Partagez

 courses (Casey)

MessageSujet : courses (Casey)   courses (Casey) EmptySam 15 Sep - 19:15
avatar
Invité
Invité

courses (Casey) Empty

“on tient la main à papa et on court pas dans les rayons !” &
« Casey ? », tu gueules dans l’appart, un coup d’œil dans la salle de bain avant de toquer à sa porte de chambre, l’ouvrant quatre secondes plus tard pour le surprendre en train de fumer, allongé dans le lit. Telle une larve. Il avait pas des cours à réviser franchement ? « On sort, dépêches-toi », on va dans un endroit top secret, tu vas voir tu vas adorer. Tu lui souris, le genre de sourire qui fait arquer un sourcil avant que tu ne le laisses se préparer. Al se fait introuvable par contre, à croire qu’il avait lu dans tes pensées ce matin et qu’il était passé par dessus le fenêtre avant même que tu puisses le retenir par le poignet. Ouais parce que une manie que tu avais remarqué : préférer la fenêtre plutôt que la porte. Les escaliers de secours leur étaient plus attirants que les principaux fallait croire. Ou ça faisait plus délinquant. Tu sais pas trop, beaucoup de leurs habitudes t’échappaient à vrai dire. Tu pars prendre ta veste, ton téléphone et les clefs, avant de l'attendre près de la porte d'entrée quand tu ne le vois pas sortir, c'est qu'il prend son temps, par contre tu l’entends bien râler, ça aucun problème. « J’te dirais où on va quand on sera dehors », parce que t’es pas sûr que lui dire que vous allez faire simplement les courses l’emballe assez pour que tu arrives à le trainer jusqu’à la supérette. Et les secrets, c’est toujours intriguant. « Allez on y va ! » par la porte, la vraie.

Casey n’en peut plus, il demande où est-ce que tu l’emmènes et c’est seulement une fois loin du Old Lady et proche de la supérette que tu le prends par le bras au cas où il serait tenter de s’échapper, « on va faire les courses ! », tu réponds enfin à ses interrogations, le sourire fier aux lèvres, « tu vas voir, va y avoir plein de nourriture partout, ça va être génial ! » comme s’il ne savait pas où tu l’embarquer vraiment, qu’il n’y était jamais allé, que tu lui présentes une attraction digne des Disney Land. « Bon ok je t’ai un peu piégé m’en veux pas s’il te plait mais j'en ai marre de faire les courses tout seul », tu rajoutes vite, te justifiant comme tu peux, lui donnant ton plus beau sourire. Fallait vraiment remplir votre frigo, et vu ta liste de courses vous étiez bien partis pour porter quatre sac au moins. Rentrant dans la supérette, tu brandis ta liste, « j’ai noté tout ce qu’il fallait » sauf l’alcool mais ça, c’était une évidence.
 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: courses (Casey)   courses (Casey) EmptyLun 15 Oct - 20:14
avatar
Invité
Invité

courses (Casey) Empty
Comment ça « on sort » ? Casey il était bien dans son lit à ne rien faire, à fumer et... fumer ! Alors pourquoi il devait sortir ? En vrai Casey aurait été incapable de dire si le fait de sortir avec Art était prévu ou pas, pas concentré comme il était il aurait grave pu zapper un truc super important ! Mais dans tous les cas ce qu'il savait... c'était qu'il ne pourrait certainement pas y couper. Après tout il s'était promis de faire des efforts pour les gars du gang... des efforts pour Al et Art en réalité car si il y avait des nouveaux il n'était pas sûr d'être motivé à ce point. Du coup, non sans râler, il avait fini par quitter son lit, se préparant car il n'avait pas envie de lui faire perdre son sourire au plus vieux de la bande, chaque fois il avait l'impression de faire mal à un bébé chiot c'était pas marrant ni cool. Mais bon il avait tout de même prit son temps, finissant par sortir de la chambre avec ses baskets aux pieds et rien de plus qu'un vieux bomber rouge qu'il portait tout le temps, les mains plongées dans ses poches et son visage qui semblait dire : Allez on y va sinon je retourne me pieuter. « On va où au juste ? » Il s'en foutait de passer pour un idiot si il avait oublié, il voulait juste savoir. Mais Art ne semblait pas vraiment vouloir être coopératif avec le plus jeune, le faisant lâcher un « Tssss... » sachant pertinemment que les plans de ce genre ça puait tout le temps !

Il l'avait donc suivit, quittant l'appartement et marchant dans la rue avec l'air un peu ailleurs, comme pas vraiment concentré dans ce qu'il faisait actuellement vu que déjà il ne savait pas du tout où il allait, avant que le bras de Art venant s'entourer autours du siens ne le tire de ses rêveries. Et pour quoi en plus ? Casey tira une grimace avant de dire « Bordel de merde, tu m'as couillé ! » balançant alors sa tête en arrière, poussant un long soupire de désespoir et laissant art le traîner sur quelques pas avant de commencer à ré-avancer. « T'essayes vraiment de me prendre pour un idiot en me vendant ça comme Disneyland ? Les courses c'est des courses, c'est barbant ! Bouffe ou pas. » se plaignait-il comme un sale gosse qui faisait la gueule avant de rouler des yeux en l'entendant enfin admettre qu'il l'avait surtout piégé oui « Ouai ça a la limite je préfère, c'est plus honnête déjà... que de me dire que t'as été malhonnête... bref t'as compris l'idée ! » Et il aurait bien piqué une scène Casey... mais il ne pouvait pas, surtout pas en l'entendant ainsi lui dire qu'il en avait marre d'être tout seul, le faisant soupirer de nouveau « T'es chiant... mais je comprend... Ouai bon ok je vais t'aider ! Mais que ça devienne pas une habitude, ok ? Moi les courses c'est pas mon truc. » Il avait beau dire ça mais il savait que si Art lui redemandait il craquerait sûrement... il était pas méchant Casey, pas avec eux en tout cas et il espérait que Art le savait... ou plutôt qu'il ne le savait pas en fait, qu'il ne lui redemande pas ! Enfin tant qu'il savait qu'il ne lui en voudrait pas pour si peu tout allait bien. Cependant une fois dans la supérette, voyant la liste que lui montrait Art, Casey écarquilla les yeux avant de dire vraiment blasé « Mais bordel ! Ça va peser une tonne tout ça ! La prochaine fois tu peux pas juste demander à ton mec ? Il est plus costaud que moi ! » Avait-il lâché tout naturellement... même si au final il n'y avait jamais eut de discussion officielle concernant la relation entre Al et Art.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: courses (Casey)   courses (Casey) EmptyLun 22 Oct - 19:15
avatar
Invité
Invité

courses (Casey) Empty

“on tient la main à papa et on court pas dans les rayons !” &
Forcément, il saute pas de joie Casey, tu l’avais prévu mais c’est pas pour autant que tu le laisses filer, tu lui agrippes le coude, le tire dans la supérette, tu lui laisses pas le temps de fumer une cigarette pour digérer la nouvelle. C’est pas la fin du monde non plus, y’a pas l’apocalypse, ni un ouragan violent qui viendrait tout dévaster. Il peut s’estimer heureux. A ta grande surprise, il rage quelques instants avant de s’avouer vaincu, se laissant entrainer dans les tréfonds de la supérette que lui et même Al n’ont pas dû souvent voir. Ça t’agaçait un peu cette manie de se laisser vivre mais en même temps, tu venais pas te plaindre non plus. Sûrement qu’ils t’écouteraient à peine te plaindre. A l’orphelinat, on t’a toujours appris à ranger tes affaires toi. Les parents doivent pas inculquer la même chose apparement… Pour peu qu'ils servent à quelque chose ces connards de toute façon. « Merci ! » Que tu dis sincèrement, sourire aux lèvres quand il accepte de t’aider. Au moins, il était assez compréhensif et mature pour pas trainer des pieds et bouder les bras croisés. « Promis ! », promis ça deviendra pas une habitude… Enfin, ça t’en savait rien. Qui sait peut-être que vous allez passer un bon moment ? Ça serait bête de pas remettre ça. Puis de toute façon, c’était soit ça, soit ils mangeaient la table basse. « C’est pas mon truc non plus tu sais, mais je suis bien obligé de les faire », que tu précises quand même, qu’il ne t’assimile pas à une femme de ménage, ou une bonne. Toi tu te passerais bien de faire des courses pour trois hein.
Maintenant que Casey était prisonnier de tes filets, tu sors ton arme fatale. La liste de course. Tu avoues, t’as eu la main un peu lourde mais pour une fois que t’avais des bras en plus t’allait pas te gêner. Bien sûr faut que Casey se plaigne, tu l’écoutes à peine mais y’a « ton mec » qui raisonne à tes oreilles, et tu clignes des yeux. Plusieurs fois.
Quoi ?
« Mon… mec ? », tu fais le surpris mais la prestation laisse à désirer, sourcils légèrement haussés, alors que tu fais semblant de pas comprendre. Tu t’attendais pas à ce qu’il le dise comme ça, comme ci tout était normal. Puis d’ailleurs comment il est au courant ? Al lui a dit ? Ça t’étonnerait… Vous êtes discrets pourtant. Enfin tu crois ? Si, si, vous êtes discrets. Vous vous embrassez pas devant lui, vous vous regardez certes mais des amis, ça s'ignore pas après tout. Puis t’es pas tant que ça déçu qu’il est deviné dans le fond, mais une partie de toi pense à Al confiné dans son placard et tu ne sais pas trop si tu peux tout avouer. Puis merde. « Comment tu as su ? », secret avoué en quelques secondes à peine, la voix pas trop forte non plus, pas à l'abris d'une concierge. T’es pas contre l’idée d’arrêter de vous cachez dans votre propre appartement, et puis c’est pas qu’Al qui décide. Après tout il t'en demandait pas mal, à ton tour de le pousser un peu.
 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: courses (Casey)   courses (Casey) EmptyLun 22 Oct - 20:36
avatar
Invité
Invité

courses (Casey) Empty
Il le sentait Casey, il allait se faire entuber dans l'histoire. Il l'accompagnait une fois, il l'accompagnerait toutes les autres fois... mais tant pis, sans doute que c'était ça que de vivre à plusieurs ! À plusieurs avec des gens qu'on appréciait du moins et puis il se connaissait, si il n'avait pas envie il trouverait un moyen de s'échapper par une fenêtre. Mais voilà, ça ne servait à rien de tirer la gueule et de traîner les pieds plus que de raison, surtout que ce serait tout sauf agréable pour Art et bon... il y était attaché à Art ! Alors ouai il s'était avoué vaincu, tentant quand même de bien préciser qu'il serait pas toujours à son service mais, au vu des paroles de son colocataire... ce dernier lui faisait gentiment comprendre que lui aussi il devrait mettre la main à la patte, le faisant grogner « Ouai ouai je me doute... » l'air de dire qu'ok c'était bon, qu'il ferait peut être un effort... de temps en temps... de manière très espacé !

Enfin bref, il était donc là, prêt à servir de mulet pour son camarade bien qu'il était plutôt du genre rachitique lui aussi, Art ayant clairement plus de muscles vu son gabarit, quand ce dernier sortit sa liste de course. Face à sa longueur Casey n'avait pu s'empêcher de le regarder avec un air blasé. Il était sérieux ? Elle faisait quatre kilomètres sa liste ! Genre ils mangeaient autant ? Bon ouai ok... c'était pas impossible... mais dans ce cas il aurait pu demander à Al quoi, il était... pas forcément plus costaud mais tant qu'à faire quitte à sortir avec autant qu'il exploite son mec et pas le pauvre gars qui tenait la chandelle entre eux le reste du temps ! Il ne s'était d'ailleurs pas privé pour le lui dire ! Cependant... il était peut être vrai qu'il avait omis le fait que cela ne lui avait pas été annoncé officiellement... oups ! Mais merde ça commençait à faire long et si il devait attendre que l'un comme l'autre se retire les balais qu'ils avaient dans le cul il serait mort avant que quoi que ce soit ne soit dit ! Casey n'avait donc rien ajouté alors que Art tentait de faire genre il savait pas de quoi il parlait, de toute manière le regard du plus jeune en disant long sur le fait qu'il n'était pas idiot, avant que son camarade n'admette enfin et ne demande comment il avait su « Les mecs... je vis avec vous... je vous vois vingt-quatre heure sur vingt-quatre. Tu pensais sérieusement que je me rendrais pas compte de ce genre de choses ? Surtout quand vous vous dévorer des yeux comme des bêtes affamées et in love ? Puis sérieux déjà le simple fait que vous ayez décidé d'être dans la même chambre dans le même lit vu comment toi tu es normalement... tu m'as vraiment prit pour un dindon ? » avait-il dit avec un énorme sourire, amusé par la situation même si en rien moqueur. Franchement si ils étaient bien tous les deux... qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire ? Au contraire même il trouvait ça fendard de savoir qu'Al avait fini avec un mec mais ça... il le dirait pas à voix haute devant l'intéressé bien entendu !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: courses (Casey)   courses (Casey) EmptySam 27 Oct - 23:28
avatar
Invité
Invité

courses (Casey) Empty

“on tient la main à papa et on court pas dans les rayons !” &
Secret arraché de vos mains, vos regards traitres qu’ont craché plein d’indices, et voilà que Casey pointe les néons blanc cassés vers toi. Allez avoue. Toi, ça te dérange pas plus que ça. Aveu murmuré, l’regard qui cherche une quelconque fouine, à faire le détaché alors que l’myocarde ne cesse de s’emballer. Casey sait.
C’est tout étrange. Comme un rêve qui éclate sans prendre fin. Y’a la surprise qui traverse ton visage, l’esprit persuadé d’avoir bien joué son coup, que Al et Art s’étaient les Roméo les plus discrets des romans. Que vos sourires mutins étaient invisibles, que vos regards étaient indescriptibles. Qu’il y avait votre monde. Et les autres. Raté. Touché, coulé. La pilule qui passe plutôt bien dans la trachée. T’as les joues qui prennent des couleurs, timide, tu te mords la lèvre comme une gamine, à vous imaginez, à vous croire plus malins que le monde entier, hors de la réalité. Tu pouffes, t’admets. Ouais. C’était cramé. « Non ! Mais je pensais vraiment qu’on était discrets… », tu mets ta main sur ta bouche pour cacher un rire, un mélange de gêne, de savoir que le placard d’Al, il est grand ouvert. Ton regard qui s’balade sur les produits, l’aventure entre les rayons qui commence, « surtout qu’il n’est pas vraiment… ouvert là dessus », tu hausses les épaules, derrière les mots y’a j’en ai marre, y’a ça m’use. Mais tu te racles vite la gorge, tu tournes la tête vers lui, tu lui souris, « mais c’est vrai que le coup de la chambre n’était pas intelligent. Je t’accorde ça. »
C’est dingue. Quand tu parles de lui, tu peux pas effacer ce sourire.
Tu regardes la liste, pointe les paniers, prêt de la caisse, « tu peux en prendre un s’il te plait ? », demandé gentiment, tu fais le tour de ta liste, avant de te diriger vers les premiers aliments, une fois que Casey ait accompli sa première mission. Quelques légumes que tu glisses dans des sacs plastiques, fait le tour de ton acolyte pour les poser dans l’panier, tu connais déjà tous les rayons on dirait. « Tiens, va chercher les tomates en conserve qui sont là-bas. Prends en… 3 pots. Moi je vais aller prendre euh… Les céréales », tu lui lances un dernier sourire et une fois séparés, tu pars vite chercher les céréales préférés d’Al avant de te diriger vers un autre rayon. Bon. Casey est au courant après tout. Tu t’y attardes pas trop, un peu gêné, surtout quand des dames passent à côté. Tu prends un tube un peu au hasard. Tu t’y connais pas là dedans, Alwin s’emmerdait pas. Et puis tu pars vite du rayon, comme un gamin qui vient de voler des bonbons. Tu le caches sous la boite de céréales, et quand tu retrouves Casey qui louche sur du chocolat, tu glisses tes trouvailles discrètement dans le panier, mettant le lubrifiant bien au fond de celui-ci. C'est idiot. Il allait bien le voir à la caisse mais comme un enfant cachotier, tu le caches par réflexe, pudique quand faut parler de sexe. « Tu veux du chocolat ? », l’air de rien, regardant ce qu'il regarde mais t'as la gueule du coupable.
 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: courses (Casey)   courses (Casey) EmptyDim 4 Nov - 22:56
avatar
Invité
Invité

courses (Casey) Empty
Ils était mignon les deux là... mais genre... ils étaient carrément pas discret ! Enfin... pour dehors peut être ! Et encore les regard de jalousie ça devait fuser il en était sûr. Mais dans la coloc ? C'était juste mort, tellement mort pour qu'il ne se rende compte de rien ! Il trouvait ça insensé de voir que les gars pensait réellement qu'il ne se serait rendu compte de rien. Enfin il fallait croire que faire l'autruche c'était quelque chose de facile ! Du coup voilà, seul à seul avec Art il n'avait pas hésité à lâcher la bombe... de manière assez anodine avant de souligner que ouai, bien sûr qu'il savait ! Après il n'était pas sûr qu'avec Al il aurait osé tenter la chose... mais disons qu'avec Art il se doutait que ça passerait plus en douceur « C'est mort, vous vous regardez comme ci vous alliez vous bouffer et je sens que je vous emmerde quand je m’assois entre vous. » avait-il dit avec un sourire car ouai, il s'était graaaaaaaave amusé à les faire chier en se tapant l'incruste dans certains moment, histoire de leur faire voir ce que ça leur coûtait de rien lui dire officiellement « Après si ça peut te rassurer de vous deux je trouve quand même que c'est Al le moins discret. On dirait qu'il va faire un meurtre chaque fois qu'on te reluque le cul. » c'était assez drôle d'ailleurs, le seul qui était pas branché mec à la base était clairement le moins discret là dessus. « Tu m'étonnes ! Pourquoi tu crois que j'ai jamais rien dit ? » et aussi car c'était carrément plus fun ! Même si maintenant ça l'ennuyait d'où la révélation en mode narmol. Il lâcha alors un rire alors qu'Art admettait que le fait d'être dans la même chambre n'était pas très intelligent « Non, vraiment ?! » se moqua-t-il.

Mais Art avait vite détourner la conversation, demandant à Casey d'aller chercher des paniers et lui rappelant que oui, il était dans une putain de supérette à devoir faire les courses... bordel. Il soupira alors de désespoir avant d'aller chercher ces foutus paniers. Après quoi bah... après qui ce fut quand même franchement moins fun que de parler de sa vie sentimentale ! Enfin... si ça pouvait le faire sortir plus vite d'ici, il pourrait toujours cuisiner art après. Il était donc allé chercher ce qu'on lui avait demandé tout ça, déambulant pour retrouver Art puis... se stoppant devant le rayon chocolat. Ouai, ça pourrait être cool tiens... réfléchissant à la chose, Art avait fini par le rejoindre, plaçant les céréales dans le panier avant de demander à Casey si il voulait du chocolat « Nan, c'est le mauvais plan ça, j'ai pas encore trouvé de salle de sport ici » comprendre des voisins chez qui se rendre « Donc je vais éviter de me changer en baleine, je me connais. » du reste il n'avait absolument pas capté le manège de son camarade. Il avait donc fait ses courses avec ce dernier, récupéré touuuus les articles de sa liste de six pieds de long... prit ce putain de chocolat finalement en gros faible qu'il était avant de se rendre à la caisse. Ils posèrent alors les articles sur le tapis et, au moment d'arriver devant la caissière, un truc attira le regard de Casey « C'est quoi ça ? » Il vit alors la bouteille de lubrifiant et lâcha un petit rire « Des céréales, hein ? Tu m'as bien couillé petit vicieux ! Cela dit c'est de la merde ce machin ! Me dit pas que vous kenez avec ça tous les deux ? C'est plein d'alcool, suffit que vous vous déchiriez et genre c'est juste l'horreur ! Faut prendre des trucs à base d'eau ! » à côté la caissière, une petite dame dans la quarantaine, le truc bien cliché, nous regardait, n'ayant pas encore retiré la barre de séparation et personne n'attendant derrière eux. Cependant au lieu d'être choqué elle semblait, au contraire, plutôt amusé de la situation, hochant même de la tête. « Car vous faites avec ou sans capotes ? » Ouai pour Casey c'était un sujet normal.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: courses (Casey)   courses (Casey) EmptyDim 2 Déc - 19:27
avatar
Invité
Invité

courses (Casey) Empty

“on tient la main à papa et on court pas dans les rayons !” &
Tu arques un sourcil à ses dires, le pousse gentiment pour vengeance soudaine, « tu le faisais exprès ! », bien sûr que Casey était agaçant quand il se faisait une place entre Al et toi alors que tu laissais toujours la place à côté de toi pour pas qu’il ne refasse le coup. Rien n’y faisait. Casey revenait toujours entre vous. Tu échappes un rire, continues de l’écouter, en vérifiant quand même autour si y’a pas une commère, un regard de travers. T’y a jamais été confronter toi, tu sais pas ce que ça fait mais parait que c’est pas plaisant, parait que c’est même dégradant. Tu fais un signe à Casey pour parler moins fort, sait-on jamais, t’aimes pas être sur la scène, t’aimes pas être regarder, surtout quand tu rougis, quand tu dévies les yeux, que tu ris parce que t’es attendri, « on ne me regarde pas les fesses… » peut-être juste Al qui le fait, et c’est pas le bon moment pour y penser. Tu te racles la gorge, essaie de reposer un pied sur terre, c’est pas une bonne idée de parler de lui, y’a toutes les lumières qui s’allument dans tes pupilles, ça clignote, ça brille. T’es juste le plus heureux du monde. C’est pas grand chose.
Puis faut pas oublier qu’Al, il reste caché. Tu le dis, obligé, faut le dire, faut en parler, tu sais pas vers qui te tourner, t’as ça sur le cœur depuis quelque temps, ça devient de plus en plus lourd à porter. « Parce que tu as peur qu’il te casse le nez peut-être ? », tu proposes, y’a sûrement un peu de ça, Al il explose forcément quand ça va pas, quand y’a son petit monde qu’il ne contrôle pas. Casey se moque beaucoup, tu dis rien, tu le laisses, peut-être que toi aussi tu te serais moqué après tout, quand t’y repenses, c’est vrai : vous n’êtes pas discrets. Mais quelque part, ça te rassure, quelque part, ça veut dire que c’est bien encré dans vos deux poitrines, que c’est pas un rôle, que ce sont vos émotions qui vous guident. Obligé. Faut que tu sourisses comme un débile. C’est quand même beau l’amour.

Les courses commencent, un peu une fuite parce que tu sens que tu t’enfonces, que tu rougis, que tu souris, que t’es prêt à parler comme un adolescent amoureux, avec ses doutes, avec ses rêves, trop heureux d’avoir eu le plus ténébreux, le plus beaux, de se sentir comme l’élu du bahut. Tu l’éloignes vers les sauces tomate, et puis toi, tu pars te perdre, en secret, mais c’est perdu d’avance, au fond tu le sais. Devant les chocolats, tu captes pas que la salle de sport c’est peut-être simplement le voisin hyper beau des légendes. Toi, tu penses vraiment que c’est de la salle de sport dont il parle, « oui faudrait que j’en trouve une moi aussi », t’as le cœur qui palpite encore de ta petite escapade. «  Comme tu veux ! », toi, tu te prends quand même du cacao. Les chocolats chaud sont tes cafés. Puis tu ris quand même lorsque, les courses presque finies, Casey craque. « La détermination la plus courte que je n’ai vu », tu lui souris, à toi un peu de te moquer alors qu'il prend son chocolat, t’as presque oublié ce qu’il y a au fond du panier. A la caisse, tu poses les articles, puis petit à petit tu paniques. Comment tu vas faire ? T’as les neurones qui tournent à plein régime mais rien à faire, t’es coincé. Puis la question de Casey finit de t'achever. T’es aussi rouge que la sauce tomate que tu poses sur le tapis. Par réflexe, tu baisses la bouteille de lubrifiant pour la cacher du regard des gens, mais c’est trop tard tu le sais, tu lui dis chut mais il ne s’arrête pas de parler. « Casey ! », tu poses ta main sur ta bouche, un regard bref vers la caissière, et t’as honte. T’aurais jamais dû prendre cette bouteille. Ni aujourd’hui, ni un jour. T’as l’impression d’être repéré par le monde entier, et à côté Casey est à l’aise, comme s’il avait toujours été conseiller, que lui le sexe, ça le connait. Tu réponds rien pour pas t’enfoncer mais à sa question, ton silence en dit long, tu croises son regard, tu te mords la lèvre. « Euh… Je… Je ne sais pas », tu fuis du regard. Même la caissière semble faire parti de la conversation et t’as presque envie de tout laisser en plan, d’aller te cacher loin d’ici, sous une couette. T’oses pas lui dire que vous ne l’avez encore jamais fait mais quelque part, tu viens de l'avouer.
 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: courses (Casey)   courses (Casey) EmptyMer 5 Déc - 19:06
avatar
Invité
Invité

courses (Casey) Empty
Oui, Casey savait depuis un moment maintenant pour les deux tourtereaux et oui, il avait peut être un peu profité de la situation, les faisant chier en sachant très bien qu'ils ne pourraient rien lui dire sans avouer ce qui se passait réellement, les piégeant en somme ! Et clairement ça avait été très marrant ! Alors la réaction de Art tandis qu'il lui faisait cette révélation ? Un contentement certain avant de hausser des épaules d'un air faussement innocent « Bah quoi ? Faut bien occuper le temps ! » riant au passage, se foutant complètement de sa gueule car il pouvait se le permettre, après tout c'était eux qui tentaient de se cacher. Cela dit l'innocence et la naïveté de Art était terrible ! Poussant le plus jeune à rouler des yeux « Bien sûr qu'on regarde tes fesses ! Rien que moi je regarde tes fesses ! Tout le monde reluque tout le monde, on est tous mignon pour quelqu'un. » ouai il avait aucun soucis avec le fait de lui avouer qu'il le matait comme ci tout était normal car au final... c'était putain de normal oui ! Mais ouai, il était vrai que si ces révélation était facile à faire avec Art, avec Al ça devenait immédiatement un putain de terrain miné ! La réponse d'Art le faisant sourire en coin « Le nez ? Il me balancerait par la fenêtre par flippe ouai ! Heureusement qu'on est plus aussi haut punaise ! » Si il ne le tabassait pas à mort avant de regretter certes mais en l'ayant tué dans le processus. Ouaip, valait mieux pas emmerdé de trop les refoulés si loin dans le placard qu'ils en étaient à Narnia !

Mais bien vite les courses reprirent le dessus... ceci pour le plus grand malheur de Casey qui aurait préféré oublié qu'il avait été forcé à faire des corvées ! Il avait donc fait sa part, prenant ce qu'on lui disait, du chocolat aussi malgré ses résolutions, se marrant encore de l'innocence de son camarade sur la salle de sport et lui faisant un doigt aussi alors qu'il le teasait sur sa détermination « Moi au mois je prend pas mille ans à assumer ce que je veux réellement ! » et bim ! Il l'avait cherché en même temps ! Mais fort heureusement ça avait été dit sur le ton de l'humour. Ils étaient ensuite passé à la caisse, rien de spécial jusque là puis enfin... le Saint Graal ! La vraie raison sans doute de leur présence en ce lieu : le lubrifiant. Donc forcément, Casey étant Casey, il avait été incapable de fermer sa gueule ! Y allant de son commentaire et plus encore en voyant la daube que son camarade avait prit et franchement il espérait qu'ils n'avaient pas toujours utilisé ça car sinon ça ne devait pas être la joie leurs ébats ! Donc Casey avait été curieux et c'est là que l'évidence fut faite, ils n'avaient rien fait !... Art avait-il seulement déjà fait quelque chose d'ailleurs ? Vu le côté novice... mais c'était une autre question ça. Soupirant de désespoir Casey répondit « Je vois... attends là je vais te chercher de VRAIS produits. » Il l'avait donc abandonné là, espérant qu'il n'allait pas s'enfuir comme une gazelle bien qu'il ressemblait plus à une biche prit dans les phares d'une voiture avant de revenir avec un meilleur lubrifiant mais aussi des capotes, sachant que si ils voulaient pas en faire usage lui s'en chargerait. Il l'avait alors laissé payé, ne remettant pas encore le sujet sur le tapis, ceci jusqu'à sortir du magasin les sacs à la main, marchant pour rentrer. C'est là que Casey décida de réattaquer « Comment ça se fait que vous ayez pas encore ken sérieux ? Je veux dire... ok l'autre c'est pas trop son genre de rodéo et toi t'as le plus gros balais du monde dans le cul mais quand même ! Je veux dire... que je sois à la place de l'un comme de l'autre j'aurais juste fini par sauter sur l'autre avec des gars comme vous. C'est quoi le soucis ? T'es puceau ? Il est impuissant ? T'as un vagin et t'ose pas lui avouer ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: courses (Casey)   courses (Casey) EmptyDim 16 Déc - 18:55
avatar
Invité
Invité

courses (Casey) Empty

“on tient la main à papa et on court pas dans les rayons !” &
Casey s’était bien joué de vous. Roulent des yeux, tu ris quand même de ta naïveté, et celle d’Al, comment vous n’aviez pas pu voir plus tôt tout ce petit théâtre ? Sûrement que tu fus trop concentré sur Al, après tout, tu t’étais déjà plusieurs fois surpris à le fixer, complètement parti sur la lune, envouté par ses yeux et son petit sourire de merdeux. Et encore, tu pensais être discret puisque dans ces moments-là, Casey semblait à fond dans ses conneries partagées avec Al comme… regarder des vidéos. Et puis bouger dans tous les sens aussi.
Tu ne peux t’empêcher de rougir cependant, te tournant droit, face à lui quand Casey avoue te mater. Ah ? Tu le regardes comme surpris, choqué, toi qui pensais que personne te remarquer dans la rue, ou ailleurs. Tu commences à croire que t’es sérieusement aveugle, t’as jamais remarqué aucun regard. « Ne dis pas ça devant Al » que tu dis simplement, ne relevant pas le « mignon », tu étais assez gêné comme ça. Enfin, tu n’es pas non plus mal à l’aise, on te matte apparement le cul et toi, tu trouves ça bizarrement plaisant. Peut-être qu’Al l’a fait plusieurs fois, peut-être qu’il le fait tout le temps. Tu feras plus attention la prochaine fois que tu lui tournes le dos.
Tu échappes un autre rire face à son exagération. Certes Al allait se braquer mais de là, à le jeter par le fenêtre ? Faut pas abuser… Tu interviendras bien avant. « Si jamais tu ne survis pas à la chute, sache que ce fut un plaisir de te connaitre ! » Qui tu dis, le visage illuminé d’un sourire.

Les courses presque finis, Casey montre sa façon de résister qui aura duré exactement dix secondes. « Moi au mois je prend pas mille ans à assumer ce que je veux réellement ! », tu tournes la tête vers lui, un sourcil arqué, « eh ! J’assume très bien ce que je veux, je te signale ! », après tout, si tu n’avais pas pris les devants, Al serait certainement resté au fin fond de son placard pendant que toi… tu continuerais certainement à dormir seul, « Par exemple, je voulais que tu viennes faire les courses avec moi, et je ne t’ai pas menti », tu as juste repoussé le moment où tu avouais ton guet-apens. Un exemple comme un autre.
Le moment de payer tous les articles est de loin le moment le plus douloureux de la journée. Pas que la caissière soit désagréable, mais que vouloir être discret avec Casey c’est forcément… Pas discret. Prenant ton visage entre tes mains, tu es gêné pour deux devant l’inconnue qui ne se gêne pas elle, pour écouter, y allant même de ses hochements de tête. Ça va là ? Tu les déranges pas trop, c’est bon ? Ne décollant pas tes paumes de tes joues pour cacher leur rougeur, Casey te fait avouer ce que tu aurais aimé gardé secret. Vous n’avez encore rien fait. Toi et Al. Voilà. Enfin, plus ou moins mais Casey n'est pas obligé de tout savoir non plus. Et puis celui-ci décide de te planter là, s’auto-proclamant pro du lubrifiant, te laissant seul avec la caissière qui te regarde.
Moment de malaise.
Tu lui lances un sourire gêné alors qu’elle commence à passer un par un les articles. Silence pesant. Tu te tournes vers les rayons pour chercher Casey, il s’est perdu ou quoi ? T’espères qu’il revienne vite parce que tu te sens prêt à partir en courant. Puis finalement il revient, lubrifiant et préservatifs à la main, la caissière passant ces derniers articles un petit sourire aux lèvres. T’aimerais bien que les deux perdent subitement la mémoire. Tu payes toutes les courses en liquide, avant d’échapper un faible au revoir à la vendeuse, prenant la moitié des sacs avant de vite filer vers l’extérieur. Tu n’as qu’une envie : te réfugier sous la couette, dans les bras d’Al possiblement. Bon au moins Casey ne l’ouvraient pas pour remettre le sujet sur le tapis.
Ah si.
Tu fermes les yeux, lèvres mordues alors que c’est comme si tes joues brulées littéralement. « Casey ! » que tu le stoppes une nouvelle fois pour qu’il arrête de dire des conneries. « Tu m’as foutu la honte là je te signale alors si tu pouvais arrêter deux secondes, ça serait sympa », que tu dis, humour fini. Tu soupires, marchant plutôt vite comme si tous les passants que vous croisez pourraient savoir ce qui se cachent dans l’un de vos sacs, installant une distance entre toi et lui.  Ouais, tu le boudes un peu tu avoues.
Quelques minutes plus tard, vous arrivez au Old Lady, et poussant la porte, tu le laisses passer en premier avant de monter les escaliers. Passant ensuite la clé dans la serrure, tu ouvres la porte, enfin chez vous, loin des regards et oreilles indiscrètes. A peine tu poses les courses par terre, Casey est déjà prêt à ouvrir la bouche de nouveau, et tu le coupes avant qu’il ne prononce une autre connerie, « non, je ne suis pas puceau et non il n’est pas impuissant, c’est bon ? », c’est bon, satisfait ?
 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: courses (Casey)   courses (Casey) EmptyLun 31 Déc - 2:37
avatar
Invité
Invité

courses (Casey) Empty
Ne pas dire quoi devant Al ? Qu'il le matait ? Casey n'était pas idiot non plus ! Non pas que cela le dérangeait réellement Casey, mais il avait apprit de base que moins il parlait garçon avec Al, mieux ce dernier se portait. Bien sûr il savait que son camarade pouvait être une oreille attentive quand il avait vraiment besoin de se confier, mais juste parler comme ça de ce qui le faisait baver ? Valait mieux éviter ! Surtout si une de ces choses c'était son mec secret pas si secret. Le sujet s'acheva alors sur cette petite blague sur le fait de passer par la fenêtre, Casey lâchant un simple tsss accompagné d'un doigt d'honneur montré à son camarade, un petit sourire au coin des lèvres, après quoi ce fut retour aux courses ! Le chocolat fut alors une bonne occasion de titiller un peu son ami, surtout que ce dernier s'était moqué de lui donc c'était juste de la légitime défense ! « Mais oui ! Peut être que si tu le répète assez tu finiras même par te convaincre ! » avait-il dit plein de sarcasme avec un énorme sourire montrant toutes ses dents. Car oui Art pouvait dire ce qu'il voulait il n'assumait rien, pas même de dire la couleur de son sous-vêtement alors sa relation... certes il en avait parlé quand Casey avait abordé le sujet avec une volonté de se confier, mais même si Al avait été moins coincé il était certain que ça aurait quand même prit un temps monstre « Et non t'as pas mentit c'est vrai, t'as juste omis la vérité spèce de trou duc. » avait-in fini par dire en se marrant.

Ce fut alors le grand drame de la caisse et du lubrifiant camouflé parmi les articles, du lubrifiant bas de gamme que Casey critiqua sans se soucier du reste. Alors ouai c'était pas cool et sans doute qu'il aurait dû faire preuve de plus de tact. Mais du point de vu de Casey parler de ça revenait au même que de parler de PQ et pourquoi il fallait prendre au moins du triple épaisseur voir du quadruple, c'était genre... normal ! Il avait même fini par l'assaillir de question, ceci au point de découvrir aux passage que les deux n'avaient rien fait avant d'aller leur chercher des produits un peu plus appropriés. Bah ouai si Al surtout n'avait encore rien fait autant faire en sorte qu'il ne devienne pas encore plus flippé qu'il ne l'était déjà ! Pour le coup Casey pensait vraiment rendre service mais Art semblait plus horrifié qu'autre chose et cela se confirma en quittant la supérette, le plus vieux l'engueulant franchement, lui disant qu'il lui avait juste foutu la honte avant de lui demander, concrètement, de la fermer. Soit ! Casey était un peu vexé de se faire engueuler comme un gosse mais il ne chercha pas à discuter, restant silencieux jusqu'au moment de rentrer à l'appartement, pas besoin de rajouter du drama après tout. Casey allait alors pour reprendre la parole, prêt à lui demander si il avait besoin d'aide pour ranger les courses, espérant que non bien sûr, ou si il pouvait retourner vaquer à ses occupations. Mais cela déclencha une nouvelle tornade, Art étant, semblait-il, toujours très agacé par ce qui s'était passé plus tôt « Déstresse mec, je voulais juste savoir si tu voulais que je t'aide à ranger les courses. Bon sang faut que vous appreniez à péter un coup dans cette baraque, c'est dingue ! » Pas étonnant que les deux gars soient tendus comme des string et incapable de passer à la vitesse supérieur ! Mais bon... puisque le sujet était de nouveau ouvert, ce serait con de pas en profiter ! « Du coup c'est quoi le soucis au juste ? Il a toujours peur de se la prendre ? Tu lui as pas proposé de lui laisser le rôle du « mec » » avait-il dit en faisant les guillemets avec ses doigts « Vous vous taillez des pipes au moins ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: courses (Casey)   courses (Casey) EmptyVen 18 Jan - 19:45
avatar
Invité
Invité

courses (Casey) Empty

“on tient la main à papa et on court pas dans les rayons !” &
Casey t’insulte, te montre la beauté de son majeur avant de s’en aller aux courses. Ça ne te fait rien, juste hausser un sourcil comme pour juger son impolitesse, dans la peau du grand frère. Tu sais. Juste sa façon de s’exprimer. Tu n’es pas surpris quand Al et lui s’échangent des doigts d’honneur, le sourire aux lèvres. Un langage qui n’existe pas dans tes livres. Mais ne fais pas l’innocent non plus. Pas à toi-même en tout cas. Des insultes t’en as déjà crié un paquet, des vitres cassées par des cailloux, tes hurlements dans les couloirs, partout, tes mots de haine, tes crachats par terre, essoufflé de colère…  Mais Art n’est pas comme ça. Art parle bien, Art est poli.
Art fait les courses.
Art est timide.
Et Art fait la tête.

Même pas il ne s’excuse Casey. Même pas, il ne se remet en question. Alors d’un pas agacé, tu traces jusqu’au Old Lady, la colère qui bout tout au fond de tes entrailles, mais tu ne fais rien, tu dis rien. Tu lui intimes juste de la fermer. Au moins ça. Evidement que c’est trop lui demander, quand il ouvre ses lèvres, tu le devances avant qu’il ait le temps d’en placer. Il fait une obsession sur vous ? Il n’a qu’à regarder des vidéos pornographiques sur internet ! Pas que tu y es déjà allé, hein. Tout le monde sait qu’il y a des vidéos pornographiques sur internet, pas besoin d’aller vérifier… Bref. Casey se plaint, encore, tu te fais violence pour ne pas lever les yeux au ciel, « oui je veux bien que tu m’aides alors, oui », d’un ton comme si c’était évident, qu’il t’aide, décidant de bouder encore un peu. Parfois tu te demandes à quoi ressemblerait l’appartement sans toi… Frigo vide, cartons de pizza en guise de parquet sûrement… Sûrement que leur saleté t’a rendu maniaque. Tu te baisses pour prendre les briques de lait, avant de serrer la mâchoire. Casey reparle de ça. Evidement. Tu te redresses vers lui pour le regarder. « Casey, il n’y a pas de soucis, on prend juste notre temps. Point. », le rôle du « mec » ? Tu comprends pas. Il est évident pour toi qu’il te prenne. On inverse pas les rôles, Alwin a dit. Tu ranges une brique de lait au frigo, rangeant les autres dans le placard. « Tu es vraiment intrusif là… En quoi cela te regarde ? », demandes-tu plus calmement, il veut s'improviser sexologue ?
 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: courses (Casey)   courses (Casey) EmptyLun 28 Jan - 0:59
avatar
Invité
Invité

courses (Casey) Empty
Vraiment il fallait que Art détende un peu son string. Le garçon portait sa putain de ceinture de chasteté que cette dernière devait juste tellement lui serrer les couilles. Si seulement il lâchait un peu de leste, qu'il apprenait à se détendre un peu, il se rendrait compte qu'il n'y avait pas tant à stresser en premier lieu ! Enfin... c'était pas un soucis unique à Art, très loin de là ! À dire vrai Casey soupçonnait largement Al d'être bien pire que lui sur ce point et d'autres prudes ? Il en avait connu !... Ouai, au fond peut être que c'était lui qui était un peu trop open pour son propre bien ! Mais bon ça Casey risquait pas de se poser la question ni même de se remettre en question tout court, nop ! Surtout que là en plus la seule chose qu'il allait lui demander c'est si il avait besoin d'aide !... Ce dont il avait besoin d'ailleurs... fait chier ! Enfin bon tant qu'à faire autant faire les corvées jusqu'au bout maintenant.

Mais oui, Casey lâchait difficilement le morceau, surtout maintenant que Art l'avait relancé sur le sujet. Donc oui il avait recommencé à en parler, il avait posé de nouvelles questions se disant que de toute manière ils étaient à la maison juste tous les deux, non ? Il n'y aurait donc pas à avoir peur que qui que ce soit les entendent ! Mais le plus vieux restait clairement ronchon « Ok ok ! Je suis désolé ! C'est juste que c'était pas l'impression que ça donnait. » avait-il répondu en levant les mains avant de continuer à aider à ranger les courses. Après c'était aussi et surtout car Casey avait pas l'habitude, étant plutôt du genre à régler ce genre de choses à la première rencontre. Il leva cependant un sourcil quand Art lui fit remarquer qu'il était intrusif et lui demandait en quoi cela le regardait. Il lâcha alors un rire, réellement amusé et non moqueur « Bah je crèche juste sous le même toit que vous en fait. Et le problème c'est que si ça devient tendu entre vous je vais forcément le ressentir. Tu sais c'est comme le fait de savoir pour vous deux, je veux dire... au bout d'un moment c'était chiant de vous voir vous dévorer des yeux mais pas assumer ! C'est pour ça que j'ai décidé d'en avoir marre de faire semblant de rien voir... enfin avec toi du moins ! » Il s'arrêta alors de ranger quelques instant, regardant Art et lui lâchant un sourire avant de dire « Puis je vous aime bien tous les deux ! Alors... si je peux partager mon savoir avec vous... hahaha ! » Il reprit alors le rangement, terminant de vider le dernier sac avant de dire « Puis j'ai une curiosité malsaine aussi et que je me demande comment notre chef « hétéro » gère l'intimité avec son mec secret, héhéhé ! » et aussi qu'il était aussi légèrement en manque et qu'il vivait par substitution.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: courses (Casey)   courses (Casey) Empty

Contenu sponsorisé

courses (Casey) Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes courses Dukan
» Les courses de taxi devront désormais faire l'objet d'une note dès que le prix de la course atteint 25 euros
» Comment faites-vous vos courses-bouffes ?
» Un architecte écolo à Lisieux
» organiser ses menus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETON ARME :: RP Terminés-
Sauter vers: