligne
avatar
Ten Waterford
posts : 7
points : 12
feat : josephine skriver
crédits : midnight blues (a.)


@Aaliya Abelson a écrit:
Le profil envoyait déjà du lourd, hâte d'en savoir plus sur ta belle et de découvrir ta plume. CUTE I love you Ce sneak peek donne envie. DEAD
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fichette ! Exclamation
(si tu as besoin que je bouge mon message pour l'histoire n'hésite pas I love you )

Merci beaucoup HAN J'espère que tu ne seras pas déçue :hihi:
(ça ira, ne t'en fais pas !)

@Siam Romaldi a écrit:
et elle arrive quand Eleven ? Arrow
Laughing on me pardonne la vanne hein ?


well, en effet ça m'intrigue ton profil et ce début, j'ai envie d'en lire plus !
bienvenue sur le forum NIARK NIARK

Elle est dans ma valise Arrow Par contre, aucune nouvelle de Nine !
Merci beaucoup ! EMO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Sam 10 Nov 2018 - 20:21
avatar
Hermès Bartolotti
- administrateur -
Poudre aux yeux nez

posts : 827
points : 871
feat : Joel Kinnaman
crédits : moi même (ava + sign)
Âge : 33
logement : The Homewrecker #602 avec Ario et ses deux nièces


Ce profil m'a mis l'eau à la bouche, j'ai tellement hâte de lire la suite de ta fiche ! HAN
En plus, Josephine la magnifique, tu fais plaisir à mes yeux ! LOVE Bave

Bienvenue par ici ! I love you


I will come running when you call my name
Even a broken heart can beat again
Forget about the one who caused you pain
I swear I'll love you in a different way
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t61-hermes-bartolotti-joel-kinn
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Sam 10 Nov 2018 - 20:30
En ligne
avatar
Ten Waterford
posts : 7
points : 12
feat : josephine skriver
crédits : midnight blues (a.)


@Hermès Bartolotti a écrit:
Ce profil m'a mis l'eau à la bouche, j'ai tellement hâte de lire la suite de ta fiche ! HAN
En plus, Josephine la magnifique, tu fais plaisir à mes yeux ! LOVE Bave

Bienvenue par ici ! I love you

Je suis ravie de faire plaisir à tes yeux ME GUSTA
Merci à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Sam 10 Nov 2018 - 23:55
En ligne
avatar
Gally Leone

posts : 172
points : 260
feat : daisy ridley
crédits : tweek (ava)
Âge : 25
logement : the old lady #504


Oh une deuxième Athena sur le forum GNOE
Je connais pas Josephine mais elle est canon Bave
Bienvenue sur le forum princesse


Je sais pas si j'y crois, mais j'aime bien y croire, quand tout est noir, quand tout est noir. Je sais pas si j'y crois, mais j'aime bien y croire, j'fais que douter d'moi quand tout est


bleu noir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t370-gally-leone-daisy-ridley
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Dim 11 Nov 2018 - 11:06
En ligne
avatar
Ten Waterford
posts : 7
points : 12
feat : josephine skriver
crédits : midnight blues (a.)


@Gally Leone a écrit:
Oh une deuxième Athena sur le forum GNOE
Je connais pas Josephine mais elle est canon Bave
Bienvenue sur le forum princesse  

Oui, d'où le surnom a la place du nom dans le pseudo GRAOU
Merci beaucoup PLOP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Dim 11 Nov 2018 - 12:04
avatar
Robin Parker
posts : 123
points : 159
feat : Rachel Yampolsky
crédits : ganseys + solosands
logement : un bout de lit volé chez Orso, premier étage de l'Old Lady, elle peut voir sa chambre par la fenêtre.

Josephine Bave Bave Bave on peut la kidnapper ? non ? si ???? enfin en tout cas le personnage a l'air si doux :chou: :chou: je veux la protéger Crying or Very sad
bienvenue ici en tout cas !



   
     
comme des enfants ☩
Si mon coeur est en verre comment voir à travers, franchement, j'sais pas moi-même ce que je ressens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Dim 11 Nov 2018 - 12:14
En ligne
avatar
Ten Waterford
posts : 7
points : 12
feat : josephine skriver
crédits : midnight blues (a.)


@Robin Parker a écrit:
Josephine Bave Bave Bave on peut la kidnapper ? non ? si ???? enfin en tout cas le personnage a l'air si doux :chou: :chou: je veux la protéger Crying or Very sad
bienvenue ici en tout cas !

Moi je dis que tu peux, mais c'est bien parce que c'est toi :chou:
Merci ! PLOP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Dim 11 Nov 2018 - 14:39
avatar
Ebbe Bartolotti
posts : 645
points : 401
feat : Barbara Palvin
crédits : Ava : plateau / sign : anesidora
Âge : 18
logement : #602, Homewrecker

Pas mal comme reconversion!
Hâte d’en découvrir plus :3

Bienvenue !


† And I need a friend, oh, I need a friend
To make me happy, not stand there on my own Wonderful Life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t475-ebbe-bartolotti-barbara-pa
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Lun 12 Nov 2018 - 21:46
En ligne
avatar
Myana Gibson
posts : 58
points : 44
feat : Camille Rowe
crédits : HOODWINK (av), Solosands (icon)
logement : Homewrecker


j'adore ta plume, hâte d'en découvrir plus :3

bienvenue LOVE


« je m'a(b)ime. »
Je brise les rêves et les cœurs mais j'ai un bon fond, promis. Je voulais plus d'air, plus de distance, jen ai juste un peu trop mis.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Mar 13 Nov 2018 - 16:14
En ligne
avatar
Ten Waterford
posts : 7
points : 12
feat : josephine skriver
crédits : midnight blues (a.)


@Ebbe Bartolotti a écrit:
Pas mal comme reconversion!
Hâte d’en découvrir plus :3

Bienvenue !

N'est-ce pas ? Je suis sûre que ce sera utile, dans les parages Laughing
Merci I love you


@Myana Gibson a écrit:
j'adore ta plume, hâte d'en découvrir plus :3

bienvenue LOVE

Oh ça me fait très plaisir, merci ! Exclamation I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Mer 14 Nov 2018 - 11:50
En ligne
avatar
Al Kelley
- administrateur -
ROI DES BRANLEURS

posts : 523
points : 884
feat : Callum Wilson
crédits : loudsilence. (ava) ASTRA (sign)
Âge : 17
logement : #101 (TOL)


Rebienvenue parmi nous !
ça me fait trop plaisir de te revoir ! dramaqueen


ENFANT DU BRONX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t59-al-kelley-callum-wilson
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Jeu 15 Nov 2018 - 9:44
En ligne
avatar
Ten Waterford
posts : 7
points : 12
feat : josephine skriver
crédits : midnight blues (a.)


@Al Kelley a écrit:
Rebienvenue parmi nous !
ça me fait trop plaisir de te revoir ! dramaqueen

Merci ! Ça me fait plaisir de revenir I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   Jeu 15 Nov 2018 - 22:17
avatar
Clint Goodnight
PUCEAU DU CUL

posts : 244
points : 442
feat : Shia Labeouf
crédits : rusty nail (avatar) astra (signature)
logement : #204 à l'Old Lady


OMG t'es validée !prêt à tout donner ?

Quel plaisir de retrouver ta plume sous ce perso tout en douceur ! Bon retour parmi nous I love you !

Bien joué, tu fais enfin parti des heureux habitants de l'Eastchester Road ! C'est un truc de malade, non ? Enfin, cache ta joie quand même. Bref tu peux désormais courir t'inscrire sur le registre des métiers et des appartements et si tu as encore assez de souffle, va te faire des potes via les fiches de lien. Sur ces bons conseils, on te souhaite encore la bienvenue parmi nous et en cas de souci, n'hésite surtout pas à nous MP, on est là pour ça !






❝ wild beasts wearing human skins❞ Love never dies a natural death. It dies because we don't know how to replenish its source. It dies of blindness and errors and betrayals. It dies of illness and wounds; it dies of weariness, of witherings, of tarnishings.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t81-clint-goodnight-shia-labeou
MessageSujet : Re: TEN WATERFORD ▸ Josephine Skriver   

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de la taupe
» Traité de coopération judiciaire - Worcester
» Pigalle la nuit
» 1er Jubilé impérial Napoléon & Joséphine à Rueil-Malmaison
» Pas ce soir, Joséphine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETON ARME :: LES VOISINS D'PALLIER :: Nos chers voisins :: Les Locataires Validés-
Sauter vers: