Il est frais notre poisson calendrier de l'avent ! Venez vous y inscrire !

Partagez | 

 ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet : ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Jeu 27 Sep 2018 - 0:17
avatar
Annie Conrad
posts : 16
points : 16
feat : Kate Bosworth.
crédits : Lux aeterna.
Âge : 30
logement : the Homewrecker.
© Lesley Oldaker.

Annie Conradfeat. Kate Bosworth
LO - 23
( Ton personnage est...? ) Prélien de @Aaliya Abelson
( Comment est-ce que tu as trouvé le forum ? ) grâce à Bazzart.
( Pourquoi avoir choisi de t'inscrire ? ) c'est un tout, mais le contexte, les belles plumes, celle d'Aaliya surtout, et tout, et tout.
( Quelles sont tes disponibilités ? ) je traîne souvent le jour et j'écris la nuit.
( Si tu devais définir ton style, quel genre de joueur es-tu ? ) j'aime bien raconter ma vie dans les horloges du flood et stalker les sujets pleins de dramas.
( C'est quoi ton dinosaure préféré ? ) le petit mignon, là, Petit-pied POTTE
( Un dernier petit mot ? ) prout  GRAOU
Carte d'identité
Âge et date de naissance : trente ans, onze août.
Lieu de naissance : New-York.
Origine et nationalité : de vagues origines scandinaves, de nationalité américaine.
Job ou occupation : serveuse dans un restaurant gastronomique.
Orientation sexuelle : Aaliyasexuelle.
Mensurations : plus petite et plus mince que LeBron James.
Son de sa voix : plus aigu qu'Homer.
Statut civil : seule.
Crédits : Lux aeterna (Bazzart).

Caractère : ensoleillée, sensible, passionnée, égoïste, cassée, naturelle, insolente, insatisfaite, volontaire, empathique, libre, émotive, sauvage, maladroite, intense, vraie.



je suis un voisin
sympathique
je possède un appartement plus ou moins rangé dans le ( The Homewrecker )


Raconte ta vie
1. Les joues écarlates. Il fait gris ce jour-là, chaussures dans les flaques, jour rougissant, sommeil plein les gestes. Simon, c'est le prénom du nouveau, il est arrivé ce matin à l'école, les yeux trempés et les poings serrés vraiment très, très fort. La maîtresse l'a présenté et il a trébuché, sa trousse est tombée, les stylos se sont répandus, à terre. Les garçons ont ri de sa maladresse. Je me suis approchée, me suis accroupie vers lui, il n'a pas bougé. Je lui ai tendu un premier crayon, il a risqué un sourire. Un merci silencieux. C'était ça, notre première rencontre, elle était belle et immobile. Après, il y a eu les cabanes dans les arbres, les sales notes, les arcs-en-ciel d'anniversaire, les ricochets, les feux de camp, les bisous, les après-midis bibliothèque, les remords d'amour, les leçons de mathématiques, le soleil qui coule sur les joues pour sécher les larmes, les bières, les paysages délavés par le sel, la roulotte et ses nuits immenses, et la jalousie, la vraie, celle qui rince la gueule.

2. Amourié amitour. Aujourd'hui Simon m'a dit je te quitte, comme ça sans détour juste le temps de cligner des yeux.
- T'es con ou quoi, on sort même pas ensemble.
- Non mais tu vois ce que je veux dire.
- Non franchement là j'ai beau chercher, je vois pas.
- Astrid veut plus que je te voie.
- Là, je comprends mieux.
J'ai passé tellement de temps à l'aimer paisiblement, d'un amour désincarné et minuscule. Jour en sueur, jour de peur, Simon s'est désuni. A la première seconde où il me l'a présentée, je l'ai pas aimée, cette Astrid pleine de manières et de fausse timidité. J'ai détesté le rêve qui me filait entre les doigts, qui directement allait s'enrouler autour des siens.
- T'aurais pu choisir une fille avec un prénom différent, il ressemble trop au mien là.
- Euh, Astrid-Annie, Annie-Astrid, même avec de l'imagination, franchement...
- Tu comprends rien.
Je ne sais pas pourquoi je m'accroche à Simon et ses grands yeux aux cils épais bordés de mélancolie. Ce garçon est un naufrage. Il aime tout au bout du chemin, la prairie solitaire et la valse de ses hautes herbes. Simon est heureux au milieu d'une nature immobile, toujours plus incompris par le Bronx et sa grisaille.
- Elle est vulgos en plus ton Astrid, là.
- Dis-le.
- ???
- Dis-le.
- Quoi ?
- Que t'as pas envie que je sois avec elle.
- Quoi ?
- Dis que ça te fait chier de me voir avec elle, au lieu de te blinder derrière tes remparts de trois mètres, dis-le, une fois, moi ça fait des années que je t'attends, je te jure, alors vas-y,. Dis-le.
- Je t'aime.
- Ah, ça tombe bien, parce que moi aussi.
Ce garçon est mon orage.

3. Le bout du monde.  D'abord, il y a des silhouettes partout. Des gens qui se laissent engloutir par la nuit mélangée à l'océan, heureux pour quelques heures. Les gars ont fait un petit feu sur le sable, et Simon a amené des chaises en osier. Le temps a ralenti, les jambes nues se frôlent, les mains s'embrassent. J'ai envie de tout retenir dans ma tête, et m'en souvenir pour colorer l'hiver. Ils ont bu pas mal de bières, et quand Simon est revenu s'asseoir à ma gauche, je lui ai murmuré à l'oreille la plus belle nouvelle de sa vie.
Le cœur tordu, l’œil pluvieux, Simon a dit qu'il m'aimait.
On t'a attendu,
mon
amour
mon
Leo.

4. L'entre-deux. Je me mens. Je sais plus après quoi je cours. J'ai besoin de retrouver mes quinze ans, et nos premières fois. L'odeur du café de ma mère, le matin, au réveil, et Simon qui m'attend devant la porte pour aller au collège. Je pense pour pas crever, ou je crève de penser, je sais plus trop. La maison est pleine à craquer, il y a du monde partout, de la tristesse à revendre. Ils se ressemblent tous, ces idiots pleins de chagrin. Je me cogne contre eux, parce que je sais pas ce qui m'arrive, je ne comprends pas les bras qui m'embrassent ni les bouches qui me blessent. C'est une tragédie, ils répètent, cette terrible tragédie, ce pauvre petit, si jeune. Maman, Papa, Simon, ils sont tous là, comme des brindilles, je sais pas comment ils tiennent debout, à chaque seconde ils ont l'air de pouvoir vaciller. J'entends Simon à l'autre bout de la pièce parler de cendres, d'urne, de dispersion en mer, et dans ses yeux il pleut à verse. Et petit à petit, je comprends. Je me souviens. Les pompiers l'ont dit, c'est fini. Sommeil brutal de Leo, quatre mois. Je n'ai pas réussi à veiller sur lui. J'ai jeté mon âme dans la cheminée, Simon vient me ramasser.

5. L'après. Les mauvaises herbes ont poussé dans mon ventre, elles forment des ombres immenses sur la peau, les branches grandissent, elles se bousculent en moi et je ne sais pas s'il faut les laisser en liberté, les cultiver ou les effeuiller. Après-midi de pluie, nos corps endormis se sont retrouvés sur le lit encore défait, Simon m'a effleurée comme s'il avait peur de me casser. Nos vieux espoirs fanés ont flotté dans l'air, longtemps, jusqu'à le saturer, j'ai eu l'impression d'étouffer. Les caresses de Simon sont lourdes et ses mains se disputent l'amour. Nous, amants désunis, sommes légers sur les draps trempés d'une sueur pleine de larmes. Le silence peuplé de mots a fleuri entre nos corps tranquilles, qui deviennent silhouettes cassées à mille reprises. Simon ferme les yeux devant ce jour plein de nuit.

6. L'autre femme. Aujourd'hui Simon m'a dit je te quitte, comme ça sans détour juste le temps de cligner des yeux. Mais cette fois-ci, c'était doux-amer, il n'y avait plus de je t'aime fleuri qui s'épanouit au bord des lèvres, plus de cailloux dans les poches, plus de pardons, plus d'amour, plus rien. Je me suis comme réveillée d'un long sommeil, auprès de Simon, on a dormi si longtemps qu'il a oublié pourquoi il m'aimait.
- Elle s'appelle comment ?
- Annie...
- Dis-moi. J'ai besoin de savoir qui elle est, et si elle t'aimera autant que je t'ai aimé.
- Putain, Annie.
- S'il te plaît.
- ...
- J'espère que c'est pas un prénom qui ressemble à Annie, une fois hein, pas deux.
- T'es bête.
- Alors ?
- Zoé.
- ...
- ...
- Je crois avoir été ton premier amour, et j'espère qu'elle sera le dernier. Début et fin. A et Z.
Leo au travers des chairs, nuits pourpres et lendemains dorés, Simon, mon meilleur ami, crépuscule d'automne, les paupières enflent, mon grand amour, ou l'inverse, nos cœurs d'enfants, mon bel amour, des sourires pleins de pluie, pour toujours.

7. Les nuits insolentes. Ce soir-là, Simon m'a donné rendez-vous dans un bar que je ne connais pas. Il m'a juste dit, viens on va se marrer, et ça m'a suffi. Le bar empeste la fatigue du vendredi soir, il y a les cœurs tatoués qui résistent au temps, et les lèvres avides et sensibles à la fois, et les robes échancrées sur des peaux fiévreuses. La nuit me rend ivre. Simon m'a accueillie avec un sourire qui a ricoché, un peu plus loin - il dit qu'il m'attend depuis une bonne heure, je le crois pas, mon Simon, aux yeux dorés et aux soupirs amoureux. L'autre femme est dans le coin, je le sens rien qu'à sa façon de respirer.
- Elle est là ?
- Oui, Zoé est venue.
Son sourire s'est fané, un tout petit peu, une demi-seconde à peine, juste le temps pour estropier les âmes.
- Je sors fumer une clope.
- Tu t'es remise à fumer ?
New-York est triste, on a pleuré sur ses toits en ardoise, New-York est toute grise. J'entends les cris des malheureux, à l'intérieur du bar, heureux pour un soir. Ils jonglent avec la beauté, l'amertume, et le désespoir - toujours plus séduits par l'élégante laideur de nos nuits.
- Annie, c'est ça ? T'aurais pas du feu, s'il te plait ?
J'ai tourné la tête et je l'ai tout de suite reconnue. L'autre femme. Elle s'habille de tatouages et ça la rend belle - battements de cil - elle est tout ce que je ne suis pas - brune, sauvage, électrique, affamée, impatiente - brouillard ardent, brouillard partout.

8. Le jour d'Alice. Je me suis brûlé les doigts contre la casserole, et j'ai hurlé intérieurement contre ce quotidien de merde, j'ai pas choisi, moi, de vivre dans 50 m² avec un ado-adulte, et puis entre nous, y'en a pas un pour rattraper l'autre. J'ai regardé par la fenêtre, l'automne a fait son nid, demain les gens seront moins colorés qu'aujourd'hui, et bientôt ils se feront silhouettes. Silhouettes timides entre les buildings ou bien silhouettes éparses dans le brouillard, je sais pas encore, il me reste encore quelques jours avant de décider. J'ai regardé les New-Yorkais se dépêcher, derrière la fenêtre, et j'ai vu le facteur déposer le courrier dans la boîte aux lettres. Aujourd'hui vendredi, c'est Alice qui m'a écrit. C'est le vendredi, parfois le samedi. Alice écrit de sa belle écriture penchée, et toujours régulière, elle me raconte la merde qu'on leur sert le midi, et les douches glacées un jour sur deux, elle me parle des téléphones qu'elle est obligée de cacher dans les chiottes et des cigarettes qu'elle achète trois plus plus cher qu'à l'extérieur, Alice parle beaucoup, ou parfois peu selon son humeur, mais elle ne parle jamais de sa vie d'avant. Je sais pas si elle est blonde, brune, grande ou petite, mais peut-être que je m'en fous, au fond. Je préfère imaginer "ma" détenue comme une femme belle et forte, et je ne voudrais pas savoir qu'Alice est condamnée pour meurtre, et qu'elle a pris 50 ans.

9. La chambre 978. Leo, pour sa première année à terre, je me suis allongée sur le bitume un peu mouillé, les yeux grands ouverts sur la nuit et ses longs bras de velours. Je suis restée longtemps comme ça, au milieu du vent qui hurle. Leo est partout.
C'est elle qui m'a trouvée, à trois ou quatre heures du matin, le corps éteint et les souvenirs endormis, sur un banc de la ville. Sur son bout de trottoir, au beau milieu de la nuit, elle m'a paru infinie. Enfouies sous les paupières, les inquiétudes se sont mêlées aux envies de vide. J'ai parlé, quelques minutes, les pensées balbutiantes et les mots ivres. Leo, Simon, les autres, ils partent tous mais personne ne revient. Je sais plus ce qu'elle a répondu. Quelque chose de de beau, de fort, comme elle. Je sais plus qui je suis, et quand le monde, que j'ai construit de mes propres échos, se casse la gueule, je suis perdue. Je me suis cognée contre le banc, et je crois que je suis prête à acheter l'amour.
(...)
Chambre 978. Nuit d'octobre. De moins en moins envie de crever. Les petits jours. J'ai désherbé la pluie du cœur et l'orage des veines. Comme un jeudi. Heures monochromes, putain, deviennent pleine lune. Aaliya, on est belles, tu le sais ? Sommeil bordé de lumières. Dégringolade des mots dorés. De temps en temps, les rires d'enfants. Je me regarde, à travers la fenêtre. Ça valait le coup. "Annie", entre tes lèvres, fait du bien. Aller nulle part, à la poursuite des éclaircies, et ne plus se perdre. Liberté. Merci toi, toi, et toi.

10. Demain. Je suis retombée sur des cartons d'enfance, qui contiennent des bribes de vie et des vestiges de certitude. Les photos écornées fleurent bon les secondes qui s'éparpillent, les pulls viennent d'une autre planète et les corps sont ensoleillés, papa a encore des cheveux, ça sent le bonheur, mon grand frère a perdu trois dents, son sourire est tout cabossé, et il a renversé sa glace fondue sur ma tête, ça sent les années 90, papa est encore amoureux de maman, ça sent l'amour. J'ai su que désormais, c'était ça que je voulais. Que ce soit à travers la correspondance avec Alice, contre la bouche d'Aaliya, ou entre les souvenirs de Simon et Leo, c'est ça que je veux, ce truc qui sent la vie.

( C'est comment, chez toi ? ) Annie vit en colocation avec un gamin qui a la vingtaine, parce qu'elle a pas une thune de côté et que son salaire ne lui permet pas d'habiter seule. La cohabitation se passe finalement pas si mal, elle le laisse tranquille, et lui fait pareil de son côté. ( L'immeuble d'en face, la rivalité tout ça, tu en penses quoi ? ) Elle s'en fiche pas mal et a vraiment d'autres trucs plus importants à régler. ( Tu penses finir ta vie ici ? ) Oh, elle rêve plutôt d'un mini-appartement douillet, joliment décoré, avec des coussins rembourrés et une bonne odeur de cookies qui flotterait dans l'air.

En bref, ça donne quoi ?
gif
Silhouette lunaire qui essaie de ne pas passer à côté de sa vie. Annie, ensoleillée un jour sur deux, veille sur les souvenirs endormis, pour mieux brûler et disparaître, dans les bras de cette fille, la nuit.


Béton armé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t463-annie-conrad-kate-bosworth
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Jeu 27 Sep 2018 - 0:36
En ligne
avatar
Gally Leone

posts : 270
points : 402
feat : daisy ridley
crédits : tweek (ava)
Âge : 25
logement : the old lady #504


Oh elle a l’air tellement cute CUTE
Et puis cette plume j’adore
Bienvenue en tout cas I love you


Je sais pas si j'y crois, mais j'aime bien y croire, quand tout est noir, quand tout est noir. Je sais pas si j'y crois, mais j'aime bien y croire, j'fais que douter d'moi quand tout est


bleu noir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t370-gally-leone-daisy-ridley
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Jeu 27 Sep 2018 - 1:18

Invité
Invité

j'aime trop ce pré-lien, et j'aime encore plus avec cette bouille et ce perso qui se dessine DEAD
bienvenue I love you hâte de voir la suite
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Jeu 27 Sep 2018 - 11:41
avatar
Aaliya Abelson
She wore a thousand faces all to hide her own.

posts : 144
points : 342
feat : Priyanka Chopra.
crédits : smmg (avatar), anaëlle (signature).
Âge : 35
logement : The Old Lady -F2, n°803, 8ème étage. ça paye pas de mine, mais c'est son chez elle.
YOU CANNOT CATCH HER IN HER DREAMS.

Bienvenue parmi nous ma belle Exclamation I love you
J'espère que tu te sentiras ici comme à la maison. I love you Merci encore de tenter ce pré-lien, j'ai hâte de découvrir ton Annie. CUTE Ce début de fichette m'a déjà conquise, il est splendide, et wow, ta plume quoi. PLEASE C'est une véritable merveille, et ça ne me rend que plus impatiente qu'on puisse développer notre lien ensemble, de RPotter avec toi et de lire tes RPs avec d'autres partenaires. Exclamation LOVE
Si tu as la moindre question n'hésite pas. I love you
(je connaissais pas ton vava, mais elle est juste ejfrfyefrgt PLEASE )
Bon courage pour la suite de la rédaction and have fuuuuun ! I love you



--- who am i ?
Sometimes, I think you run away just so someone will come looking for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t106-aaliya-abelson-priyanka-ch
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Jeu 27 Sep 2018 - 15:00
avatar
Orso Morello
posts : 191
points : 288
feat : JOSH MARIO JOHN
crédits : AVA.SCHIZOPHRENIC
logement : 103, old lady.


ce choix de pré-lien, déjà on sait que t'as bon goût héhé
bon courage pour la rédaction, je vais stalker vos rps Exclamation


Al est géniAL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t440-orso-morello-josh-mario-jo
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Jeu 27 Sep 2018 - 16:40
En ligne
avatar
Zelde Ackerman
☩ QUEEN OF DISASTER ☩

posts : 301
points : 333
feat : alice pagani
crédits : wiise la meilleure + solosands + vocivus
Âge : 20
logement : chez les Ackerman, famille trop nombreuse qui se marche dessus. Ca gueule trop.

ce pré lien + cet avatar je suis trop curieuse vous lire du coup vous êtes trop belles toutes les deux PLEASE courage pour la suite !



   
     
instant d'éternité ☩
J'ai tous mes sens allumés, le son me permet d'planer. J'ai peur des choses qui sont trop bien alignées à part les planètes. Face à l’absence de lumière, les yeux s'habituent à l'obscurité. Comment laisser ma trace comme la trajectoire des comètes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Jeu 27 Sep 2018 - 23:18
avatar
Clint Goodnight
PUCEAU DU CUL

posts : 276
points : 487
feat : Shia Labeouf
crédits : midnight blues (avatar) astra (signature)
logement : #204 à l'Old Lady


Comme tous les autres, déjà je suis en amour des pré-liens d'Aaliya, mais en plus ce début de fiche, c'est à peine rempli de quelques épisodes mais ça nous traverse déjà de toute part. Je viendrais sûrement t'embêter pour un petit lien une fois que j'en saurais plus sur ta petite Annie (et que dire de Kate, en plus, on ne la voit définitivement pas assez Exclamation ). Bienvenue parmi nous I love you


❝ wild beasts wearing human skins❞ Love never dies a natural death. It dies because we don't know how to replenish its source. It dies of blindness and errors and betrayals. It dies of illness and wounds; it dies of weariness, of witherings, of tarnishings.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t81-clint-goodnight-shia-labeou
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Sam 29 Sep 2018 - 12:44
avatar
Annie Conrad
posts : 16
points : 16
feat : Kate Bosworth.
crédits : Lux aeterna.
Âge : 30
logement : the Homewrecker.
© Lesley Oldaker.

@Gally Leone, @Elias St-John Palmer, @Orso Morello, @Zelde Ackerman, @Clint Goodnight, je vois qu'on est tous amoureux de ce pré-lien PLEASE merci pour votre bel accueil ROBERT47cm POTTE

@Aaliya Abelson mooohh, t'es adorable, merci encore pour tous tes gentils mots, et j'ai aussi troooop hâte d'écrire avec toi I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t463-annie-conrad-kate-bosworth
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Sam 29 Sep 2018 - 14:51
avatar
Al Kelley
- administrateur -
ROI DES BRANLEURS

posts : 570
points : 963
feat : Callum Wilson
crédits : loudsilence. (ava) ASTRA (sign)
Âge : 17
logement : #101 (TOL)


KATE Bave :bave Bave Bave

Bienvenue parmi nous :heh:


ENFANT DU BRONX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t59-al-kelley-callum-wilson
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Dim 30 Sep 2018 - 16:04
avatar
Hermès Bartolotti
- administrateur -
Poudre aux yeux nez

posts : 1115
points : 1134
feat : Joel Kinnaman
crédits : odistole (ava) moi même (sign)
Âge : 34
logement : Partagé entre le #502 Old Lady et le #602 Homewrecker.


Super choix de pré lien et de bouille ! PEDO
Je sens que vous allez être un régal à lire avec Aaliya Exclamation

Bienvenue à toi ! :chou:


I broke all my rules for you. My veins are boiling for everything you're waking up in me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t61-hermes-bartolotti-joel-kinn
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Dim 30 Sep 2018 - 22:10

Invité
Invité

Bienvenue KEUR KEUR SUR DANTE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Mar 2 Oct 2018 - 12:51
avatar
Swan Thomas
posts : 88
points : 183
feat : jennifer aniston
crédits : loudsilence. ♥ (av / gif)
Âge : 43
logement : #805 the homewrecker


bienvenue par ici LOVE I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t194-swan-thomas-jennifer-anist
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Mar 2 Oct 2018 - 23:10
avatar
Alba Bartolotti
fear the number cruncher

posts : 78
points : 301
feat : Odette Annable
crédits : wiise la plus belle (av), old money (sign)
Âge : 32
logement : 703, homewrecker


ci beau ce que t'écris olala KEUR KEUR SUR DANTE
bienvenue!




-- it's not the song, it is the singing
it's the hearing of a human spirit ringing, it is the bringing of the line, it is the baring of the rhyme; it's not the waking, it's the rising
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t350-alba-bartolotti-odette-ann
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Ven 5 Oct 2018 - 6:45
avatar
Arabella DiVaio

posts : 104
points : 203
feat : Megan Fox
crédits : xCrazyCatLady
Âge : 30
logement : The Homewrecker #803
I'm not scared of death... I'm the death !

Bienvenue avec cette beauté ! CUTE I love you
Bon courage pour le reste de ta fiche. HERO



Darling I'm a nightmare dressed like a daydream
You can get much further with a kind word and a gun then you can with a kind word alone.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t238-arabella-divaio-megan-fox
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Lun 8 Oct 2018 - 20:50
avatar
Al Kelley
- administrateur -
ROI DES BRANLEURS

posts : 570
points : 963
feat : Callum Wilson
crédits : loudsilence. (ava) ASTRA (sign)
Âge : 17
logement : #101 (TOL)


T'aurais pas oublié quelque chose ?PS: on parle de ta fiche !

Ton délai pour rédiger ta fiche est terminé ! Heureusement pour toi, il te reste encore un petit délai de sept jours supplémentaires mais au terme de ces quelques jours, ta fiche sera archivée (et toi supprimé, sorry not sorry). Si tu as besoin d'un délai supplémentaire, merci de me prévenir directement dans ta fiche (avec un petit tag de préférence) pour que je l'ajoute dans le titre !



ENFANT DU BRONX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t59-al-kelley-callum-wilson
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Mer 10 Oct 2018 - 12:36
avatar
Annie Conrad
posts : 16
points : 16
feat : Kate Bosworth.
crédits : Lux aeterna.
Âge : 30
logement : the Homewrecker.
© Lesley Oldaker.

Merci pour tous vos beaux messages I love you
@Al Kelley, j'ai eu un début d'année plus chargé que prévu, j'ai pas très bien géré le truc Very Happy alors je veux bien un délai s'il te plaît POTTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t463-annie-conrad-kate-bosworth
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Mer 10 Oct 2018 - 14:37

Invité
Invité

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Mer 10 Oct 2018 - 20:08
avatar
Ario Bartolotti

posts : 454
points : 550
feat : Tom Hardy
crédits : Vainglorious
Âge : 35
logement : #602, Homewrecker


Excellent choix de pré-lien, tu ne pouvais rêver meilleure partenaire de rp !
J'ai hâte de vous stalker ^^


....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Mer 10 Oct 2018 - 20:33
avatar
Al Kelley
- administrateur -
ROI DES BRANLEURS

posts : 570
points : 963
feat : Callum Wilson
crédits : loudsilence. (ava) ASTRA (sign)
Âge : 17
logement : #101 (TOL)


Je t'ajoute un délai jusqu'à dimanche le 21/10, ça te va ? PLOP


ENFANT DU BRONX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t59-al-kelley-callum-wilson
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   Jeu 11 Oct 2018 - 19:05
avatar
Annie Conrad
posts : 16
points : 16
feat : Kate Bosworth.
crédits : Lux aeterna.
Âge : 30
logement : the Homewrecker.
© Lesley Oldaker.

Nathan, Ario, merci CUTE PLEASE
Oui c'est parfait, merci beaucoup Al! I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t463-annie-conrad-kate-bosworth
MessageSujet : Re: ANNIE CONRAD ▸ Kate Bosworth.   

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Annie Lemoine.
» Les aventures d'Annie et Maïté
» Kate lockwell [DC][terminé]
» Les dépouillements de Racines en Berry de la part d'Annie
» Bon Anniversaire Annie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETON ARME :: LES VOISINS D'PALLIER :: Nos chers voisins :: Les Locataires Validés-
Sauter vers: