Il est frais notre poisson calendrier de l'avent ! Venez vous y inscrire !

Partagez | 

 dark place (khalan)

MessageSujet : dark place (khalan)   Mer 31 Oct - 13:10
avatar
Robin Parker
posts : 126
points : 169
feat : Rachel Yampolsky
crédits : ganseys + solosands
logement : un bout de lit volé chez Orso, premier étage de l'Old Lady, elle peut voir sa chambre par la fenêtre.


Welcome to a world where dreams become nightmares &Elle est curieuse Robin, de sa nouvelle liberté, des chaines enlevées à ses pieds. Comme des ailes qui lui poussent, petits moignons qui grandissent un peu plus chaque jour, pas à pas quand elle s’aventure un peu plus loin dans les couloirs de l’Old Lady. Orso n’est jamais là pendant la journée et les heures sont solitaires, propices à l’aventure, l’exploration. D’habitude elle grimpe jusqu’au toit, livre sous le bras, à attendre le passage d’Alto pour discuter. Mais aujourd’hui c’est différents, descendre les escaliers plutôt que grimper, essayer d’aller là où elle n’a jamais vraiment osé.
C’est découvrir l’immeuble, fureter un peu partout, observer les entrants, les sortants, les têtes qui deviennent familière doucement, alors qu’elle les impriment dans le journal de ses pensées. Gamine curieuse, elle voudrait tout savoir, tout de suite, sur la terre entière si elle pouvait. Mais elle ne peut pas. Alors patiente elle se perche dans les escaliers, regarde le manège vivant de l’immeuble.
Ptêtre qu’au fond elle espère Robin, jolie gamine, les jambes pendues dans le vide. Ptêtre qu’au fond elle espère, que l’Ours passera la porte un peu plus tôt que prévu, qu’elle le surprendra là, dehors, pas dedans, changer un instant le décors de leur valse étrange.
Mais c’est pas Orso qui traverse la porte. Non. C’est un homme. Etrange. Grand. Sombre. Un homme qui ferait siffler sa mère, comme un chat qui feule de colère, de dégout, de peur. De peur oui. Elle l’a déjà vu. Une ou deux fois. Les rumeurs qui s’étalent dans l’immeuble et elle qui écoute. magie noire. Elle voudrait porter la main à son chapelet, avant de se rappeler qu’elle l’a laissé dans sa chambre, pas chez Orso non, chez elle, le vrai.
Mais elle s’est promis de grandir Robin, maintenant qu’elle est plus libre, barreaux sciés, faut qu’elle affronte la réalité. Elle peut pas continuer à se cacher, derrière un chapelet et quelques perles bénites, derrière Orso ses tatouages multiples, derrière son visage innocent et la naïveté qui lui colle à la peau. Alors silencieuse elle se laisse glisser jusqu’au sol, voudrait observer le temps d’un instant, par l’entrebâillement de sa porte, si sorcier il est vraiment. Curiosité mal placée qui la fait frémir, elle sent son cœur qui bat un peu trop fort, ça fait tout drôle.

 
code by solosands



   
     
comme des enfants ☩
Si mon coeur est en verre comment voir à travers, franchement, j'sais pas moi-même ce que je ressens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07
» une phrase clé pour remettre les gens en place!! mais quelle phrase??
» Comment récupérer un peu de place sur votre disque dur
» BoutiqueVoriagh et dark addict Pouvant convenir aux Ega,EGL.
» Garderie les petits amis de Gabriel (MAGOG) 2 place

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETON ARME :: LA VIE, LA VRAIE :: The Old Lady :: Les Appartements-
Sauter vers: