Sinon est ce que FA peut niquer sa mère au lieu de continuer à me sortir des trucs des archives et défoncer mon CSS ?

Partagez

 LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts

MessageSujet : LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyLun 3 Sep - 8:52
Lilija Ausra
Lilija Ausra
posts : 372
points : 819
feat : naomi watts.
multis : bruce & poppy.
crédits : ava @tennessee; signa @siren charms; icons @hoodwink.
Âge : 50
logement : homewrecker.
les souvenirs se voilent, ça fait comme une éclipse.

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty

lilija ausrafeat. naomi watts
.UNINVITED – JESS’ – 29
( ton personnage est un ) scénario de @aaliya abelson
( comment est-ce que tu as trouvé le forum ? ) vieille branche de de ceux.
( pourquoi avoir choisi de t’inscrire ? ) en souvenir du bon vieux temps et du de ceux dont je suis tombée amoureuse.
( quelles sont tes disponibilités ? ) autant que possible, je ne sais pas trop encore.
( si tu devais définir ton style, quel genre de joueuse es-tu ? ) je suis la joueuse qui floode pas ou presque pas et qu’on voit jamais sur la chatbox, mais je suis gentille hein !
( c’est quoi ton dinosaure préféré ? ) denver, parce que denver, le dernier dinosaure, c’est mon ami et bien plus encore !
( un dernier petit mot ? ) je suis heureuse de me retrouver parmi vous ! I love you
Carte d’identité
Âge et date de naissance : january, 3rd 1969. 49 years old, presque la cinquantaine et la peur de vieillir au ventre.
Lieu de naissance : vilnius, lituanie.
Origine et nationalité : un père lituanien ; elle n’a que peu de souvenirs de sa mère. elle a désormais obtenu la nationalité américaine, reniant une nouvelle partie de ses origines. ne reste que son nom, comme une tache rouge sur un chemisier d’un blanc pur.
Job : elle est à la tête d’un réseau d’escort-girls, qu’elle dissimule derrière la façade de son hôtel deux étoiles, le jefferson hotel.
Orientation sexuelle : homosexuelle.
Mensurations : elle mesure un mètre soixante-trois pour cinquante-neuf kilos. elle chausse du trente-neuf.
Son de sa voix : elle a la voix un peu cassée, un peu masculine aussi. il y a comme un son grave qui sort de sa gorge, à la fois sensuel et effrayant.
Statut civil : âme solitaire, le cœur comme un désert aride.
Crédits : lux aeterna @bazzart.

Caractère : dure – intraitable – rancunière – féministe – froide – carriériste – travailleuse – réfléchie – peu bavarde – renfermée – volontaire – déterminée.



je suis une voisine
invisible
je possède un appartement plus ou moins rangé dans le homewrecker


Raconte ta vie
(one) lilija n’a que peu de souvenirs de sa mère, seulement ce qui la racontait son père quand elle était encore enfant, alors qu’il la prenait sur ses genoux et ouvrait un de ces vieux albums photo jauni et corné d’avoir trop été manipulé. elle se souvient d’un visage souriant et des yeux qui ressemblent étrangement aux siens ; elle se souvient de cette histoire que son père lui racontait, sur leur rencontre. elle se souvient de la tristesse dans la voix de son père, de la douleur au fond de ses yeux. quelque part, sa mère a fait partie de sa vie même si elle n’était pas – même si elle a décidé de les abandonner, sans jamais leur expliquer pourquoi. et elle a vu son père s’enfoncer un peu plus dans sa peine, se raccrochant au souvenir d’un amour trop vite enfui. il ne s’est jamais remis de son départ et lilija a grandi avec un père qui ne voyait en elle que le souvenir de celle qu’il a tant aimée. et lilija détestait ça. (two) lilija a une sœur, plus jeune de deux années. c’est après sa naissance que leur mère a déserté, sans un mot. alors il lui en a toujours voulu, même inconsciemment. il l’a toujours tenue pour responsable du départ de la femme de sa vie. il se montrait dur, intransigeant – parfois injuste aussi. lilija a toujours été le rempart entre son père et sa sœur, la protégeant tant qu’elle pouvait. mais elle n’a rien pu faire quand il a levé la main sur elle pour la première fois. elle a eu beau hurler, supplier, pleurer – il a continué de la frapper. mais elle n’a rien pu faire quand elle a appris que sa sœur se droguait. mais elle n’a rien pu faire quand elle l’a retrouvée inconsciente dans la salle de bains, le visage translucide et les bras marqués par les aiguilles. elle a juste pu la regarder partir avec les médecins, l’entendre hurler à quel point elle la détestait, à quel point elle les détestait tous les deux. elle a juste pu venir, chaque jour, à la clinique et voir cette infirmière lui répéter, inlassablement, avec ce sourire triste et désolé sur les lèvres : « Désolée, elle ne veut voir personne aujourd’hui. » (three) en grandissant, lilija a commencé à mépriser son père, à détester quand il ressassait ses vieillies histoires – toujours les mêmes – en regardant ces mêmes vieilles photos. il avait l’air pathétique, à se raccrocher à un souvenir. et lilija détestait ça. elle détestait encore plus quand il la regardait, quand ses yeux se mettaient à briller d’une lueur qui lui faisait froid dans le dos – parce que ce n’était pas elle qu’il voyait. ce n’était pas vraiment elle qu’il regardait – c’était sa mère, celle à qui elle ressemblait tant, les années passant. elle ne s’est jamais habituée à l’odeur d’alcool quand il venait l’enlacer, à son corps qui se faisait lourd contre le sien. elle ne s’est jamais habituée à ses mots larmoyants, aux suppliques qu’elle entendait parfois quand il se pensait seul dans l’appartement. en silence, elle l’observait et se sentait incapable d’éprouver la moindre pitié pour lui. il était faible. et lilija détestait la faiblesse. (four) lilija avait à peine dix-neuf. elle avait passé quelques heures avec sa sœur, assises sur un banc dans le parc de la clinique à parler de tout et de rien, de ce qu’elles feraient quand sa sœur sortirait enfin. lilija rentrait chez elle avec le goût amer de l’abandon au fond de la gorge. elle en avait assez de voir sa sœur enfermée dans une chambre à l’odeur trop aseptisée. elle en avait assez de la voir dépérir. mais sa sœur peinait à guérir, peinait à s’en sortir. parfois, lilija se demandait combien de temps elle allait encore accepter tout ça. combien de temps encore avant qu’elle ne supporte plus de la voir comme ça. avant qu’elle ne l’abandonne, elle aussi, comme elle avait abandonné tout espoir pour leur père. une autre personne que sa sœur, le seul être dont elle se sentait véritablement responsable, lilija lui aurait tourné le dos il y a des années de cela. elle avait à peine dix-neuf ans et elle sentait le poids du monde qui pesait sur ses épaules. le poids d’une vie qu’elle ne pouvait se décider à laisser derrière elle comme on tourne la page sur son passé. et quand elle est rentrée, son père était là, à moitié assoupi dans le canapé. des cadavres de bouteilles sur le sol. quand ses yeux se sont posés sur elle, elle a su qu’il délirait. le prénom de sa mère a traversé ses lèvres et lilija a senti sa gorge se serrer. son cœur s’arrêter. « c’est lilija, papa. maman est partie. » (five) cette nuit-là, il est entré dans la chambre de lilija. l’odeur de whisky lui a donné la nausée. elle n’a pas immédiatement compris ce qu’il voulait, pourquoi il était là. elle n’a pas immédiatement compris qu’elle était en danger. ce n’est que lorsqu’il s’est allongé à côté d’elle, sa chaleur étouffante semblant l’envelopper comme dans un incendie, qu’elle a su. qu’elle a su qu’il allait la violer. elle a d’abord essayé de se dégager, elle s’est débattue, elle a voulu crier. mais il était trop fort pour elle et sa main couvrant sa bouche lui permettait à peine de respirer. elle s’est autorisée à pleurer, silencieusement, pendant qu’elle le laissait faire ce qu’il voulait. cependant qu’elle le sentait couvrir sa peau de cicatrices et de blessures qui seraient à jamais invisibles à l’œil nu. elle l’a détesté. elle l’a détesté si fort qu’elle a souhaité qu’il soit mort. et, quelque part, il l’était. il était mort pour elle. (six) lilija n’a jamais parlé de ce qu’il s’était passé cette nuit-là. le lendemain, elle a bouclé sa valise et a claqué la porte sans un regard en arrière. elle a laissé une lettre à sa sœur, lui a promis qu’elle reviendrait la chercher. elle a commencé une nouvelle vie. elle a enchaîné les petits boulots, a travaillé dans un cabaret avant de gravir les échelons. avant de se créer son propre petit empire. elle a toujours senti cette sorte d’incendie au fond de son estomac, un incendie qui n’attendait qu’une explosion, qu’un souffle de vent de plus pour tout ravager sur son passage. elle a toujours senti l’envie de vengeance lui lécher la peau comme une caresse indécente. elle se regardait dans le miroir et elle avait peur d’elle. de son reflet. de cette image que lui renvoyait la glace, jour après jour. elle observait ces yeux de glace et elle n’y voyait rien. rien d’autre qu’une mort certaine. c’était sûrement parce qu’elle se sentait déjà morte à l’intérieur. alors elle continuait d’avancer, coûte que coûte, sans s’arrêter, probablement pour ne pas y penser. pour ne pas être rattrapée par son passé. elle ne préférait pas imaginer ce que serait sa vie si elle laissait la bête sauvage prendre sa liberté. (seven) à vivre dans les mauvais quartiers, elle a fait les mauvaises rencontres. d’abord des petits malfrats au coin de la rue, de ceux qui tendent le paquet d’héroïne mal coupée pour quelques dollars alors que leurs propres bras sont criblés de traces d’aiguille. et puis il y a eu ces hommes, toujours entre deux âges. ces hommes bien habillés, avec le sourire trop brillant, trop étincelant. ces hommes qui lui promettaient monts et merveilles et qu’elle ne croyait jamais. elle faisait juste semblant, juste assez pour les dépouiller. et enfin, il y a eu les filles. ses filles. celles qui deviendraient ses pouliches, plus tard. celles qu’elle prendrait sous son aile. celles à qui elle apprendrait tout ce qu’elle avait appris. celles qu’elle guiderait d’une main de fer mais toujours avec assez de douceur pour qu’elles ne pensent pas à resister. lilija ne les vendait pas à ces hommes, elle les prêtait seulement. elle vendait du rêve, un peu de bonheur. quelques heures d’une compagnie délicieuse. elles étaient ses cendrillon qui, aux douze coups de minuit, devaient rentrer. elle les contrôlaient et ses filles contrôlaient les clients. toujours. et quand les limites se trouvaient dépassées, c’était elle qui prenait les choses en mains. c’était elle qui réglait les problèmes, toujours. (eight) et il y a eu lola. la belle lola. l’innocente lola. lola, la magnifique. ce n’est pas son véritable prénom, mais lilija préfère se rappeler d’elle ainsi. il lui est moins douloureux de se rappeler de la brunette sous ce prénom-là. elle se souvient de lola. lola et sa peau de soleil ; lola et ses yeux de miel. lola et son odeur d’horizon, de voyages et de promesses à peine tenues. lola et son parfum d’embruns orientaux qui la faisait voyager malgré elle. lola qui est devenue une de ses pouliches ; lola à qui elle a tout appris – du début à la fin. lola, brûlante de vie. lola, qu’elle a arrachée à une existence morne et sans saveur. elle pensait tout contrôler à l’époque, elle pensait que c’était elle qui tenait lola entre ses mains. mais elle s’est laissée avoir. elle s’est laissée avoir par ses jolis yeux, par sa bouche en cœur. elle s’est laissée avoir par ses yeux, son sourire. elle s’est laissée avoir par sa chaleur – cette même chaleur qui semblait la ramener à la vie. et plus le temps passait, plus lilija se perdait. et plus lilija se perdait, plus elle comprenait le danger de la situation. parce qu’elle a oublié lola, petit à petit. ne restait que cet astre solaire irradiant son ciel comme une pluie de météorites. et à mesure que lola disparaissait, lilija revivait. jusqu’à ce que le soleil indien ne tourne plus autour de sa planète. jusqu’à ce que la lumière s’éteigne, laissant son cœur se recroqueviller dans un coin de sa poitrine. le laissant se flétrir comme un fruit qu’on a laissé pourrir. l’astre solaire a quitté le ciel de sa vie, sans un au revoir. juste avec un dernier baiser qui n’en avait pourtant pas l’intensité – ou bien peut-être que lilija n’avait pas voulu le comprendre, trop effrayée de ce qui allait l’attendre. de la solitude qui lui ouvrait à nouveau les bras. (nine) lilija a tout abandonné. elle a fui. incapable de faire face à la disparition de lola, elle a voulu tout quitter. c’était lâche et elle le savait mais c’était tout ce dont elle se sentait capable. alors elle a tenu sa promesse, est allée chercher sa sœur et elles sont parties. loin. tout recommencer, c’était la seule solution. l’unique échappatoire. c’était en tout cas mieux que de rester là, à végéter, à ressasser les vieux souvenirs qui la rongeaient. avec sa sœur, elles se sont présentées à l’aéroport et ont pris le premier avion au hasard. elles n’étaient attendues nulle part ; elles n’avaient plus de foyer. elles n’avaient au monde que l’une l’autre. et lilija savait, au fond d’elle, que c’était tout ce dont elle avait véritablement besoin. (ten) elle aime avoir un vase rempli de fleurs fraîches sur la table de son salon. elle a un goût prononcé pour le champagne, seul plaisir coupable qu’elle s’accorde. elle écoute beaucoup de musique classique. elle a préféré une salle de bains avec une baignoire car elle apprécie se délasser dans un bain parfumé à la violette, entourée de bougies. le chat qui vit avec elle, elle l’a trouvé dans une poubelle en bas de l’immeuble. apparemment abandonné, mal en point, affamé, elle l’a recueilli et il n’est plus jamais reparti. elle l’appelle ‘le chat’ parce qu’elle n’a jamais trouvé un autre prénom à trouver. elle est végétarienne depuis plus de dix ans. elle fait beaucoup de sport, elle a besoin de se dépenser pour garder les idées claires et la tête froide. elle est à la tête d’un empire autant légal qu’illégal et son réseau s’étend jusque dans les sphères politiques. toutes les personnes qu’elle tient entre ses mains, elle les fait se mouvoir comme des marionnettes. ses filles, elles sont comme une famille. une famille un peu bancale mais sur qui elle peut se reposer, sur qui elle peut compter. elle fait très attention à elle, effrayée par son âge, par le temps qui passe et laisse toutes ces marques sur sa peau.

( C’est comment, chez toi ? ) spartiate, peu de décoration. des murs blancs, quelques cadres mais aucune photo. toujours rangé et un lit fait au carré. à peine la porte fermée, un petit air de musique classique et le chat qui vient réclamer à manger. ( L’immeuble d’en face, la rivalité tout ça, tu en penses quoi ? ) aucun intérêt à ses yeux, elle ne comprend ce genre de futilité. elle ne s’en préoccupe pas, elle déplore seulement la bêtise humaine – le monde est tombé bien bas. ( Tu penses finir ta vie ici ? ) elle n’en sait rien, elle ne s’est pas posé la question à vrai dire. elle suppose. ou bien, un jour, elle fera ses valises et partira sans regarder en arrière comme si sa vie d’avant n’avait jamais existé.

En bref, ça donne quoi ?
gif
Si tu devais résumer le personnage en quelques mots ? lilija est une femme née dans la mauvaise famille mais qui s’est battue contre le destin qui avait été tout tracé pour elle. et lorsque la vie a essayé de l’abattre, elle s’est défendue. elle s’est relevée et a continué. a toujours continué. forte et déterminée, elle a construit son empire à partir de rien, gravissant les échelons contre toute attente. personne n’espérait rien d’elle ; elle n’attendait rien de l’existence mais elle a réussi. elle est arrivée au sommet sans avoir la moindre envie de redescendre ou de laisser quiconque prendre sa place. car lorsqu’on est devenue la queen bee, qui voudrait redevenir simple working bee, oubliée, se fondant dans la masse sans personne pour la regarder ?



one song, glory. one song before i go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t115-lilija-ausra-charlize-ther
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyLun 3 Sep - 15:27
Hermès Bartolotti
Hermès Bartolotti
- administrateur -
LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts W42ky

posts : 3498
points : 3333
feat : Joel Kinnaman
multis : Leo, Connor, James, Lena & Dimitri
crédits : excelsior (ava) moi même (sign)
Âge : 34
logement : #701 Homewrecker, seul dans un appartement désormais trop grand.
LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts 8c53dd76fa0bdba6002e1f0f1fa48bb4

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
On aime bien accueillir les vieilles branches de DC, par ici ME GUSTA
Puis avec la belle Charlize, en plus ! Bave

Bienvenue du coup ! LOVE CUTE


Vodka was easier to swallow than the fact that you weren't coming back. You left me broken in a million of pieces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t61-hermes-bartolotti-joel-kinn
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyLun 3 Sep - 16:49
Al Kelley
Al Kelley
- administrateur -
ROI DES BRANLEURS

posts : 654
points : 1054
feat : Callum Wilson
crédits : MISERUNT (ava) ASTRA (sign)
Âge : 18
logement : #101 (TOL)
LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts HKkOUi

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
Bienvenue parmi nous Jess !
Je suis super contente de te retrouver et j'ai hâte de découvrir cette nouvelle persote ! HAN


ENFANT DU BRONX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t59-al-kelley-callum-wilson
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyLun 3 Sep - 22:01
Clint Goodnight
Clint Goodnight
- administrateur -
LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EgWnP
posts : 543
points : 945
feat : Shia Labeouf
crédits : midnight blues (avatar) astra (signature)
logement : #204 à l'Old Lady
LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Tumblr_pk69b5xEvT1qmyjz5_540

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
Je crois bien que je me souviens de ce scénario, il déchirait des mamans Exclamation ! Bienvenue parmi nous I love you !


❝ wild beasts wearing human skins❞ Love never dies a natural death. It dies because we don't know how to replenish its source. It dies of blindness and errors and betrayals. It dies of illness and wounds; it dies of weariness, of witherings, of tarnishings.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t81-clint-goodnight-shia-labeou
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyLun 3 Sep - 22:09
Aaliya Abelson
Aaliya Abelson
She wore a thousand faces all to hide her own.

posts : 196
points : 532
feat : Priyanka Chopra.
multis : Aisling, Freyja, Jaime & Darius.
crédits : bigbadwolf (avatar), kat (signature), kataii (crackship Joe & Aali <3), The Killing (quote signature).
Âge : 35
logement : The Old Lady -F2, n°803, 8ème étage. ça paye pas de mine, mais c'est son chez elle.
LIKE A BUTTERFLY, HER WINGS UNFOLDED.

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
I love you I love you I love you





Sometimes, I think you run away just so someone will come looking for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t106-aaliya-abelson-priyanka-ch
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyLun 3 Sep - 22:56
avatar
Invité
Invité

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
Ce. Choix. De. Trogne
Mais. Cette. Fiche. VIDE.
HAN HAN HAN HAN

Je boude.
Et j'suis curieuse donc je reviendrai lire.
Et bienvenue. Cool
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyLun 3 Sep - 22:57
Ario Bartolotti
Ario Bartolotti
LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EJ3q5
posts : 1286
points : 2112
feat : Tom Hardy
crédits : Saravasti
Âge : 36
logement : #602, Homewrecker
LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts LavishWealthyAmericangoldfinch-size_restricted

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
Cette bombe.... I love you


....
C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyJeu 6 Sep - 22:35
avatar
Invité
Invité

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
Bienvenue PLOP
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyVen 7 Sep - 0:42
avatar
Invité
Invité

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
Bienvenue LOVE
Faut remplir cette fiche là, ça en deviens un crime. PEDO
Amuses-toi bien à remplir le tout. GRAOU
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyLun 10 Sep - 23:35
avatar
Invité
Invité

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
Bienvenue chez les fous Cool
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyMar 11 Sep - 22:42
Al Kelley
Al Kelley
- administrateur -
ROI DES BRANLEURS

posts : 654
points : 1054
feat : Callum Wilson
crédits : MISERUNT (ava) ASTRA (sign)
Âge : 18
logement : #101 (TOL)
LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts HKkOUi

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
T'aurais pas oublié quelque chose ?PS: on parle de ta fiche !

Ton délai pour rédiger ta fiche est terminé ! Heureusement pour toi, il te reste encore un petit délai de sept jours supplémentaires mais au terme de ces quelques jours, ta fiche sera archivée (et toi supprimé, sorry not sorry). Si tu as besoin d'un délai supplémentaire, merci de me prévenir directement dans ta fiche (avec un petit tag de préférence) pour que je l'ajoute dans le titre !



ENFANT DU BRONX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t59-al-kelley-callum-wilson
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyDim 16 Sep - 9:05
Lilija Ausra
Lilija Ausra
posts : 372
points : 819
feat : naomi watts.
multis : bruce & poppy.
crédits : ava @tennessee; signa @siren charms; icons @hoodwink.
Âge : 50
logement : homewrecker.
les souvenirs se voilent, ça fait comme une éclipse.

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
@hermès bartolotti • héhé merci beaucoup, toi ! Exclamation  I love you c'est gentil, ça. Embarassed
@al kelley • merciiiiii, je suis bien contente d'être arrivée dans le coin ! PLEASE  LECHE
@clint goodnight • il déchirait tellement sa maman, ouais. PEDO  NERV  PEDO  I love you  merciii ! CUTE
@aaliya abelson • la plus belle. I love you  I love you  I love you
@bartholomeus wellington • elle est pas vide ! NERV (presque pas.) sorry, j'essaye de satisfaire ta curiosité dans les plus brefs délais ! PLEASE  PLOP merciii mon mignon ! HERO
@ario bartolotti • parle pour toi. NIARK
@edwin allen • merci. CUTE
@badz hijodealgo • merci beaucoup. LOVE et oui, je la remplis rapidement ! promis ! PLEASE
@mirény sevestre • merci bien ! :3
@al kelley • serait-il possible d'avoir un petit délai ? genre une semaine, c'possible ? please. Embarassed thanks.


one song, glory. one song before i go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t115-lilija-ausra-charlize-ther
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyDim 16 Sep - 10:28
Al Kelley
Al Kelley
- administrateur -
ROI DES BRANLEURS

posts : 654
points : 1054
feat : Callum Wilson
crédits : MISERUNT (ava) ASTRA (sign)
Âge : 18
logement : #101 (TOL)
LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts HKkOUi

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
Pas de souci pour le délai ! PLOP


ENFANT DU BRONX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t59-al-kelley-callum-wilson
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptySam 22 Sep - 16:11
Aaliya Abelson
Aaliya Abelson
She wore a thousand faces all to hide her own.

posts : 196
points : 532
feat : Priyanka Chopra.
multis : Aisling, Freyja, Jaime & Darius.
crédits : bigbadwolf (avatar), kat (signature), kataii (crackship Joe & Aali <3), The Killing (quote signature).
Âge : 35
logement : The Old Lady -F2, n°803, 8ème étage. ça paye pas de mine, mais c'est son chez elle.
LIKE A BUTTERFLY, HER WINGS UNFOLDED.

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
Cette fichette est une petite perle, as always. I love you Lilija est splendide dans tes mots Love. PLEASE I love you
Tellement hâte qu'on développe notre lien et de pouvoir stalker tes futurs RPs. Exclamation





Sometimes, I think you run away just so someone will come looking for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beton-arme.forumactif.com/t106-aaliya-abelson-priyanka-ch
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts EmptyDim 23 Sep - 16:22
Luther Brooks
Luther Brooks
posts : 180
points : 247
feat : Lorenzo Greer
crédits : C'est écrit dessus.
logement : #605 The Homewrecker

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
OMG t'es validée !prêt à tout donner ?

Oula, si elle déteste la faiblesse elle va être servie là où elle vit. Elle a pas intérêt à s'intéresser à son voisin qui a fini l'école au second grade parce que c'était trop compliqué pour lui.
IGOR
En tout cas, si c'est bon pour Aaliya, c'est bon pour nous aussi . Amuse toi bien avec ce personnage très singulier, j'aime beaucoup. I love you


Bien joué, tu fais enfin parti des heureux habitants de l'Eastchester Road ! C'est un truc de malade, non ? Enfin, cache ta joie quand même. Bref tu peux désormais courir t'inscrire sur le registre des métiers et des appartements et si tu as encore assez de souffle, va te faire des potes via les fiches de lien et surtout, t'afficher dans les réputations. Sur ces bons conseils, on te souhaite encore la bienvenue parmi nous et en cas de souci, n'hésite surtout pas à nous MP, on est là pour ça !  

Chiche de lancer un RP libre direct ?  




Let's go to Risky guys
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet : Re: LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts   LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty

Contenu sponsorisé

LILIJA AUSRA ▸ Naomi Watts Empty
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETON ARME :: LES VOISINS D'PALLIER :: Nos chers voisins :: Les Locataires Validés-
Sauter vers: