Il est frais notre poisson calendrier de l'avent ! Venez vous y inscrire !

Partagez | 

 shut up and take my money (ario)

MessageSujet : shut up and take my money (ario)   Jeu 20 Sep - 21:20
avatar
Athéna Moretti
posts : 46
points : 114
feat : emilia clarke
crédits : hoodwink / anesidora
Âge : 33

shut up and take my money18/09 - 20h30 - @Ario Bartolotti
Ton cœur bat tandis que l'ascenseur ouvre ses portes. Ario est au 6ème étage et tu ne veux surtout pas prendre le risque d'arriver en sueur et toute rouge. T'arrives pas à payer le loyer tout les mois et ça commencer à devenir compliqué à gérer. Bosser pour survivre, quand on a ton intelligence et ton parcours, ça donne envie de gerber. Encore plus quand le père de tes enfants est un mafieux et que t'arrives pas à faire un truc intéressant de ta vie.

Comme d'habitude, tu viens quémander de l'argent et tu espères qu'il sera seul. T'as ni envie de voir les filles, ni Hermès dans ces cas-là. Et puis, avec Ario, on ne sait jamais vraiment ce qu'il peut se passer. Tu passes ton doigt sur tes lèvres pour vérifier que le rouge à lèvre que tu as mis est sec et arrange tes cheveux, légèrement en bataille. Tu lèves ta main pour frapper quand la porte s'ouvre dans un grondement. Ario déboule devant toi. Toujours la main en l'air, prête à frapper, tu fais les gros yeux et recule d'un petit pas.

"Putain Ario, tu m'as fais une de ces peurs." Tu pousses un soupir de soulagement en portant ta main à ta poitrine. Tu prends une inspiration et te redresses, en reprenant la confiance qu'Ario connait si bien. " T'allais partir ? J'ai besoin de toi, j'peux entrer ?" Sans attendre la réponse, tu emboîtes le pas dans l'appartement, lui mettant un coup d'épaule au passage qui atterris en plein dans son torse, tu n'es pas très grande.







Ça me fout la gerbe de voir la merde - Alors je me perds dans le fond d'tes yeux - Et je danse avec, avec les deux - Allons plus loin, en autarcie - Voir comme c'est beau les ciels pluvieux - Qu'un jour plus vieux je puisse dire - comme tout est beau avec le sourire / odezenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t378-athena-moretti-emilia-clar
MessageSujet : Re: shut up and take my money (ario)   Dim 30 Sep - 13:39
avatar
Ario Bartolotti

posts : 491
points : 606
feat : Tom Hardy
crédits : Vainglorious
Âge : 35
logement : #602, Homewrecker



T’allais sortir : une urgence, un appel du boulot, le besoin de prendre l’air, de sortir avant d’imploser…. Comme trop souvent en ce moment. Tout s’accumule, t’as vraiment besoin de respirer autre chose que la fumée générée par tes idées en vrac et tes envies d’expansion. Tes filles ne sont pas là pour subir ta colère renfrognée, le frangin s’est fait la malle pour aller draguer un oisillon perdu (ou Dieu seul sait quoi d’autre ce salopard peut bien trafiquer) et t’es tout seul à ruminer. Alors tu vas sortir, aller engueuler un de tes hommes de main pour tout et n’importe quoi, effrayer un peu les filles du Moine et gronder comme un fauve affamé devant de la bouffe inaccessible.
Pour le seul plaisir d’être un enfoiré.
Sauf que la porte ouverte, c’est le minois d’Athéna qui te saute au visage. T’es pas surpris, t’as appris à ne plus l’être avec elle : elle sait être imprévisible et suffisamment retorse pour foutre en l’air tous tes projets. T’es presque tenté de lui fermer la porte au nez, petit plaisir malsain, mais elle esquive en finesse et pénètre ton espace privé, te poussant même au passage. C’est un poids plume face à toi mais elle a cette assurance folle que tu adores, celle qui te donne autant envie de la clouer au sol que de l’embrasser pour la féliciter. Si petite, si mince et pourtant si sournoise que tu ravales tes grondements sourds et ferme la porte derrière elle avant de soupirer.
- Non tu peux pas, et non t’as pas besoin de moi.
Tu ne seras jamais un gentleman avec elle, c’est plus fort que toi. Mais après tout, elle est loin d’être une dame.
- T’as besoin de mon fric, nuance.
T’as enchaîné sans lui laisser le temps de répondre, et tu ne bouges pas de l’entrée, te contentant de la regarder de haut. Croisant les bras, t’attends. Qu’elle crache la vérité, quémande et supplie pour quelques billets. Comme toujours avec elle.





....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: shut up and take my money (ario)   Dim 7 Oct - 14:53
avatar
Athéna Moretti
posts : 46
points : 114
feat : emilia clarke
crédits : hoodwink / anesidora
Âge : 33

Comme d'habitude, tu viens généralement réclamer l'équivalent du loyer à payer. En même temps, il est toujours la pour te le donner alors franchement, pourquoi s'en priver ? Comme d'habitude, il t'annonce que tu ne peux pas entrer, et comme d'habitude, tu ne l'écoutes pas. Evidemment que t'as besoin de son fric, c'est lui qui t'a mis dans cette merde au final. Même si tu aimes tes filles plus que tout, tu ne peux pas t'empêcher d'imaginer ce que vous seriez devenus, Ario et toi, si elles n'avaient pas décidées de se faufiler dans ton ventre. Devant l'entrée, les bras croisés, il t'impressionne toujours autant. Tu es toujours obligée de jouer un rôle pour ne pas te laissée abattre devant lui. " Je suis là exactement pour la même chose que la dernière fois. Et tu le sais. Tu viens même de le dire. " Comme une gamine, tu tends la main en avant, pour réclamer ce que tu estimes être ton dû. Tu restes dans le coin pour rester près de ta famille, faisant valser tout tes rêves au passage. Quémandant des boulots à droite à gauche pour espérer faire ta vie. Mais t'en as jamais assez. T'arrives à peine à bouffer. Et même s'il te donne toujours ce que tu as besoin, au fond, il ne fait rien de plus pour t'aider à t'en sortir.


Ça me fout la gerbe de voir la merde - Alors je me perds dans le fond d'tes yeux - Et je danse avec, avec les deux - Allons plus loin, en autarcie - Voir comme c'est beau les ciels pluvieux - Qu'un jour plus vieux je puisse dire - comme tout est beau avec le sourire / odezenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t378-athena-moretti-emilia-clar
MessageSujet : Re: shut up and take my money (ario)   Mer 10 Oct - 21:56
avatar
Ario Bartolotti

posts : 491
points : 606
feat : Tom Hardy
crédits : Vainglorious
Âge : 35
logement : #602, Homewrecker



Et elle ose tendre sa main en avant, petite pie venue réclamer son fric.
Avec l’indécence et l’insolence qui vont de pair, bien évidemment. Que serait le monde sans l’air assuré et hautain d’Athéna Moretti ? Rien. Un univers fade et méprisable, parce qu’elle avait le don d’illuminer chaque pièce où elle entrait.
Tu avais appris à vivre avec cet éblouissement permanent mais cette petite main tendue, si volontaire, t’arrache un sourire sur ta gueule de pitt-bull de mauvais poil. T’étais furieux avant qu’elle entre et là, tu as juste envie de la titiller un peu, pour la plaisir de bousculer cette si belle assurance. Envie de lui dire non, envie qu’elle tremble, qu’elle enrage devant ton refus. Qu’elle explose et emporte tout sur son passage, parce qu’elle seule sait si bien mettre ta vie sens dessus-dessous.
Tu partais gérer tes affaires, l’esprit embrumé de noir, et la voilà qui te distrait et t’empêche d’aller dévorer tes ambitions. Juste avec cette main tendue, puérile, enfantine. Délicieuse.
- La dernière fois, on a baisé.
T’es cru. Tu t’en fiches, c’est Athéna : elle t’a plus souvent choqué que tu ne l’as fait en retour.
- Tu reviens pour ça ?
Ton sourire s’agrandit. Rafraîchissant sur cette mine qui n’a connu que la colère et les affres du business depuis des heures. Des jours.





....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: shut up and take my money (ario)   Mar 30 Oct - 16:56
avatar
Athéna Moretti
posts : 46
points : 114
feat : emilia clarke
crédits : hoodwink / anesidora
Âge : 33

"La dernière fois, on a baisé." Cette phrase te fait l'effet d'une bombe, augmentant au passage la température au creux de tes cuisses. Tes joues doivent surement te confondre mais tu fais ce que tu peux pour rester de marbre. "Me dire ça alors que j'te demande de l'argent, c'est une façon d'me dire que j'suis un peu comme... une pute ?" Comme d'habitude, t'essaies de reprendre le contrôle sur lui comme tu peux. La tension sexuelle qui existe entre vous deux est toujours restée intacte et tu mentirais si tu disais le contraire. Çà t'embête. Tu te sens toujours comme esclave de son aura, de son corps, de son statut. Dur de se ressaisir quand tu te remémores les moments de passion qui vous ont habités la dernière fois. Tu te mordilles la lèvre, tu te trahis. "Tu sais bien que j'viens pas pour ça et ça se termine souvent de cette façon car t'acceptes pas de laisser partir ta chose." Sans vraiment comprendre ce que tu dis, t'essaies juste de le remettre à sa place, tu veux pas perdre la face. Tu ne veux pas qu'il comprenne que quoi qu'il arrive, sa chose, tu l'es et le restera toujours.


Ça me fout la gerbe de voir la merde - Alors je me perds dans le fond d'tes yeux - Et je danse avec, avec les deux - Allons plus loin, en autarcie - Voir comme c'est beau les ciels pluvieux - Qu'un jour plus vieux je puisse dire - comme tout est beau avec le sourire / odezenne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t378-athena-moretti-emilia-clar
MessageSujet : Re: shut up and take my money (ario)   Dim 4 Nov - 21:21
avatar
Ario Bartolotti

posts : 491
points : 606
feat : Tom Hardy
crédits : Vainglorious
Âge : 35
logement : #602, Homewrecker



Une pute.
Non. Mais ta pute, là, peut-être. Après tout, tu la payes à chaque fois. Et elle écarte souvent les cuisses pour toi. C’est donnant-donnant, n’est-ce pas ?
Tu te berces d’illusions en te disant cela, tu le sais tellement bien que t’arrêtes là tes délires : Athéna, c’est la grande dame de tes folies douces, ton ivresse personnelle qui te rend fou. Elle ne sera jamais une pute parce qu’au contraire de ces femmes, elle ne ‘vends’ jamais rien, elle ‘arrache’, ‘prends’ et ‘vole’, mais ne fait aucun cadeau. Elle ne se soumet pas, ta diablesse, elle te rend juste fou.
Et heureux. Bêtement, un peu naïvement : avec elle, tu redeviens ce gosse de 17 ans qui n’avait rien à perdre, n’avait encore rien perdu et qui croyait avoir encore la vie devant lui. Même si le temps n’a pas été généreux avec vous et qu’il a su vous écorcher un peu partout, elle est cette flamme d’un autre Ario qui ne vit plus qu’avec elle.
Cette lèvre mordillée, c’est un signe. Ton assurance revient en flèche, elle a du mal à cacher son envie. Alors elle mord. Et ça t’excite encore plus : les préliminaires ne sont bons que lorsqu’ils sont aussi âpres que ceux que tu as avec elle. Tu ne sais pas comment elle y arrive mais dès qu’elle prend la mouche, tu t’enflammes.
- Ma chose ?
Tu souffles, presque amusé qu’elle se rabaisse ainsi, et légèrement agacé qu’elle ose te dire cela.
- T’es gonflée de dire ça, franchement : t’es la première à ouvrir les cuisses j’te signale !




....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: shut up and take my money (ario)   

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Film "Let's make money"
» Monnaie personnalisée
» Les émissions débiles
» Mon voyage en Grandr Bretagne - 2 - On the english soil
» Batgirl Et Robinette ! I've got the brain, you've got the look : let's make lot of money ! ( Pv Reverse)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETON ARME :: LA VIE, LA VRAIE :: The Homewrecker :: Les Appartements-
Sauter vers: