Partagez | 

 EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin

MessageSujet : EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin   Sam 29 Sep - 19:31
Ebbe Bartolotti
Ebbe Bartolotti
posts : 1468
points : 1114
feat : Barbara Palvin
multis : Oleysa Krylova
crédits : Ava : wise
Âge : 18
logement : #602, Homewrecker


Ebbe Bartolottifeat. Barbara Palvin
Flafla – 25 ans
( Ton personnage est...? ) Pré-lien de monsieur @ARIO BARTOLOTTI
( Comment est-ce que tu as trouvé le forum ? ) Via PRD
( Pourquoi avoir choisi de t'inscrire ? ) Voilà bien des années que je recherche un forum où la rivalité entre différents groupes est clairement définie et est potentiellement la moelle épinière du contexte. J’apprécie également les forums où les annexes, contextes et même règlement sont assez clairs et bien rédigés. Enfin, j’aime le design également – simple mais classe, et avec toutes les informations nécessaires sans forcément se perdre.  
( Quelles sont tes disponibilités ? ) Je réponds principalement en week-ends mais à certaine période, je suis très active. Malheureusement, mon emploi a des pics d’activités inattendues et intenses.  
( Si tu devais définir ton style, quel genre de joueur es-tu ? ) La Timide, qui traîne de temps en temps sur la CB, mais qui met un point d’honneur à répondre à ses rps sans trop, trop tarder. Si réponse tardive, je préviens mes partenaires par mp – et je poste l’absence, of course.
( C'est quoi ton dinosaure préféré ? ) Blue ! (cf. Jurassic World).
( Un dernier petit mot ? ) Nope Very Happy
Carte d'identité
Âge et date de naissance : 18 lunes, 18 printemps … Tant de belles façons de dire 18 années remplies. 18 années où je ne saurais dire si j’ai été heureuse ou malheureuse. Ma Grand-mère m’a souvent dit que j’étais née un jour pluvieux d’Avril, mais que, quelques minutes après notre naissance – à ma jumelle et à moi -, le soleil aurait percé ces nuages bien gris, pour venir éclairer nos doux visages. Poétiques. Lyriques. Mensonges, ou vérités, je ne saurais dire. Je ne sais qu’une chose : les Italiens aiment les belles paroles.
Lieu de naissance : Je n’ai connu que le Bronx et ses pavés. J’assiste à ses multiples transformations. Je suis témoin de ses violences comme de ses amitiés. Je ne suis qu’observatrice de cet étrange monde et je m’y faufile du mieux que je peux.
Origine et nationalité : Origine italienne, mais de nationalité américaine. Il est étrange de se dire que notre sang nous offre les droits d’une Nation, mais que le lieu de notre naissance nous met sous le joug d’un tout autre droit d’une toute autre Nation. Une situation étrange à laquelle on apprend à s’adapter tant bien que mal.  
Job ou occupation : Lycéenne qui ne va pas tarder à entrer à l’Université. Malgré mes excellentes notes, je ne me permets pas de rêver d’une grande école. Au final, ne suis-je pas qu’une fille du Bronx ? Cependant, j’ai cet espoir fou de devenir médecin, comme mon oncle. Un rêve que je n’ai pas partagé avec quiconque à ce jour.
Orientation sexuelle : Je n’ai pas encore connu la moindre aventure d’ordre sentimental comme charnel, cependant les hommes attirent irrémédiablement mon regard. Je me suppose hétérosexuelle, par conséquent.  
Mensurations : On dit que je suis une jolie italienne, avec cet atypique regard azuré, cette chevelure éclatante brune, ces lèvres pulpeuses et ces jolies dents blanches. Pourtant, on ne me voit pas autant que ma sœur jumelle, éclatante d’une joie de vivre et d’une énergie à la source inconnue. Moi, je ne suis que cette eau calme qu’on aime observer un certain temps, mais dont on se désintéresse à terme et qu’on n’oublie, ou que l’on confond avec d’autres eaux.
Son de sa voix : Une voix légèrement grave. Assez calme, je parle bien souvent lentement ou alors d’une voix mi- étouffée. Je n’aime pas me perdre en palabre inutile comme bien du monde autour de moi, ou comme ma sœur jumelle.  
Statut civil : Célibataire.
Crédits : tumblr Artic Icons - AM

Caractère : Calme. Responsable. Adulte. J’ai vite appris à être adulte avant l’heure, afin de protéger ma sœur jumelle, afin de survivre sans père – lorsque nous n’étions pas sous charge, ou lorsqu’il était en prison – ou sans mère – lorsqu’elle nous a abandonné. Et être adulte rime avec responsabilité et réflexion avant chaque décision à prendre.

Silencieuse. Invisible. Observatrice. J’ai toujours observé mon environnement, à l’affut d’une opportunité à saisir ou d’un danger dont je dois me cacher. Je ne parle pas aux premiers inconnus – même les invités, ou mes camarades de classe – mais je les laisse parler et les écoute attentivement. J’adopte l’attitude à adopter, pour tout simplement les cerner doucement, les comprendre. A la fin de cette rencontre, j’en sais plus sur l’autre que lui sur moi.  



je suis un voisin
Invisible
je possède un appartement plus ou moins rangé dans le Homewrecker


Raconte ta vie
Anecdote 1 - Ma Jumelle est ce Soleil qui dirige mon existence.  Nous nous ressemblons comme deux gouttes et pourtant, nous sommes extrêmement différentes. Ma sœur jumelle – née quelques secondes après moi – est comme le Soleil, une boule de chaleur qui nous égaye tous les jours ; alors que je suis comme la Lune, un astre qui n’éclaire que de temps en temps, lorsqu’il ne va pas se cacher des rayons du Soleil. Et comme ces deux astres, c’est elle qui décide quelle face je vais adopter chaque jour, tantôt en me choisissant une tenue, tantôt en m’introduisant à des amis à elle. La Jalousie ? Je ne connais pas une telle chose. Elle est la seule qui a toujours été auprès de moi, et inversement. Un tel sentiment n’est tout simplement pas envisageable.  

Anecdote 2 – Rancune Maternelle. Je sais qu’être une mère célibataire n’est pas une chose facile, surtout au Bronx, et je sais que notre mère a travaillé dur, chaque jour. Je me suis efforcée de l’aider au quotidien : être bonne élève pour qu’elle ne s’inquiète pas pour moi et mes résultats scolaires, ne jamais traîner à l’école après les cours afin d’apporter mon aide aux tâches ménagères et surtout m’assurer d’être présente à ses côtés lorsque je sens qu’elle est au bout du précipice. Pourtant, malgré tous mes efforts, je n’ai pas réussi à arracher cette même lueur qu’elle a avec une ancienne conquête – qui l’a abandonné – ou encore lorsqu’elle est avec mon père. J’étais souvent attristée mais jamais rancunière. Et puis, à neuf ans, lorsque tout allait mal pour elle, au lieu de venir chercher du réconfort auprès de nous, elle nous a abandonné à notre père et est partie sans plus un mot. Ce que je retiens ? Nous ne sommes qu’un poids mort pour elle…

Anecdote 3 – Rancune Paternelle. Avant qu’on ne soit totalement à sa charge, notre père nous rendait souvent visite. Pourtant, qu’importe ses efforts, ou les arguments de ma mère, je ne voyais en lui qu’un étranger qui venait avec des cadeaux, et partait avec mille promesses. Une simple figure de passage. Autant dire, lorsque j’ai eu à vivre avec lui, les premières semaines ont été durs pour moi – un malaise que je cachais sous mon silence, et mon calme habituel – : les règles étaient nouvelles, le monde était nouveau … Avec le temps, j’ai appris à l’aimer et à le considérer véritablement comme un père. Et petit à petit, ma rancune passée s’est éteinte. Quelle rancune ? Je ne pourrais pas dire. Peut-être l’absence des premières années, lorsque j’avais besoin de me sentir protégée, ou lorsque je faisais des cauchemars ?  

Anecdote 4 – Mes parents, les anti-modèles que j’aime plus que tout. Malgré leurs erreurs passées et mes petites rancunes, je les aime d’un amour inconditionnel. Chaque jour, nous devenons davantage une famille, et cela me suffit. Et chaque jour, je fais attention à ne pas leur ressembler, à ne pas être aussi égoïste et irresponsable que ma mère, à ne pas tomber amoureux d’un homme qui ne peut qu’être toxique ou destructeur pour moi et surtout, ne pas tomber dans une situation où je suis obligée d’abandonner mes enfants… Une peur qui m’oblige à être attentive, sélective et posée, et à ignorer bien des sentiments de jeunesse.

Anecdote 5 – Adulte avant l’heure. Je suis déjà une adulte pour beaucoup et certains acclament mes parents pour la belle éducation donnée. Ma grand-mère n’acclame ni l’un ni l’autre, elle est même plutôt triste. Elle, elle sait. J’ai eu à être responsable lorsque je vivais avec ma mère, mais j’avais droit encore à un soupçon d’enfance, et c’était de même lorsque notre père nous a recueillis. Cependant, lorsqu’il a été condamné à la prison, et avec une mère absente, ma sœur et moi étions comme deux orphelines. Certes, notre grand-mère était là ainsi que  notre tante, mais elles n’étaient pas les parents. Ni la mère qui protège ses enfants contre tous, ni le père qui les aide à avancer de l’avant sans peur. Ces choses-là, on a dû les apprendre seules, comme des grandes.  

Anecdote 6 – Une erreur Lorsque mon père était en prison, nous étions sous la bonne garde de notre  grand-mère. Autant dire, elle était d’une grande sévérité, nous refusant bien des choses et toujours avec l’argument suivant : pour notre bien. Un jour, j’ai eu vent d’une soirée, organisée par un garçon que je trouvais particulièrement mignon. Je ne sais quelle mouche m’a piqué, mais toujours est-il que j’ai pris mon courage à deux mains et a demandé à venir à la soirée. Il voulait bien, ce garçon, mais à une condition : amener de quoi s’amuser, sous-entendus quelques drogues. Il riait. Il me pensait incapable. Aveuglée par cette envie folle d’être comme les autres une seule nuit, et peut-être d’être remarquée enfin par quelqu’un, j’ai fait la pire connerie de ma vie. Créer ma propre drogue. Le garçon était surpris … et charmé après avoir testé ce produit qui était un véritable petit bijou amateur chimique. Et il en redemande, pour d’autres. Et je refuse. De fil en aiguille, je n’étais plus cette fille invisible mais une fille douée en chimie, qu’il poursuit tantôt avec des pitiés, tantôt avec sarcasmes. Aujourd’hui, impossible de nous croisé sans que des regards noirs ne s’échangent et quelques paroles des plus dégoutantes. Longtemps je m’étais posée la question suivante : pourquoi ? Lorsque mon père était sorti de prison, l’évidence m’avait frappé : j’avais tout simplement besoin d’une figure masculine qui veut bien m’aimer, sans retour, sans condition. Je pense que c’est suite à cette évidence que j’ai vraiment accepté notre père. Et que je ne peux plus m’en séparer dorénavant. A sa façon, il a fini par devenir un repère dans mon existence.

Anecdote 7 – Je veux devenir chirurgien, mais chut, c’est un secret ! Je suis une fille du Bronx et malgré mes excellentes notes, je doute sincèrement obtenir une quelconque grande école. Malgré tout, j’aime en rêver, ou encore à prendre secrètement en modèle mon oncle Hermès. Il a pu l’être, alors pourquoi ne le pourrais-je pas ? Un oncle qui m’intimide cependant. Il est très proche de Giulia, et j’envie un tantinet leur relation car, je ne suis pas comme ma sœur jumelle, à me lier aussi facilement à autrui. Pourtant, j’en crève d’envie, de poser mille questions, d’avoir deux ou trois conseils ou astuces. Pourquoi est-ce que je ne le fais pas ? Peut-être parce que je ne connais pas vraiment cet oncle, ou encore qu’il a apparemment fait une belle boulette récemment, et qu’il serait radié de l’ordre. Ou mieux, que je suis tout simplement bornée et stupide, à penser que je peux me débrouiller toute seule, comme je l’ai fait durant bien des années.  

Anecdote 8 – La Médecine chinoise, vous vous y connaissez ? Au départ, il n’était que le grand-père d’un ami. Et maintenant, il est comme un mentor dans le domaine de la médecine chinoise – un domaine alternatif qui attire bien des richissimes New-yorkais –, m’apprenant les plantes et leurs diverses fonctions ou encore l’acupuncture. J’y vais deux heures tous les mardis et jeudis et quatre bonnes heures durant les samedis. Je suis tantôt simple observatrice, tantôt assistante.  

Anecdote 9 – Petit génie de la chimie. Les sciences, c’est mon truc. Le littéraire, ce n’est pas mon truc. Je ne suis guère étonnée. Je n’ai jamais été une grande bavarde, et encore moins une anarchique dans l’âme. J’aime l’ordre, j’aime les chiffres, j’aime le rationnel. Dans le domaine du rationnel, j’aime davantage la chimie car on ne s’arrête pas uniquement à quelques calculs ou à quelques maquettes, mais à une vraie dynamique. J’ai été finaliste à un concours de chimie – mais je ne l’ai pas gagné, malheureusement.  

Anecdote 10 – Si je chante, il se met à pleuvoir. Je chante mal, très, très mal. Et pourtant, j’aime chanter. Je suis incapable d’exprimer tous mes sentiments clairement, alors la chanson me semble être une belle alternative. Lorsque je suis certaine d’être seule, j’aime chanter, à tue-tête, mille et une chansons qui m’inspirent à cet instant. Durant ce court instant, je goûte aux plaisirs d’être jeune, de ne pas contrôler tous ces sentiments, toutes ces émotions ou toutes ces envies. Un court instant où je suis telle que je suis : une simple adolescente avec ses doutes, ses peurs et ses envies qui fait face à l’inconnu.

( C'est comment, chez toi ? ) L’appartement sent la cigarette, la cuisine italienne et le café à longueur de journée. Par conséquent, j’ai adopté quelques fleurs odorantes dans ma chambre – lavande, entre autres – et je la range fréquemment. Il est rare que quelque chose traîne …et il est facile de voir si quelqu’un vient fouiller. ( L'immeuble d'en face, la rivalité tout ça, tu en penses quoi ? ) La rivalité a toujours été un mal nécessaire à l’homme, pour se surpasser, pour se dépasser ou tout simplement pour laisser libre cours à une violence naturelle. Est-ce que cela veut dire que j’adhère à cette rivalité ? Guère non, mais on m’y force ; Difficile de rester de marbre quand les personnes de l’immeuble d’en face vous insultent, juste parce que vous avez de la chance de vivre mieux – car papa a travaillé dur, par exemple. Des mots qui ne sont pas plaisants à entendre, franchement. ( Tu penses finir ta vie ici ? ) Personne ne m’a montré une autre future que celle de mourir au Bronx, alors je ne me permets pas de rêver. Enfin, ma famille est ici et je ne me vois pas l’abandonner pour vivre un quelconque rêve américain seule, et surtout sans ma sœur jumelle.

En bref, ça donne quoi ?
gif
Je suis l’ange de son papa, l’adulte responsable de cette petite fratrie, la petite génie chimiste. Calme, observatrice et posée, j’aime faire parler les autres plutôt que de parler de moi-même, ne m’exprimant que peu, au grand dam de certains. Je fais mon chemin, selon mes règles et ma vision, ayant cette folle assurance que je me débrouillerais bien toute seule, sans l’aide de quiconque.


Béton armé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t475-ebbe-bartolotti-barbara-pa
MessageSujet : Re: EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin   Dim 30 Sep - 13:20
Ario Bartolotti
Ario Bartolotti

posts : 848
points : 1275
feat : Tom Hardy
crédits : Saravasti
Âge : 36
logement : #602, Homewrecker


Déjà, bonjour !

Ensuite, c'est une belle surprise que celle-ci de voir une Ebbe aussi bien interprétée : j'aime ton style, la candeur de cette demoiselle et cette façon que tu as eu de la décrire en la cernant parfaitement.
Effectivement il y a une autre Ebbe mais étant donné que je n'ai pas de nouvelles et qu'elle n'a pas fini, je ne vois pas pourquoi je ne validerai pas cette magnifique fiche que tu as faites !
Du coup pour moi c'est tout bon, bienvenue dans la famille, j'ai hâte de rp avec ma sublime fille I love you I love you I love you


....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin   Dim 30 Sep - 13:49
Sam Kavanagh
Sam Kavanagh
i feel like i'm the worst
so i always act like i'm the best

posts : 1692
points : 1765
feat : garrett hedlund.
multis : Alto, Téra, Saturne & Ava.
crédits : bébé (ava + gif), rio (gif)
Âge : 34
logement : old lady, au milieu de trophées superficiels pour alimenter l'appétit démesuré de son ego.


J'ai dévoré cette fiche, je la trouve tellement touchante et ce personnage est juste splendide omg DEAD
Bienvenue sur le forum, j'ai hâte de stalker ce que vous allez nous faire de beau PLOP



mama, i don't want to die
i sometimes wish i'd never been born at all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t117-sam-kavanagh-garrett-hedlu
MessageSujet : Re: EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin   Dim 30 Sep - 14:52
Jephté Kavanagh
Jephté Kavanagh
...pretty...
ugly

posts : 256
points : 306
feat : Max Colombie
crédits : la générosité de Dante :l:


alors là, j'ai absolument adoré ce que je viens de lire, c'est un petit bijou que tu nous ramènes là  LOVE
bienvenue à toi par ici CUTE


xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin   Dim 30 Sep - 15:22
avatar
Invité
Invité

Ta fiche est vraiment très belle Smile Si Ario est OK, je n'ai qu'à te souhaiter bienvenue I love you J'espère que tu vas bien t'amuser avec Ebbe dans cette famille de fou Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin   Dim 30 Sep - 15:56
En ligne
Hermès Bartolotti
Hermès Bartolotti
- administrateur -

posts : 2466
points : 2330
feat : Joel Kinnaman
multis : Leo, Candice, James & Lena
crédits : vainglorious (ava) moi même (crack+sign)
Âge : 34
logement : #502 Old Lady dans l'appartement de son mec, en attendant qu'ils se trouvent le leur.


Ebbe quoi elle est parfaite ! Toute en douceur, j'adore LOVE
Mais oui qu'elle vienne un peu discuter avec tonton Hermès ça va bien se passer EUH ?!!

Bienvenue à toi ma belle ! I love you


Saying that you wanna know what it feels like to let go
everything that was before
Should you do it in the youth? Be enlightened, feel the truth
Let the serotonin settle leaves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t61-hermes-bartolotti-joel-kinn
MessageSujet : Re: EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin   Dim 30 Sep - 16:47
Ebbe Bartolotti
Ebbe Bartolotti
posts : 1468
points : 1114
feat : Barbara Palvin
multis : Oleysa Krylova
crédits : Ava : wise
Âge : 18
logement : #602, Homewrecker


Ario & Arthémis - papou, mamouu ~ promis, Ebbe sera votre petite ange en pleine crise d'adolescence /sort. Merci pour vos compliments et accords Very Happy !

Hermès - oui, oui, discussion nièce - oncle nécessaire un de ces jours hihihi. Qui sait, ils vont se découvrir des points communs peut-être CUTE

Les frères KAVANAGH > Mercii pour vos jolis compliments également ** Ça fait plaisir dramaqueen



† Waiting in a car. Waiting for a ride in the dark. The night city grows. Look and see her eyes, they glow  M83
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t475-ebbe-bartolotti-barbara-pa
MessageSujet : Re: EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin   Dim 30 Sep - 16:53
Aaliya Abelson
Aaliya Abelson
She wore a thousand faces all to hide her own.

posts : 171
points : 424
feat : Priyanka Chopra.
multis : Aisling & Freyja.
crédits : bigbadwolf (avatar), kat (signature), kataii (crackship Joe & Aali <3), The Killing (quote signature).
Âge : 35
logement : The Old Lady -F2, n°803, 8ème étage. ça paye pas de mine, mais c'est son chez elle.
YOU CANNOT CATCH HER IN HER DREAMS.

Bienvenuuue avec ce superbe pré-lien CUTE
Ta fichette est superbe, j'ai hâte de voir ta belle évoluer parmi nous. Exclamation
Have fuuuuuuun I love you





Sometimes, I think you run away just so someone will come looking for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t106-aaliya-abelson-priyanka-ch
MessageSujet : Re: EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin   Dim 30 Sep - 18:37
En ligne
Luther Brooks
Luther Brooks
posts : 180
points : 247
feat : Lorenzo Greer
crédits : C'est écrit dessus.
logement : #605 The Homewrecker

Je passe te dire bienvenue parce que tu n'auras pas l'honneur de te faire valider par moi. I love you
Amuse toi bien sur le forum !


Let's go to Risky guys
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin   Dim 30 Sep - 20:07
Ebbe Bartolotti
Ebbe Bartolotti
posts : 1468
points : 1114
feat : Barbara Palvin
multis : Oleysa Krylova
crédits : Ava : wise
Âge : 18
logement : #602, Homewrecker


Aali - de même ! hâte de voir ce qu'elle va devenir sur le forum ~

Slavko - oh fausse joie /sort. Merci pour ce petit mot o/ !


† Waiting in a car. Waiting for a ride in the dark. The night city grows. Look and see her eyes, they glow  M83
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t475-ebbe-bartolotti-barbara-pa
MessageSujet : Re: EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin   Dim 30 Sep - 21:33
En ligne
Hermès Bartolotti
Hermès Bartolotti
- administrateur -

posts : 2466
points : 2330
feat : Joel Kinnaman
multis : Leo, Candice, James & Lena
crédits : vainglorious (ava) moi même (crack+sign)
Âge : 34
logement : #502 Old Lady dans l'appartement de son mec, en attendant qu'ils se trouvent le leur.


OMG t'es validé(e) !prêt à tout donner ?

Ne soit pas déçue pour Slavko, c'est juste parce que c'est moi qui vient te valider, parce que Bartolotti oblige EUH ?!! Ebbe la douce, Ebbe la belle, la parfaite, presque. Un personnage tout en douceur qui, je le sens, va balancer du feel LOVE Bienvenue dans la famille ! J'espère que tu aimes les spaghettis PAS COOL

Bien joué, tu fais enfin parti des heureux habitants de l'Eastchester Road ! C'est un truc de malade, non ? Enfin, cache ta joie quand même. Bref tu peux désormais courir t'inscrire sur le registre des métiers et des appartements et si tu as encore assez de souffle, va te faire des potes via les fiches de lien et surtout, t'afficher dans les réputations. Sur ces bons conseils, on te souhaite encore la bienvenue parmi nous et en cas de souci, n'hésite surtout pas à nous MP, on est là pour ça !





Saying that you wanna know what it feels like to let go
everything that was before
Should you do it in the youth? Be enlightened, feel the truth
Let the serotonin settle leaves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t61-hermes-bartolotti-joel-kinn
MessageSujet : Re: EBBE BARTOLOTTI ▸ Barbara Palvin   

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barbara à Saint Amand-Montrond
» Les messagers de l'aube - BarBara MarciniaK
» Une reflexion tres importante de Barbara Nzimbi
» Au secours....déclinaisons
» Mes Art toys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETON ARME :: LES VOISINS D'PALLIER :: Nos chers voisins :: Les Locataires Validés-
Sauter vers: